À Séoul, l'IA et les caméras pour prévenir les crimes... Minority Report n'est pas loin

02 janvier 2020 à 14h31
0

La police de Séoul prévoit de déployer des caméras de surveillance équipées d'une intelligence artificielle capable de prédire les crimes. Si cette pratique semble tout droit sortie d'un film de science-fiction, elle est de plus en plus étudiée dans certains pays du monde.

À l'époque de sa sortie en 2002, Minority Report imaginait le monde de 2054, dans lequel la police serait capable de prédire les crimes. Il semblerait que cela soit devenu plausible plus tôt que prévu...

Repérer les facteurs à risque

3 000 nouvelles caméras de surveillance seront bientôt installées dans les rues du district de Seocho à Séoul. Leur particularité ? Une IA, qui permettra de prédire un crime en prenant en compte plusieurs facteurs à risque. Développée par l'Institut national de Recherches en Électronique et Télécommunications de Corée du Sud (ERTI), cette technologie lancera une alerte aux commissariats de police environnants si elle considère que la probabilité d'un délit est élevée.

Afin d'évaluer la situation, l'IA va notamment scruter les vêtements que portent les suspects potentiels ainsi que leur manière de se déplacer. Par exemple, un masque, un chapeau ou des lunettes pourraient alerter le système. Le type de sacs ou les objets que transportent les passants seront également analysés.

Comparer la situation avec des crimes qui ont déjà eu lieu

Afin de réaliser la meilleure des prédictions possibles, les chercheurs vont entraîner l'IA avec près de 20 000 comptes-rendus de procès mais aussi des vidéos de crimes en train d'être commis. L'algorithme va donc fonctionner à la manière d'un « déjà-vu », comme l'a souligné un porte-parole de l'ERTI.

Concrètement, l'IA va chercher à établir si la situation à laquelle elle est confrontée présente des similitudes avec des crimes qui se sont déjà passés. Le logiciel devrait être prêt dès 2022 et les autorités prévoient d'ores et déjà de le déployer dans d'autres districts de la capitale sud-coréenne.

Si l'utilisation de cette technologie a de quoi faire frémir et peut faire craindre certaines dérives, elle n'est cependant pas inédite. En Chine, des caméras qui identifient les citoyens grâce à leur démarche sont utilisées par les autorités, tandis qu'au Royaume-Uni, la police travaille sur une IA capable de prédire si une personne est susceptible de commettre un crime, ou d'en être victime...

Source : ZDNet
Modifié le 02/01/2020 à 14h31
5
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
Asus resserre les vis des dissipateurs sur les GPUs... pour mieux les refroidir
Linky : un bug à plus de 14 000 euros pour un habitant de Quimper
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top