À Séoul, l'IA et les caméras pour prévenir les crimes... Minority Report n'est pas loin

02 janvier 2020 à 14h31
5

La police de Séoul prévoit de déployer des caméras de surveillance équipées d'une intelligence artificielle capable de prédire les crimes. Si cette pratique semble tout droit sortie d'un film de science-fiction, elle est de plus en plus étudiée dans certains pays du monde.

À l'époque de sa sortie en 2002, Minority Report imaginait le monde de 2054, dans lequel la police serait capable de prédire les crimes. Il semblerait que cela soit devenu plausible plus tôt que prévu...

Repérer les facteurs à risque

3 000 nouvelles caméras de surveillance seront bientôt installées dans les rues du district de Seocho à Séoul. Leur particularité ? Une IA, qui permettra de prédire un crime en prenant en compte plusieurs facteurs à risque. Développée par l'Institut national de Recherches en Électronique et Télécommunications de Corée du Sud (ERTI), cette technologie lancera une alerte aux commissariats de police environnants si elle considère que la probabilité d'un délit est élevée.

Afin d'évaluer la situation, l'IA va notamment scruter les vêtements que portent les suspects potentiels ainsi que leur manière de se déplacer. Par exemple, un masque, un chapeau ou des lunettes pourraient alerter le système. Le type de sacs ou les objets que transportent les passants seront également analysés.

Comparer la situation avec des crimes qui ont déjà eu lieu

Afin de réaliser la meilleure des prédictions possibles, les chercheurs vont entraîner l'IA avec près de 20 000 comptes-rendus de procès mais aussi des vidéos de crimes en train d'être commis. L'algorithme va donc fonctionner à la manière d'un « déjà-vu », comme l'a souligné un porte-parole de l'ERTI.

Concrètement, l'IA va chercher à établir si la situation à laquelle elle est confrontée présente des similitudes avec des crimes qui se sont déjà passés. Le logiciel devrait être prêt dès 2022 et les autorités prévoient d'ores et déjà de le déployer dans d'autres districts de la capitale sud-coréenne.

Si l'utilisation de cette technologie a de quoi faire frémir et peut faire craindre certaines dérives, elle n'est cependant pas inédite. En Chine, des caméras qui identifient les citoyens grâce à leur démarche sont utilisées par les autorités, tandis qu'au Royaume-Uni, la police travaille sur une IA capable de prédire si une personne est susceptible de commettre un crime, ou d'en être victime...

Source : ZDNet
Modifié le 02/01/2020 à 14h31
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

CES 2020 : LG évoque des écrans déroulables depuis le plafond et des écrans pour véhicules
Le jeu de catch WWE 2K20 victime d'un bug majeur lors du passage en 2020
AMD Ryzen Threadripper : un 32, un 64 et désormais un 48 cœurs avec le 3980X
Offrez-vous le dernier Red Dead Redemption sur PS4 en promo chez Fnac à 24,99€ au lieu de 69,90€
La Nintendo Switch dépasse (déjà) l'illustre Super Nintendo en termes de ventes mondiales
Quand un livreur Amazon refuse de livrer de l'alcool à une Britannique de 92 ans
Transcend JetFlash 910 : une clé haute performance et haute endurance garantie 5 ans
Intel : un prétendu document interne montre un Core i9-10900K jusqu'à 30% plus rapide que le 9900K
Razer : le fabricant dans la course pour une licence bancaire à Singapour
L'aviation civile a connu sa troisième année la plus sûre en 2019
Haut de page