L'intelligence artificielle battue par un humain à un concours de débat

Mathieu Grumiaux Contributeur
16 février 2019 à 12h15
0
IBM IA Débat

IBM a conçu une intelligence artificielle spécialisée dans l'argumentation. Mais elle n'a pas fait le poids face à un philosophe lors d'un concours de débats.

IBM a encore du travail pour faire de son intelligence artificielle une force de conviction supérieure à l'esprit humain. Le constructeur américain a développé un système baptisé Miss Debater (anciennement IBM Project Debater), spécialisé dans l'argumentation et le développement d'idées.

L'ordinateur n'a pas su convaincre malgré ses 10 milliards d'arguments enregistrés

Pour mettre à l'épreuve son système, la société l'a fait concourir face à Harish Natarajan, champion de la discipline et vainqueur du concours de débat européen en 2012. Les deux participants avaient pour thème l'intérêt des subventions destinées aux écoles maternelles et avaient pour but de convaincre l'auditoire présent de leur point de vue sur le sujet.

M. Natarajan et Miss Debater avaient 15 minutes de parole chacun. L'intelligence artificielle a plaidé en faveur de ces aides, arguant du fait qu'elles étaient importantes pour offrir un certain niveau d'éducation aux populations les plus défavorisées. Le philosophe, lui, était hostile à ces subventions, expliquant qu'elles ne résolvaient en rien les problèmes de pauvreté et qu'il s'agissait d'un « cadeau politique » offert aux classes moyennes.

Avant le débat, 79 % du public soutenait les subventions, 13 % pensait qu'il fallait les stopper. Après les prises de paroles des deux intervenants, les personnes favorables aux aides n'étaient plus que de 62 % contre 30 % d'opposants.

À terme, la machine pourra construire et proposer une argumentation structurée

Le public a souligné le fait que les arguments utilisés par la machine étaient des idées déjà entendues. Et pour cause, l'intelligence artificielle est conçue pour piocher son argumentaire dans une base de données composée de 10 milliards de phrases extraites de multiples journaux. La pensée d'Harish Natarajan, plus construite et intuitive, a fait la différence. Mais ce dernier pense qu'à terme, l'ordinateur sera capable de proposer une pensée intelligente, structurée et à utiliser l'émotion et la rhétorique pour convaincre un public.

Pour IBM, la défaite n'est pas importante. L'objectif premier était « d'être en mesure de maîtriser le monde infiniment complexe et riche du langage humain ». La prochaine étape pour les équipes du recherche sera d'intégrer des systèmes d'écoute des arguments adverses, afin de construire une réponse adaptée. En d'autres termes, IBM travaille à faire converser naturellement l'homme et la machine.

Pour les anglophones, l'intégralité du débat est à retrouver en suivant ce lien.

Source : Engadget

6 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
L'iPhone 11 vous localise régulièrement, Apple s'en explique
L'Union européenne débloque 3 milliards pour la recherche sur les batteries électriques
ProCreate 5 est enfin disponible sur iPad ! On fait le tour des nouveautés principales
La Chine va retirer les PC et logiciels étrangers de son administration d'ici trois ans

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top