Les enceintes connectées comprennent mieux les demandes des hommes que celles des femmes

13 mai 2019 à 15h44
0
Assistant domestique

Une étude menée sur les propriétaires d'enceintes connectées montre qu'hommes et femmes ne sont pas égaux dans leur traitement.

Où va-t-on si les robots s'y mettent aussi ? Une étude menée par YouGov sur 1 000 propriétaires d'assistants vocaux a montré que les femmes auraient tendance à être moins bien comprises par l'IA que les hommes. Un constat qui met à mal la promesse de la technologie de traiter chacun de la même façon, mais qui pourrait trouver son origine dans la façon qu'ont les programmeurs d'entraîner les assistants vocaux avant de les mettre sur le marché.

Deux tiers des femmes seraient concernées

Les chiffres ont de quoi faire grincer des dents. Deux tiers des femmes déclarent « souvent » ne pas réussir à se faire comprendre par leur appareil, par rapport à 54% des propriétaires masculins.

Par contraste, 46% des hommes déclarent « rarement » voire ne « jamais » faire face à de problèmes avec leur IA, contre seulement 32% des femmes. Face à cet échec régulier, les femmes auraient d'ailleurs tendance à « parler poliment » à leur assistant vocal : 45% diraient toujours ou souvent « s'il te plaît » et « merci », contre 30% des hommes.



La faute à la technologie ou aux développeurs eux-mêmes ?

TechRadar note qu'un tel écart de traitement pourrait s'expliquer dans la façon dont les IA comme Siri ou Alexa sont entraînées : « Si les programmeurs entraînent l'IA à répondre principalement à des voix masculines, nul doute qu'il aura sûrement du mal à reconnaître des voix féminines par la suite ».

Pour Delip Rao, fondateur et directeur de R7 Speech Sciences, l'erreur de ces IA tient davantage à « une question de technologique qu'à une question de discrimination ». Et pour cause, les voix féminines ont tendance à être plus variées et différentes que celles des hommes, qui ont tendance à être homogènes. Delip Rao encourage ainsi les programmeurs « à entraîner les IA à distinguer les deux en même temps » pour affiner leur acuité sonore.

Le développement des IA de reconnaissance vocale et faciale a tendance à raviver le débat des discriminations : encore récemment, l'IA de reconnaissance faciale d'Amazon, Rekognition, a été accusée de discriminer les personnes noires et transgenres.

Source : TechRadar.
Modifié le 14/05/2019 à 13h28
6 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Des députés proposent de taxer les véhicules en fonction de leur poids
Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
La nouvelle Livebox d'Orange est enfin dévoilée !
Red Dead Redemption 2 : la version PC réclamera
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Le gouvernement américain bannit huit nouvelles entreprises chinoises de la tech
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Blizzard demande leur carte d'identité aux pro-manifestants de Hong Kong pour supprimer leur compte
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top