Considérant l'IA de Deepmind imbattable, l'ancien champion du jeu de Go prend sa retraite

01 décembre 2019 à 10h00
11
deepmind

Lee Se-dol, le champion mondial du jeu de Go, a annoncé se retirer de la compétition professionnelle. Il estime que l'intelligence artificielle AlphaGo développée par DeepMind « ne peut pas être vaincue ».

Le joueur a pris cette décision trois ans après avoir été battu 4-1 par l'IA.

Le Go, désormais territoire de l'IA

« Avec les débuts de l'IA dans les jeux de Go, j'ai réalisé que je n'étais pas le meilleur même si j'étais devenu le numéro un grâce à d'énormes efforts », a déclaré Lee Se-dol. « Même si je suis devenu le numéro un, il y a une entité qui ne peut pas être vaincue ».

Il y a encore quelques années, le jeu de Go était réputé inaccessible aux intelligences artificielles, car relevant d'un nombre de stratégies beaucoup plus important que dans des jeux comme les échecs. La défaite de Lee Se-dol en 2016 a montré que la machine était désormais capable de choisir et d'appliquer une stratégie cohérente dans ce jeu. Elle était même parvenue à en mettre au point de nouvelles, notamment celle appelée « move 37 ». De son côté, Lee Se-dol avait réussi à décontenancer l'IA par une stratégie appelée « Main de Dieu », parvenant ainsi à lui arracher une victoire au cours de la quatrième partie déroulée.


Un dernier match avant la retraite

Depuis, DeepMind a mis au point une nouvelle intelligence artificielle : AlphaGo Zero. En 2017, sans données de départ, cette nouvelle IA a atteint en l'espace de trois jours un niveau lui permettant de gagner 100 parties contre AlphaGo. AlphaGo, elle, avait initialement appris en se basant sur les connaissances de véritables joueurs. DeepMind a alors déclaré qu'il s'agissait probablement là du meilleur joueur de Go de toute l'histoire.

Face aux performances de l'IA, le joueur sud-coréen a décidé de prendre sa retraite de joueur professionnel. Le P.-D.G. de DeepMind, Demis Hassabis a déclaré que Lee Se-dol avait fait preuve d'un « véritable esprit de guerrier ». « Je voudrais féliciter Lee Se-dol pour sa décennie au sommet du jeu [ ... ]. Je sais que Lee restera dans les mémoires comme l'un des plus grands joueurs de Go de sa génération ».

Le joueur ne s'est pas totalement retiré du jeu de plateau. Il doit disputer en décembre un match contre une IA sud-coréenne : HanDol. Il disposera d'un avantage de deux pierres au départ (le jeu consistant à délimiter des territoires grâce à ces pierres). Malgré cela, le joueur reste relativement pessimiste : « même avec un avantage de deux pierres, je pense perdre la première partie face à HanDol. Ces jours-ci, je ne suis pas les actualités au sujet du Go. Je voudrais jouer sereinement face à HanDol, comme si j'étais déjà à la retraite, même si je ferai de mon mieux ».

Source : The Verge.
Modifié le 01/12/2019 à 10h15
11
11
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Le Samsung Galaxy S21 pourrait vous identifier et se déverrouiller à la voix
Salesforce serait entré en négociations pour acquérir Slack
Seagate lancera un disque dur de 24 To à technologie HAMR en 2021
Les excellents écouteurs Sony WF-1000XM3 à prix imbattable avant le Black Friday
Panne mondiale : quand AWS s'enrhume c'est (presque) tout l'Internet qui éternue
Profitez de -35% sur cette chaise de bureau gaming avant le Black Friday sur Fnac
Test Netgear Orbi RBK752 : un WiFi mesh simple d'accès et performant
Le smartphone OnePlus Nord N10 128 Go bradé pour les Hottes Days AliExpress
Xbox Live : une faille de sécurité permettait à des hackers de récupérer l'adresse mail associée au Gamertag
Profitez de 200€ de réduction sur ce PC Lenovo Ideapad 3 + 40€ offerts
Haut de page