YouTube revoit en profondeur son système de strike pour le rendre plus clair

Nathan Le Gohlisse Contributeur
22 février 2019 à 08h01
0
Strike-YouTube.jpg

Souvent critiqué pour son intransigeance par les créateurs de contenus, le système de strike, permettant à YouTube de garder la main sur les vidéos publiées sur la plateforme, subit aujourd'hui une refonte en profondeur. Détaillées par le groupe dans un billet explicatif, les nouveautés apportées au système visent à le rendre plus souple... et surtout plus clair.

Ces changements interviennent alors que le principe des strikes employé par YouTube était souvent mal compris et parfois même détourné de son but initial par des utilisateurs peu scrupuleux. Au travers de cette refonte, YouTube et Google cherchent à gagner tant en simplicité qu'en efficacité.

Un système plus simple, plus indulgent, mais aussi plus graduel

Parmi les principaux changements dans la politique de YouTube, une certaine indulgence vis-à-vis des YouTubers enfreignant pour la première fois le règlement de la célèbre plateforme de vidéos en streaming. En cas de première infraction, seul un message d'avertissement sera envoyé par YouTube, accompagné le cas échéant d'une suspension de la vidéo en cause. Aucun strike ne sera dans ce cas émis, YouTube préférant donner une chance aux créateurs de contenus de se référer au règlement avant - éventuellement - de sévir pour de bon. À cette fin, la plateforme a mis en ligne des ressources permettant d'éclaircir les raisons à l'origine d'un strike.

YouTube revoit par ailleurs son système de sanctions pour le rendre plus uniforme et plus juste. Plutôt que d'adapter les sanctions en fonction du type de strike, la filiale de Google mise désormais sur une réponse adaptée et graduelle, organisée comme suit :

  • Un premier strike débouchera désormais sur une semaine de suspension pour la chaîne concernée, avec impossibilité d'uploader du contenu ou de streamer. Ce strike expirera après une période de 90 jours.
  • Un second strike émis sur cette même chaîne durant ces 90 jours étendra la paralysie de la chaîne à une période totale de deux semaines.
  • Un troisième strike, toujours sur ces mêmes 90 jours, entraînera la suspension définitive de la chaîne mise en cause.

Des explications plus claires sur ce qui a causé un strike

Par ailleurs, YouTube se veut plus pédagogue en signifiant de manière explicite aux créateurs de contenus le motif précis ayant causé un strike... ainsi que les solutions disponibles pour revenir dans le droit chemin.

Pour plus de transparence, la plateforme avertira ses brebis égarées au travers de notifications déployées à la fois sur la version web de YouTube, par mail, mais aussi - et c'est nouveau - sur l'application mobile du service. YouTube assure également avoir retravaillé ces notifications pour les rendre plus faciles à comprendre.

Les possibilités de recours en cas de strike supposément injustifié seront aussi plus faciles d'accès et mieux détaillées par le groupe.



2 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
The Mandalorian : que vaut le premier épisode de la série TV Star Wars ?
Selon Bloomberg, un MacBook 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top