Vous ne rêvez pas : cette machine en LEGO est capable de trier les LEGO

14 décembre 2019 à 16h00
6
machine-lego
© YouTube

Un ingénieur australien a passé deux ans à concevoir une machine qui trie les LEGO. Sa particularité : elle est elle-même construite en LEGO et se sert d'une IA pour effectuer cette tâche, plus compliquée qu'il n'y paraît.

Jouets indémodables, les LEGO peuvent également sortir de la sphère ludique pour servir à des constructions plus laborieuses. Un passionné a ainsi modelé un cockpit d'AirBus A320 avec les petites briques, tandis qu'un adolescent s'est lui-même confectionné sa prothèse de bras. La machine que nous vous présentons aujourd'hui prouve elle aussi que les LEGO peuvent faire des merveilles.


Fabriquée avec 10 000 LEGO

En voyant le nombre incalculable de LEGO qu'il avait accumulés depuis son enfance, Daniel West a eu la brillante idée de fabriquer une machine afin de les trier. Pour y parvenir, il s'est notamment inspiré d'un dispositif construit en 2011 qui rangeait les briques en prenant compte leur forme et leur poids.

Dans une vidéo publiée sur YouTube, l'ingénieur est revenu en détails sur la conception de sa machine : ses six moteurs et neuf servomoteurs sont également construits à partir des petites briques. On comprend aisément pourquoi sa conception a duré deux ans... Pour la voir en action, il suffit de déposer les jouets dans un bac, et elle se chargera du reste.

Son efficacité est impressionnante : la Universal LEGO Sorting Machine est capable de reconnaître tous les types de LEGO qui existent, et de les trier dans 18 catégories différentes en seulement deux secondes pour chaque brique, comme l'explique son concepteur. Mais comment y parvient-elle ?

Un système neuronal convolutif

Lorsque les briques ont été déposées dans la machine, cette dernière va les aligner une par une afin qu'elles puissent être filmées individuellement par une petite caméra. C'est à ce moment que le travail de l'IA entre en jeu. Mise au point grâce à une technique appelée « réseau neuronal convolutif », elle a été entraînée à reconnaître les briques en se basant sur des reconstitutions 3D de ces dernières. Après avoir déterminé de quelle sorte de LEGO il s'agit, la machine va l'acheminer dans l'un de ses 18 paniers de rangement.

En plus des LEGO, Daniel West a également utilisé un ordinateur, un Raspberry Pi ainsi que des logiciels open-source tels que Blender et TenserFlow. Il a d'ailleurs expliqué comment il avait conçu son IA dans une vidéo passionnante.

Source : The Verge.
Modifié le 14/12/2019 à 16h17
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
7
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Mac Pro, Orange, Volvo, trou noir, NASA : les actus tech' de la semaine
Star Wars: The Rise of Skywalker, Rey et Finn s'invitent dans Fortnite
RED, Free, B&You et Sosh : les meilleurs forfaits mobiles pas chers pour Noël
Le veilleur d'écran[s] S01E11 📺 Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D. mérite la rédemption
Le vélo tout terrain électrique de Ducati fait ses premiers tours de roues aux US
Comment la NASA choisira-t-elle le site d'atterrissage des astronautes sur Mars ?
Les ballons Internet de la maison-mère de Google obtiennent le droit de voler en Ouganda
· S | F · Moon, deuxième escale de votre chronique ciné
Haut de page