YouTube revoit en profondeur son système de strike pour le rendre plus clair

le 22 février 2019 à 08:01
 0
Strike-YouTube.jpg

Souvent critiqué pour son intransigeance par les créateurs de contenus, le système de strike, permettant à YouTube de garder la main sur les vidéos publiées sur la plateforme, subit aujourd'hui une refonte en profondeur. Détaillées par le groupe dans un billet explicatif, les nouveautés apportées au système visent à le rendre plus souple... et surtout plus clair.

Ces changements interviennent alors que le principe des strikes employé par YouTube était souvent mal compris et parfois même détourné de son but initial par des utilisateurs peu scrupuleux. Au travers de cette refonte, YouTube et Google cherchent à gagner tant en simplicité qu'en efficacité.

Un système plus simple, plus indulgent, mais aussi plus graduel


Parmi les principaux changements dans la politique de YouTube, une certaine indulgence vis-à-vis des YouTubers enfreignant pour la première fois le règlement de la célèbre plateforme de vidéos en streaming. En cas de première infraction, seul un message d'avertissement sera envoyé par YouTube, accompagné le cas échéant d'une suspension de la vidéo en cause. Aucun strike ne sera dans ce cas émis, YouTube préférant donner une chance aux créateurs de contenus de se référer au règlement avant - éventuellement - de sévir pour de bon. À cette fin, la plateforme a mis en ligne des ressources permettant d'éclaircir les raisons à l'origine d'un strike.

YouTube revoit par ailleurs son système de sanctions pour le rendre plus uniforme et plus juste. Plutôt que d'adapter les sanctions en fonction du type de strike, la filiale de Google mise désormais sur une réponse adaptée et graduelle, organisée comme suit :

  • Un premier strike débouchera désormais sur une semaine de suspension pour la chaîne concernée, avec impossibilité d'uploader du contenu ou de streamer. Ce strike expirera après une période de 90 jours.
  • Un second strike émis sur cette même chaîne durant ces 90 jours étendra la paralysie de la chaîne à une période totale de deux semaines.
  • Un troisième strike, toujours sur ces mêmes 90 jours, entraînera la suspension définitive de la chaîne mise en cause.

Des explications plus claires sur ce qui a causé un strike


Par ailleurs, YouTube se veut plus pédagogue en signifiant de manière explicite aux créateurs de contenus le motif précis ayant causé un strike... ainsi que les solutions disponibles pour revenir dans le droit chemin.

Pour plus de transparence, la plateforme avertira ses brebis égarées au travers de notifications déployées à la fois sur la version web de YouTube, par mail, mais aussi - et c'est nouveau - sur l'application mobile du service. YouTube assure également avoir retravaillé ces notifications pour les rendre plus faciles à comprendre.

Les possibilités de recours en cas de strike supposément injustifié seront aussi plus faciles d'accès et mieux détaillées par le groupe.



Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Les pincettes sont de circonstance, toutefois Bugatti pourrait ressusciter sa mythique « Royale » pour en faire la limousine électrique de demain… voire même d’après-demain.
À travers la mission Etalab, le gouvernement souhaite rendre accessible à tous la compréhension des algorithmes dans leur quotidien, leurs usages et leurs enjeux.
26/03 | Loi internet
Apple tenait hier un événement à Cupertino dévolu en grande partie à l’annonce de son service de SVoD. Parallèlement à la présentation de l’Apple TV+, qui devrait commencer à concurrencer Netflix cet automne, Apple a renommé son boîtier Apple TV entrée de gamme, qui profite lui aussi de cette dénomination un brin galvaudée.
26/03 | Boitier TV
Après plusieurs bêtas, Apple livre la version 12.2 de son système d’exploitation mobile. Sans bouleverser les habitudes de ses utilisateurs, cette mise à jour apporte quelques nouveautés d’interface bienvenues.
26/03 | iOS
Dans le cadre de l'événement >, qui aura lieu à Amsterdam le 2 avril prochain, Ford va dévoiler la nouvelle génération de véhicules hybrides, dont les nouvelles Fiesta et Focus EcoBoost Hybrid (mHEV).
Le groupe de médias reproche au site d’avoir partagé des astuces permettant de contourner le blocage des chaines Altice si jamais elles venaient à disparaitre du bouquet TV Free.
26/03 | Free
C’est un véritable manifeste que Larry Sanger s’est attaché à rédiger en début d’année. Publié sur son blog personnel, ce document liste les 17 mesures mise en oeuvre par le cofondateur de Wikipedia pour tenter de reprendre le contrôle de sa vie numérique. Un peu passé sous les radars, ce billet méritait bien que Clubic l’épluche pour en extraire la substantifique moelle. Sans grande surprise, les GAFAM en prennent pour leur grade.
L’Union européenne vient de mettre fin à la menace d’exclusion de l’équipementier chinois des réseaux 5G de la zone, mais prône sa surveillance.
26/03 | Huawei
Les nouveaux fleurons de Huawei sont à la fête aujourd’hui. Après une présentation officielle très alléchante, les plus impatients peuvent précommander dès maintenant les P30 et P30 Pro !
26/03 | Bon plan
Le président de Microsoft souhaite que les différents acteurs de la tech travaillent sur des outils de modération communs afin d’éviter la diffusion en direct de tueries de masse, comme récemment en Nouvelle-Zélande.
26/03 | Internet
Bethesda Softworks vient d'annoncer une nouvelle qui ravira les joueurs PC. En effet, les prochains titres de l'éditeur débarqueront également sur Steam à leur sortie en plus de Bethesda.net. Un des jeux majeurs de la firme, disponible depuis l'année dernière, aura également droit à un traitement similaire.
C’est Porte de Versailles, à Paris, que Huawei a aujourd’hui posé ses valises afin de présenter ses P30 et P30 Pro. Deux smartphones taillés pour la photographie, qui promettent monts et merveilles en matière de zoom... et sans perte de qualité.
Pewdiepie, ex plus gros YouTuber au monde, s’est récemment fait dépasser au jeu des abonnements par le label musical indien T-Series. Pour lui venir en aide, et lui permettre de regagner sa place de numéro un, des fans du vidéaste suédois ont eu recours à des Ransomwares pour le moins… inhabituels.
26/03 | Malware
C'est fait : le Parlement européen vient de statuer en faveur de la réforme sur le droit d’auteur, après deux ans d’âpres discussions et plusieurs révisions du texte.
scroll top