Streaming : l'État veut contraindre les plateformes à investir 25 % de leur chiffre d'affaires en France

16 janvier 2020 à 09h41
17
Netflix et iPad
© hutterstock.com

Le ministre de la Culture, Franck Riester, voudrait pousser les plateformes de SVoD comme Netflix ou Prime Video à réinvestir une partie de leurs revenus dans la création française.

Le gouvernement français semble vouloir prendre la main sur les activités des géants du streaming vidéo qui enregistrent de forts revenus dans l'hexagone. Mardi 14 janvier, le ministre de la Culture, Franck Riester, a reçu des représentants des filières du cinéma et de l'audiovisuel français. Au menu des discussions : la future réforme de l'audiovisuel, présentée en fin d'année dernière, censée revoir le modèle de financement des films et créations françaises. Il a ainsi été question du rôle qu'ont à jouer les grandes plateformes de streaming.

Un gouffre à combler entre les chaînes de télévision françaises et les services de SVoD américains

L'idée du ministre de la Culture et de la réforme de l'audiovisuel est de rééquilibrer les forces en présence : chaînes de télévision et plateformes en ligne. Car aujourd'hui, un gouffre demeure. Les diffuseurs sont bloqués par davantage de contraintes que les services de SVoD, dont la réglementation qui les entoure est pour l'instant légère.


Franck Riester souhaite qu'à l'instar des chaînes de télévision françaises, qui ont des obligations d'investissement dans la production, les plateformes en ligne comme Netflix, Prime Video et très bientôt Disney+ soient concernées par ces mêmes règles.

La France veut que les plateformes vidéo passent à table

Pour y parvenir, le ministre pourra faire jouer la directive européenne SMA (Services de médias audiovisuels), qui prévoit depuis sa dernière révision en décembre 2018 que « les fournisseurs de services de médias audiovisuels à la demande doivent veiller à ce que leurs catalogues contiennent une part minimale de 30 % d'œuvres européennes et qu'elles soient suffisamment mises en valeur ».


Grâce à la réforme de l'audiovisuel français, cette directive sera transposée et pourra enfin s'appliquer sur le territoire.

Jusqu'à maintenant, les chaînes publiques et privées françaises contribuent à la création audiovisuelle et cinématographique en reversant entre 13 et 20 % de leur chiffre d'affaires. Seules. Dans l'idéal, Franck Riester souhaiterait que les plateformes mondiales investissent jusqu'à 25 % de leur chiffre d'affaires (réalisé en France) dans la création française. C'est désormais une période de négociations qui va s'ouvrir entre tous ces secteurs et l'État, qui entend bien avoir le dernier mot.

