Hulu, concurrent de Netflix, pourrait définitivemet basculer dans le giron de Disney

04 décembre 2018 à 09h08
0
Hulu

Le groupe AT&T pourrait céder la part de la société Hulu qu'il détient via sa filiale WarnerMedia, ce qui pourrait précipiter le rachat définitif par Disney du spécialiste de la VoD.

Alors que Disney va lancer sa plateforme de streaming dans les prochains mois et que la firme américaine est sur le point de finaliser le rachat de la Fox, la société pourrait voir ses chances d'avaler Hulu grandir assez rapidement. C'est lors d'une conférence téléphonique donnée par des représentants de AT&T (qui possède une part minoritaire de Hulu) jeudi dernier que The Walt Disney Company a pu apprendre la bonne nouvelle.

La dette qui plombe AT&T pourrait aider Disney

Il y a quelques jours, comme le rapporte The Information, le groupe AT&T a annoncé qu'il « envisageait de vendre sa participation de 10 % dans Hulu dans le cadre d'une analyse d'actifs plus large visant à réduire sa dette ». Pour ne pas être trop perdu, faisons un bref rappel de la composition du capital du concurrent de Netflix. Comcast, la Fox et Disney détiennent chacun 30 % du capital de Hulu. Les 10 % restants appartiennent à WarnerMedia, filiale de AT&T.

La finalisation de l'achat des actifs de Fox par Disney donnera déjà le contrôle de Hulu à Mickey, qui n'en demandait pas tant lorsqu'il a aussi appris que Comcast pourrait être poussé à céder ses parts, refusant de rester dans une position minoritaire. Alors, s'il s'avère que AT&T veut bel et bien lâcher Hulu, il faut maintenant se demander à quel prix. En effet, depuis sa montée au capital en 2016 et après un investissement ultérieur, Warner a dépensé 800 millions de dollars dans Hulu.

Hulu dans le giron de Disney : un danger pour Netflix

Selon les médias américains, un récent document réglementaire indiquerait que Warner peut remettre sa participation à Hulu à tout moment jusqu'au mois d'août de l'année prochain, sous certaines conditions. Reste à savoir maintenant si la dette revendiquée par AT&T (après avoir racheté Time Warner pour 84,5 milliards de dollars) pourrait être suffisante pour satisfaire à ces « certaines conditions ». À défaut, AT&T n'aura pas l'avantage dans les négociations.

Quoi qu'il en soit, si Hulu venait à tomber pleinement dans les mains de The Walt Disney Company, il est certain que cela ne ferait pas les affaires d'un Netflix qui voit pousser des concurrents comme les olives poussent en Provence.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

NVIDIA publie ses drivers 417.22 WHQL
La surtaxe Trump sur les produits chinois importés plombe les industriels... américains
Combien de photons ont-ils été émis par toutes les étoiles depuis l'origine de l'univers?
Une loi européenne met fin au « géoblocage » par les sites d'e-commerce dans l'UE
Aukey s’associe à la technologie GaNFast pour accélérer le temps de chargement de ses batteries
Vers du solaire moins cher grâce à la molécule de fer
Suivez l'annonce de la nouvelle Freebox avec nous
Microsoft Andromeda : le projet hybride ne serait plus une priorité pour Microsoft
Windows 10 October Update sur seulement 3% des PC Windows 10
Haut de page