YouTube accusé de recommander des vidéos d’enfants dans des poses suggestives

le 21 février 2019 à 11:01
 0
Youtube

Le site est à nouveau accusé de ne pas suffisamment modérer les contenus publiés et de laisser passer des vidéos et des commentaires frisant la pédopornographie. YouTube affirme de son côté mettre tout en oeuvre pour détecter et supprimer les publications contrevenant à ses conditions d'utilisation.

Droit de réponse envoyé par YouTube :
« Tout contenu - y compris les commentaires - qui met en danger des mineurs est odieux et nous avons des règles claires les interdisant sur YouTube. Nous avons immédiatement pris les mesures correspondantes, en supprimant des chaînes et des comptes, en signalant toute activité illégale aux autorités et en désactivant les commentaires sur des dizaines de millions de vidéos incluant des mineurs. Il reste encore des choses à faire, et nous continuons à travailler pour améliorer notre dispositif et être encore plus rapide pour appréhender ces abus ».

YouTube est une nouvelle fois confronté à des critiques sur sa politique de modération. Un utilisateur de la plateforme, Matt Watson, a publié un article sur Reddit où il y explique avoir trouvé des dizaines de vidéos d'enfants dans des poses suggestives. Il ajoute que les commentaires sous ces vidéos contiennent régulièrement des propos douteux, voire des liens menant à des sites pédophiles. TechCrunch, à l'origine de l'enquête, n'a pas pu confirmer ce dernier point.

Un « cercle de pédophilie » mis en place par les algorithmes


Le créateur ne s'est pas arrêté là et a démontré que l'algorithme de recommandations de YouTube poussait les utilisateurs vers ces vidéos. Un utilisateur regardant deux vidéos de jeunes filles en bikini (ce qui est toléré par la plateforme) va se voir suggérer une autre vidéo d'une fête d'adolescentes autour d'une piscine.

Une fois avoir cliqué sur ce lien, les recommandations de YouTube vont pousser automatiquement différentes vidéos de jeunes filles pré-pubères, dans des situations et des poses équivoques. Les commentaires quant à eux sont moins subtils, entre emojis sexuellement suggestifs et propos abjects. Matt Watson appelle ce procédé un « cercle de pédophilie » qui permet aux personnes déviantes de se voir proposer un contenu sur-mesure.

Si certains commentaires sont signalés comme supprimés, ce qui montre qu'a la fois les utilisateurs et l'IA ont opéré une modération, le vidéaste affirme que certaines des vidéos contenaient des publicités et étaient donc monétisées.

Une modération quasi-impossible au vu du volume publié


Contacté, YouTube se réfugie derrière ses règles d'utilisation. Le géant de la vidéo indique dans une déclaration mettre tout en oeuvre pour lutter rapidement et efficacement contre ce type de contenus et de propos délictueux.

Un porte-parole de l'entreprise note toutefois que les vidéos repérées par Matt Watson sont celles d'enfants ou d'adolescents effectuant des tâches quotidiennes. Il pointe le problème que rencontre YouTube, se reposant majoritairement sur des algorithmes pour accepter ou refuser un contenu.

L'intelligence artificielle ne prend pas en compte le contexte d'une vidéo et peut y voir une scène tout à fait banale quand certains éléments malsains mettraient la puce à l'oreille d'un modérateur humain. YouTube indique avoir 10 000 employés chargés de surveiller le contenu publié.

La tâche parait toutefois impossible. Chaque minute, 400 heures de vidéo sont publiées sur YouTube et l'entreprise n'aura d'autre choix que d'améliorer rapidement ses processus de détection automatique pour régler la question.
Modifié le 21/02/2019 à 16h22
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Windows Defender ATP devient Microsoft Defender ATP, et se paie en conséquence une sortie sur macOS pour aider les entreprises à renforcer leur sécurité informatique.
15:13 | Mac OS
Annoncée en janvier dernier, la refonte visuelle de Steam est en bonne voie, comme en témoignent les premiers visuels publiés par Valve à l’occasion de la GDC.
14:12 | Steam
Le fabricant chinois Niu lance en France le U-Pro, son scooter électrique connecté et poids plume taillé pour les citadins.
Le 25 mars prochain, la marque à la pomme dévoilera au monde entier son service de presse intitulé Apple News. Il permettra aux abonnés d'accéder instantanément et en illimité à un large catalogue de magazines et autres journaux des quatre coins du globe. Si l'initiative semble prometteuse, elle fait déjà grincer des dents les patrons de plusieurs grands groupes.
12:10 | Apple
Annoncée par Corsair en janvier à l’occasion du CES 2019 avec deux autres souris, les Harpoon et Ironclaw RGB, la M65 RGB Elite n’est ni plus ni moins qu’une Vengeance M60 revisitée au goût du jour profitant d’un capteur optique de nouvelle génération, d’une petite cure d’amaigrissement ainsi que d’un très léger relooking (mais surtout du RGB).
11:09 | Souris
Le navigateur Chrome va permettre dans les prochaines semaines d’accéder à des documents présents sur son espace de stockage personnel directement depuis le champ de recherche.
10:08 | Google drive
27 entreprises devraient être redevables de la taxe française des géants du numérique chère à Bruno Le Maire.
09:07 | GAFAM
Imaginé par l'autorité sanitaire américaine, le jeu vidéo One Leaves vise à exposer les dangers du tabac aux (jeunes) joueurs, et à les faire arrêter de fumer.
23/03 | Jeux vidéo
Avec bientôt cinq saisons au compteur, la série Peaky Blinders est devenu un véritable phénomène, et c'est donc sans surprise qu'on apprend qu'elle aura droit à son adaptation en jeu vidéo prochainement. S'il va falloir attendre encore un peu avant d'en apprendre plus sur le contenu du titre, nous savons déjà quels studios auront la lourde tâche de porter la licence sur consoles et PC.
La multiplication des plates-formes de téléchargement de jeux sur PC pose un certain nombre de problèmes. Parmi les plus épineux, la nécessité d’installer le lanceur spécifique à chaque plate-forme récolte la majorité des suffrages.
23/03 | Steam
Pour les amateurs de RPG occidentaux, BioWare est synonyme de souvenirs impérissables. Baldur’s Gate, Planescape Torment, Star Wars KOTOR, Mass Effect et tant d’autres sont parmi les figures tutélaires de ce genre. Ce qui n’a pourtant pas empêché le studio de connaître quelques revers ces dernières années. Entre la polémique entourant la fin de Mass Effect 3 et le semi-échec de Masse Effect Andromeda, le studio avait grand besoin de redorer son blason.
C'est lundi prochain que la marque à la pomme organisera sa keynote en direct du Steve Jobs Theater de Cupertino. Elle sera bien évidemment diffusée dans le monde entier, et les fans français de la firme dirigée par Tim Cook pourront se réunir dans la boutique des Champs-Elysées pour la suivre.
23/03 | Apple
Le groupe Volkswagen et Northvolt créent le consortium European Battery Union >> (EBU), pour participer au financement de la recherche, du développement et de la mise en œuvre industrielle des technologies de batteries.
Mais que peut bien nous réserver Samsung avec son futur Galaxy A90 ? Sur le site officiel indonésien de la marque, mention a été faite d’un écran Notchless Infinity >> réservé au terminal. Une information qui laisse entendre que l’appareil se passerait à la fois d’encoche et de trou dans l’écran destiné au capteur photo frontal.
scroll top