Source : Mediapart
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
17
16
Vanilla
Rappelez moi quelquechose, « les marseillais versus le reste du monde » et « moundir et les aventurier du bescherelle perdu » ça fait aussi partie des « créations artistiques » françaises soutenues par le ministère de la culture et ses réformes ?<br /> Oui, bien sûr, n’est-il pas ?<br /> C’est rassurant de savoir que 25% du chiffre d’affaire de Netflix et Prime video va sans doute passer dans la création de merveilleuse émissions de télé réalité pour NRJ12 et W9
Maga83
Il me semble que c’est plus pour produire des films et séries et pas pour financer des émissions de m3rdes.
HASHERON
Cela fait longtemps que je ne regarde plus les films Français à la TV. La seule chose pour lequel on est bon c’est l’humour, pour le reste il faudra repasser. Mais ça ne m’étonne pas de notre cher gouvernement qui ne pense qu’au profit…
playAnth95
Quand tu vois le nombre de mrrde ce que le cinéma français produit par an, tu lis cette news et tu te dis c est une blague ?? La France toujours à créer des taxes, mais essayer d’innover de rattraper ces concurrents bah non y a personne. J’ai honte de ce pays, et de ce gouvernement d’incapable.
dapoussin
Une grande partie de l’industrie cinématographique française est sous perfusion… la grande partie des bouses qu’elle produit tous les ans ne verrait pas le jour dans un marché libre. L’état n’a pas à gérer cela, si un film ou une série est produit, ça doit être sur des fonds privés. Les productions non rentables seront alors éliminées.
Furax
IL y a aussi énormément de merdes qui sont produits dans les pays étrangers, juste qu’elles n’arrivent pas forcément en France, et vice-versa.<br /> Ca me fait un peu penser à la musique quand j’en entends dire « C’était mieux dans les années 80-90 »… Eux… non, juste qu’on n’a en tête que les tubes du ces années là, mais il y avait aussi beaucoup, beaucoup de merdes…
trollkien
L’état (public)ne devrait pas avoir ce « pouvoir » sur des entreprises privées.<br /> Il y a déja largement assez de pollution neuronale financée par les impots des francais.<br /> Perso l’exception culturelle francaise me gonfle gentiment, et je préfèrerai largement que mon compte Netflix soit « Universel », et pouvoir profiter du catalogue canadien complet en fr
Blap
Et il y a plein de très bonnes productions financées par les aides. Projets qui n’existeraient tout simplement pas sans ces aides. Ce n’est pas parce que des bouses passent par le système qu’il faut remettre en cause ces aides dans son entièreté.<br /> Surtout que les bonnes productions ne verraient que rarement le jour car peu de chances de trouver des producteurs alors que c’est souvent les projets les plus originaux, ou artistiquement intéressants, mais financièrement peu rentables.
PrawnCrazy
Le cinema français fait tellement de belles choses qu’il est obligé d’être sous perfusion d’argent constamment, parce qu’incapable de rivaliser en qualité et en intrigue avec le reste du monde.<br /> C’est évidemment aller droit dans le mur.<br /> Sans parler de la ridicule chronologie des médias d’un siècle passé.
playAnth95
Qu est ce que en a a branler des pays étrangers sérieusement ? On parle de la France la, connais tu l’expression savoir balayer devant sa porte ?
orionb1
quand je lis 25%, ce qui est énorme et beaucoup plus que les médias traditionnels, cela ressemble à une position de début de négociation qu’ils savent à l’avance intenable. Si ils obtiennent la moitié ou 10%, ils devront déjà s’estimer contents.
nicgrover
Une des raisons pour laquelle j’ai quitté ce pays il y a bientôt 4 ans sans retour possible. D’ailleurs trois de mes enfants ont fait de même…
Popoulo
Vous avez voté pour ce gouvernement. Faut arrêter de venir chialer, désolé. Vous avez les moyens de faire bouger les choses mais vous le faites mal voire pas du tout. Votre pays devient un dépotoir, une déchetterie à tous les niveaux alors que c’est à la base un pays magnifique , un des plus beau qu’il m’ait eu été donné de voir. Mais ça, c’était avant.
playAnth95
Moi ? Jamais j’ai voté Macron.
GeepeeOne
Si la production française était de bonne qualité, l’argent viendrait de lui-même.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Il y a désormais un smartphone encore plus écoresponsable que le Fairphone 4
Faut-il vraiment que Brave bloque les consentements de cookies ? C'est ce qu'il va faire très bientôt
C'était de la SF ou du jeu vidéo, la tourelle commandée par IA est désormais une triste réalité en Palestine
Insolite : il imagine et fabrique une boîte à rythmes... en LEGO
Imaginé pour les pros du vélo, ce nouveau moteur électrique Bosch a de quoi vous envoyer dans le décor
Bitdefender Total Security est un excellent antivirus portant particulièrement bien son nom !
Ce weekend semble particulièrement bien choisi pour souscrire à cette licence NordVPN !
Top 5 des applications à tester sur son smartphone cette semaine !
Forfait mobile : payez ce que vous consommez avec cette offre Prixtel
La part de mineurs dans l'audience de Pornhub est impressionnante, selon le rapport du Sénat
Haut de page