Les joueurs de Starcraft II vont pouvoir affronter AlphaStar, l'IA de DeepMind

Sylvain Nawrocki Contributeur
12 juillet 2019 à 09h35
0
AlphaStar StarCraft

StarCraft s'avère être un mets de choix pour déterminer à l'efficacité d'une intelligence artificielle à gérer plusieurs tâches simultanément, et en temps réel.

En effet, le jeu nécessite des compétences dans des domaines aussi variés que la théorie des jeux, la gestion d'informations imparfaites, la stratégie à long terme, les actions en temps réel, et les actions à mener sur des grandes étendues.

Des sous-objectifs de jeu constructifs


Par exemple, le seul but du jeu est de battre son adversaire, certes, mais pour y parvenir, le joueur doit faire attention à plusieurs sous-objectifs, comme la gestion de ses ressources, leur collecte, la construction de bâtiments de protection ou permettant de générer des troupes.

Selon les situations et les manières de jouer, le jeu peut ne durer que quelques minutes, ou atteindre une heure, ce qui implique que certaines actions n'auront pas de conséquence directe. Enfin le fait de ne pas voir la carte dans son entièreté nécessite des actions spécifiques, comme de la reconnaissance, et de la prise de décisions qui découlent des informations relevées.

Une expérience à but scientifique


Cette année, l'IA de DeepMind baptisée AlphaStar était parvenue à battre des joueurs professionnels de StarCraft II. Elle avait alors remporté une victoire écrasante, avec un score de 10 - 1.

À présent, il est possible pour n'importe qui de se frotter aux neurones artificiels d'AlphaStar, qui se présentera sous différentes versions expérimentales. Néanmoins, les joueurs pourront seulement manifester leur intérêt d'affronter l'IA via un pop-up ou les options de jeu, mais ne seront pas avertis, lorsqu'ils seront véritablement en train de jouer contre cette machine, de façon à ne pas fausser les données, et proposer une expérience la plus proche possible de ce que serait un véritable match à un contre un.

« AlphaStar va jouer un petit nombre de parties à des fins scientifiques, mais nous ne révélerons pas précisément quand, ni à quelle fréquence, l'IA jouera ces parties, pour être sûrs qu'elles restent anonymes. »

C'est donc bien de façon anonyme et durant quelques parties seulement que l'IA va endosser, tour à tour, les trois races disponibles dans le jeu (Terrans, Zergs et Prottoss), de manière à continuer l'entraînement d'AlphaStar. Néanmoins, les replays de ces parties devraient être disponibles, accompagnant une publication scientifique, plus tard cette année.

Source : 9to5Google
3 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
scroll top