Des dessins animés sur YouTube contiennent des messages d'incitation au suicide

Mathieu Grumiaux Contributeur
27 février 2019 à 10h53
0
YouTube Kids

Des parents ont découvert dans un dessin animé proposé par YouTube des passages dérangeants simulant une tentative de suicide. Cette affaire illustre une nouvelle fois les problèmes de modération rencontrés par la plateforme de Google.

Droit de réponse de YouTube :
« Nous travaillons sans relâche pour que YouTube ne soit pas utilisé dans le but d'encourager les comportements dangereux. Nous appliquons des règles strictes interdisant les vidéos encourageant l'automutilation. Nous nous appuyons sur le signalement des utilisateurs et des outils de détection automatisés afin d'identifier rapidement ces contenus et les soumettre à nos équipes pour une vérification humaine. Chaque trimestre, nous supprimons des millions de vidéos et chaînes qui enfreignent nos politiques. La majorité de ces vidéos sont supprimées avant même qu'elles ne soient visualisées. Nous nous efforçons d'améliorer nos systèmes dans le but de supprimer encore plus rapidement ces contenus illicites. »

Une mère de famille qui souhaite rester anonyme a fait une découverte absolument sordide en regardant des dessins animés avec son fils sur YouTube. Après sept minutes, le dessin animé s'est interrompu pour montrer un homme donnant des conseils sur la meilleure manière de se taillader les poignets. Après quelques secondes, le cartoon a repris comme si de rien n'était.

Un passage malsain caché dans un dessin animé tous publics

Dégoûtée par ce qu'elle a vu, la mère de famille a immédiatement supprimé l'application de ses appareils et interdit son utilisation à ses enfants. Elle a ensuite raconté son histoire sur le site Pedimom, un blog de conseils pédiatriques, pour alerter des dangers encourus par les plus jeunes à utiliser la version pour enfants de YouTube.

La vidéo incriminée a été retirée immédiatement de la plateforme de streaming, mais on peut constater que les premiers signalements ont débuté 8 mois auparavant.

YouTube modère souvent a posteriori, un problème pour le développement des plus jeunes

YouTube a répondu à la polémique dans un communiqué. Le service assure que « les vidéos signalées sont examinées manuellement 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et toutes les vidéos qui n'appartiennent pas à l'application sont supprimées ».

Ce n'est pas la première fois que la modération mise en place par le géant du streaming vidéo est pointée du doigt. Il y a quelques jours à peine, une sombre affaire de vidéos de jeunes filles dans des positions suggestives avait été dévoilée. Des annonceurs avaient aussitôt annoncés retirer leurs investissements publicitaires pour ne plus être associés à ces contenus contraires à leurs valeurs, malgré les décisions rapides prises par YouTube pour supprimer les contenus et les commentaires jugés indécents.

Mais pour Nadine Kaslow, ancienne présidente de l'Association américaine de psychologie, le simple retrait de ces vidéos n'est pas suffisant : « Pour les enfants qui ont été exposés, ils ont été exposés. Ils doivent être accompagnés désormais. C'est pourquoi cela ne va pas ». Elle rappelle que les plus jeunes pourraient également essayer de reproduire ce qu'ils ont vu dans les vidéos par curiosité.

Aux États-Unis, le suicide est la troisième cause de décès chez les jeunes de 10 à 24 ans, avec 157 000 passages à l'acte recensés chaque année.

Source : Ars Technica

Modifié le 27/02/2019 à 17h11
21 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Blizzard demande leur carte d'identité aux pro-manifestants de Hong Kong pour supprimer leur compte
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top