Des amendes de 5 000 à 100 000 euros requises pour avoir diffusé des matches de foot en streaming illégal

10 mars 2020 à 09h55
4
football-ballon-ligue-des-champions.jpg

Canal+ réclame près de 30 millions d'euros de dommages et intérêts aux prévenus. Le groupe n'est d'ailleurs pas le seul à s'être porté partie civile dans cette affaire.

Jeudi dernier, cinq hommes comparaissaient devant le tribunal correctionnel de Rennes pour avoir diffusé sur Internet de très nombreuses rencontres sportives, le football en tête, après avoir monté plusieurs sites illégaux. Les contenus retransmis sur les plateformes étaient évidemment détournés de chaînes, elles, payantes, auxquelles les prévenus étaient abonnés. Outre Canal Plus, beIN SPORTS et RMC Sports, détenteurs des droits TV de la Ligue 1 et la Ligue des champions, ont aussi décidé de se joindre à l'action.


Des dizaines de milliers d'euros de revenus en quelques années

De 2014 à 2017, les sites les plus fréquentés qu'ils avaient mis au point ont attiré autour de 7,5 millions de visiteurs uniques (imaginez le nombre total de visites !). Bien alimentés en publicités, les sites auraient rapporté environ 230 000 euros aux cinq délinquants, le tout versé par une cinquantaine de régies publicitaires, entre 2014 et 2018.

Le procureur a requis 100 000 euros d'amende contre le créateur des sites, ancien vendeur de photocopieurs par ailleurs poursuivi pour blanchiment après avoir ouvert des comptes en Suisse et aux Îles Vierges. Son ancien collègue informaticien, lui, pourrait avoir à payer 20 000 euros d'amende, les trois autres prévenus ne se voyant réclamer que 5 000 euros chacun, ayant eu des rôles moins importants.

Canal Plus, qui parle d'un dossier « à un point crucial dans la lutte contre le piratage du streaming sportif », ne réclame pas moins de 29,9 millions d'euros de dommages et intérêts, le streaming en direct des événements sportifs constituant, selon un rapport de l'État, entre 10 et 20 % de l'audience sur le petit écran. Une somme qui sera de toute façon impossible à assumer. Le jugement, qui sera rendu à la fin du mois d'avril, devrait davantage se ranger du côté des réquisitions du procureur.


Source : France 3
Modifié le 10/03/2020 à 09h58
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Forfait mobile : profitez du forfait Free 60 Go avant que l'offre ne repasse à 50 Go !
Les serveurs Microsoft Exchange sont sous le feu des pirates
Spotify refond votre page d'accueil et met désormais vos favoris plus en avant
iOS 14 : nouvelle application fitness, meilleure prise en charge du stylet et de la souris, à quoi s'attendre ?
GeForce Now : ça y est, l'Epic Games Store est pris en charge !
Brave : une empreinte différente par navigation et session pour être totalement intraçable
On connaît quelques specs du Redmi Note 9 Pro
Warzone : le Battle Royale gratuit de Call of Duty sera disponible à partir de 16h
France : quels ont été les véhicules électriques et hybrides les plus plébiscités en février ?
Haut de page