L'IA de Google, AlphaStar, se hisse dans le classement Grands Maîtres à Starcraft II

Benoît Théry Contributeur
04 novembre 2019 à 11h48
0
StarCraft II - Wings Of Liberty

Comme d'autres jeux vidéo, le jeu de stratégie StarCraft II classe ses joueurs selon leurs niveaux respectifs. Le rang des « Grands Maîtres » recense ainsi les meilleurs joueurs mondiaux sur le jeu.

C'est ce rang que l'intelligence artificielle AlphaStar a réussi à atteindre. Selon DeepMind, la société ayant conçu l'IA, celle-ci serait désormais capable de battre 99,8 % des joueurs humains à StarCraft II.

Nouvelles contraintes

DeepMind, une société appartenant à Google, travaille depuis quelques temps déjà à entraîner son IA afin qu'elle maîtrise le jeu vidéo. AlphaStar a commencé à battre des joueurs professionnels de StarCraft II en janvier dernier. En juillet et en août, d'autres joueurs ont pu affronter cette intelligence artificielle, sans que la nature de leur adversaire ne leur soit signalée.

Dans sa dernière mouture, AlphaStar a du surmonter de nouvelles contraintes. L'IA a en effet pris en main les trois races jouables du jeu et a su maîtriser leurs différents mécanismes de jeu. Bien entendu, elle a également été limitée par le « brouillard de guerre », ne voyant que la partie de la carte normalement visible par un joueur. Enfin, le nombre d'actions pouvant être effectuées par le système a été limité à 22 actions « non dupliquées » toutes les cinq secondes de jeu, rapprochant le logiciel des capacités moyennes d'un humain.

Plus forte que 99,8 % des joueurs

Malgré ces limitations, AlphaStar a désormais atteint un rang suffisant pour battre la quasi-totalité des joueurs humains. Pour parvenir à ce résultat, Google et DeepMind ont procédé à un apprentissage par renforcement : AlphaStar a joué des parties jusqu'à comprendre le fonctionnement du jeu et développer de nouvelles stratégies. Pour David Silver, l'un des chercheurs travaillant sur AlphaStar, « L'histoire des progrès en matière d'intelligence artificielle a été marquée par des réalisations importantes dans les jeux. Depuis que les ordinateurs ont gagné au Go, aux échecs et au poker, StarCraft est apparu par consensus comme le prochain défi de taille ».

David Silver fait ainsi référence aux précédentes victoires de l'IA. En 2016, AlphaGo a battu Lee Sedol, l'un des plus grands joueurs mondiaux de Go. Fin 2017, Google annonçait que l'IA AlphaZero était devenue imbattable aux échecs. Plus récemment, l'IA s'est aussi illustrée sur le jeu de tir Quake III Arena.

Mais DeepMind envisage d'autres applications que celle du jeu vidéo pour son intelligence artificielle. Le fait que l'IA ait appris, dès 2017, à se déplacer laisse présager une utilisation en robotique. Il s'agit pour Google de prouver les capacités de l'apprentissage par renforcement et ses utilisations possibles. La seule contrainte restante à l'IA est son propre système. Une intelligence artificielle pensée pour StarCraft II ne peut pas jouer au Go, et inversement. En tout cas, pas pour l'instant...

Source : The Verge
Modifié le 04/11/2019 à 11h48
1 réponses
2 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Alain Damasio, Ken Loach... 111 assos et intellectuels se lèvent contre Amazon
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top