À Séoul, l'IA et les caméras pour prévenir les crimes... Minority Report n'est pas loin

02 janvier 2020 à 14h31
5

La police de Séoul prévoit de déployer des caméras de surveillance équipées d'une intelligence artificielle capable de prédire les crimes. Si cette pratique semble tout droit sortie d'un film de science-fiction, elle est de plus en plus étudiée dans certains pays du monde.

À l'époque de sa sortie en 2002, Minority Report imaginait le monde de 2054, dans lequel la police serait capable de prédire les crimes. Il semblerait que cela soit devenu plausible plus tôt que prévu...

Repérer les facteurs à risque

3 000 nouvelles caméras de surveillance seront bientôt installées dans les rues du district de Seocho à Séoul. Leur particularité ? Une IA, qui permettra de prédire un crime en prenant en compte plusieurs facteurs à risque. Développée par l'Institut national de Recherches en Électronique et Télécommunications de Corée du Sud (ERTI), cette technologie lancera une alerte aux commissariats de police environnants si elle considère que la probabilité d'un délit est élevée.

Afin d'évaluer la situation, l'IA va notamment scruter les vêtements que portent les suspects potentiels ainsi que leur manière de se déplacer. Par exemple, un masque, un chapeau ou des lunettes pourraient alerter le système. Le type de sacs ou les objets que transportent les passants seront également analysés.

Comparer la situation avec des crimes qui ont déjà eu lieu

Afin de réaliser la meilleure des prédictions possibles, les chercheurs vont entraîner l'IA avec près de 20 000 comptes-rendus de procès mais aussi des vidéos de crimes en train d'être commis. L'algorithme va donc fonctionner à la manière d'un « déjà-vu », comme l'a souligné un porte-parole de l'ERTI.

Concrètement, l'IA va chercher à établir si la situation à laquelle elle est confrontée présente des similitudes avec des crimes qui se sont déjà passés. Le logiciel devrait être prêt dès 2022 et les autorités prévoient d'ores et déjà de le déployer dans d'autres districts de la capitale sud-coréenne.

Si l'utilisation de cette technologie a de quoi faire frémir et peut faire craindre certaines dérives, elle n'est cependant pas inédite. En Chine, des caméras qui identifient les citoyens grâce à leur démarche sont utilisées par les autorités, tandis qu'au Royaume-Uni, la police travaille sur une IA capable de prédire si une personne est susceptible de commettre un crime, ou d'en être victime...

Source : ZDNet
Modifié le 02/01/2020 à 14h31
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
5
6
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Carl Pei, le fondateur de OnePlus lance Nothing, une start-up spécialisée dans les objets connectés
Philips dévoile son line-up de téléviseurs pour 2021, OLED et Mini LED au programme
Le portrait de Laure de La Raudière officiellement nommée présidente de l'ARCEP, l'autorité des télécoms
Sur Clubic, vous pouvez activer le mode sombre en un clic
Une série animée dramatique Game of Thrones serait dans les cartons chez HBO Max
Nissan dévoile un van baroudeur et tout électrique : le e-NV200 Winter Camper
Alors, on regarde ? Resident Alien S01E01
Test DualSense : le gamepad PS5 tient ses promesses d'immersion
Soldes Amazon : l'enceinte Ultimate Ears Boom 3 à près de -50%
Affaire du Joy-Con Drift : la Commission Européenne sommée d'enquêter suite à 25 000 plaintes
Haut de page