Des sénateurs américains proposent un moratoire sur l'utilisation de la reconnaissance faciale

13 février 2020 à 12h10
0
IA Reconnaissance Faciale

Le texte propose de suspendre temporairement son utilisation par les forces gouvernementales.

Les sénateurs Jeff Merkley et Cory Booker espèrent enrayer le recours à la reconnaissance faciale par les forces de l'ordre.


Un moratoire en attendant un cadre légal sur la reconnaissance faciale

L'utilisation de la reconnaissance faciale par les autorités policières sera-t-elle encadrée aux États-Unis ? Si certains États (Oregon, New Hampshire, Californie) ou villes (San Francisco, Oakland) ont déjà légiféré sur le sujet, aucune loi n'est encore entrée en vigueur au niveau fédéral.

Mercredi 2 février, deux sénateurs démocrates ont proposé d'y remédier en présentant un nouveau texte de loi, mercredi 12 février. Son objet : établir un moratoire (un accord pour suspendre une activité) sur l'utilisation de la reconnaissance faciale par les forces de l'ordre gouvernementales.

En parallèle, une commission spéciale travaillerait à établir un cadre juridique sur l'utilisation de la reconnaissance faciale par la police.


La reconnaissance faciale discrimine

Soumise au Sénat (majorité républicaine), cette proposition de loi intervient peu après l'affaire Clearview AI aux États-Unis. En récupérant des milliards de photos issues des réseaux sociaux et de plateformes web, cette start-up américaine a développé une application de reconnaissance faciale. En janvier dernier, le New York Times révélait que cette application était vendue à des services de police, qui l'utilisaient pour identifier des suspects.

Enfin, la proposition de loi viserait à lutter contre les discriminations liées à l'utilisation de l'intelligence artificielle par la justice. Depuis plusieurs années, des voix s'élèvent pour dénoncer les biais racistes et sexistes qu'entraînent les technologies d'intelligence artificielle, dont la reconnaissance faciale.

« Il a été démontré que la reconnaissance faciale a un impact disproportionné sur les communautés de couleur, les militants, les immigrants et d'autres groupes qui sont souvent déjà injustement ciblés », indique le projet de loi.

D'après une étude du National Institute of Standards and Technology (NIST), les algorithmes de reconnaissance faciale actuels ont 100 fois plus de risques de mal identifier certaines personnes que d'autres. La raison ? Leur genre, leur âge ou leur couleur de peau.

Sources : CNET, Security Today
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition
Star Wars : un énorme coffret 4K Ultra HD

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top