Considérant l'IA de Deepmind imbattable, l'ancien champion du jeu de Go prend sa retraite

01 décembre 2019 à 10h00
0
deepmind

Lee Se-dol, le champion mondial du jeu de Go, a annoncé se retirer de la compétition professionnelle. Il estime que l'intelligence artificielle AlphaGo développée par DeepMind « ne peut pas être vaincue ».

Le joueur a pris cette décision trois ans après avoir été battu 4-1 par l'IA.

Le Go, désormais territoire de l'IA

« Avec les débuts de l'IA dans les jeux de Go, j'ai réalisé que je n'étais pas le meilleur même si j'étais devenu le numéro un grâce à d'énormes efforts », a déclaré Lee Se-dol. « Même si je suis devenu le numéro un, il y a une entité qui ne peut pas être vaincue ».

Il y a encore quelques années, le jeu de Go était réputé inaccessible aux intelligences artificielles, car relevant d'un nombre de stratégies beaucoup plus important que dans des jeux comme les échecs. La défaite de Lee Se-dol en 2016 a montré que la machine était désormais capable de choisir et d'appliquer une stratégie cohérente dans ce jeu. Elle était même parvenue à en mettre au point de nouvelles, notamment celle appelée « move 37 ». De son côté, Lee Se-dol avait réussi à décontenancer l'IA par une stratégie appelée « Main de Dieu », parvenant ainsi à lui arracher une victoire au cours de la quatrième partie déroulée.


Un dernier match avant la retraite

Depuis, DeepMind a mis au point une nouvelle intelligence artificielle : AlphaGo Zero. En 2017, sans données de départ, cette nouvelle IA a atteint en l'espace de trois jours un niveau lui permettant de gagner 100 parties contre AlphaGo. AlphaGo, elle, avait initialement appris en se basant sur les connaissances de véritables joueurs. DeepMind a alors déclaré qu'il s'agissait probablement là du meilleur joueur de Go de toute l'histoire.

Face aux performances de l'IA, le joueur sud-coréen a décidé de prendre sa retraite de joueur professionnel. Le P.-D.G. de DeepMind, Demis Hassabis a déclaré que Lee Se-dol avait fait preuve d'un « véritable esprit de guerrier ». « Je voudrais féliciter Lee Se-dol pour sa décennie au sommet du jeu [ ... ]. Je sais que Lee restera dans les mémoires comme l'un des plus grands joueurs de Go de sa génération ».

Le joueur ne s'est pas totalement retiré du jeu de plateau. Il doit disputer en décembre un match contre une IA sud-coréenne : HanDol. Il disposera d'un avantage de deux pierres au départ (le jeu consistant à délimiter des territoires grâce à ces pierres). Malgré cela, le joueur reste relativement pessimiste : « même avec un avantage de deux pierres, je pense perdre la première partie face à HanDol. Ces jours-ci, je ne suis pas les actualités au sujet du Go. Je voudrais jouer sereinement face à HanDol, comme si j'étais déjà à la retraite, même si je ferai de mon mieux ».

Source : The Verge.
Modifié le 01/12/2019 à 10h15
11
11
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
PS5 : Sony dévoile la manette DualSense
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
En pleine pandémie de COVID-19, Trump menace de ne plus financer l'OMS
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
Yamaha présente trois amplificateurs rétro et des enceintes pour les audiophiles
scroll top