L'intelligence artificielle battue par un humain à un concours de débat

le 16 février 2019 à 12:15
 0
IBM IA Débat

IBM a conçu une intelligence artificielle spécialisée dans l'argumentation. Mais elle n'a pas fait le poids face à un philosophe lors d'un concours de débats.

IBM a encore du travail pour faire de son intelligence artificielle une force de conviction supérieure à l'esprit humain. Le constructeur américain a développé un système baptisé Miss Debater (anciennement IBM Project Debater), spécialisé dans l'argumentation et le développement d'idées.

L'ordinateur n'a pas su convaincre malgré ses 10 milliards d'arguments enregistrés


Pour mettre à l'épreuve son système, la société l'a fait concourir face à Harish Natarajan, champion de la discipline et vainqueur du concours de débat européen en 2012. Les deux participants avaient pour thème l'intérêt des subventions destinées aux écoles maternelles et avaient pour but de convaincre l'auditoire présent de leur point de vue sur le sujet.

M. Natarajan et Miss Debater avaient 15 minutes de parole chacun. L'intelligence artificielle a plaidé en faveur de ces aides, arguant du fait qu'elles étaient importantes pour offrir un certain niveau d'éducation aux populations les plus défavorisées. Le philosophe, lui, était hostile à ces subventions, expliquant qu'elles ne résolvaient en rien les problèmes de pauvreté et qu'il s'agissait d'un « cadeau politique » offert aux classes moyennes.

Avant le débat, 79 % du public soutenait les subventions, 13 % pensait qu'il fallait les stopper. Après les prises de paroles des deux intervenants, les personnes favorables aux aides n'étaient plus que de 62 % contre 30 % d'opposants.

À terme, la machine pourra construire et proposer une argumentation structurée


Le public a souligné le fait que les arguments utilisés par la machine étaient des idées déjà entendues. Et pour cause, l'intelligence artificielle est conçue pour piocher son argumentaire dans une base de données composée de 10 milliards de phrases extraites de multiples journaux. La pensée d'Harish Natarajan, plus construite et intuitive, a fait la différence. Mais ce dernier pense qu'à terme, l'ordinateur sera capable de proposer une pensée intelligente, structurée et à utiliser l'émotion et la rhétorique pour convaincre un public.

Pour IBM, la défaite n'est pas importante. L'objectif premier était « d'être en mesure de maîtriser le monde infiniment complexe et riche du langage humain ». La prochaine étape pour les équipes du recherche sera d'intégrer des systèmes d'écoute des arguments adverses, afin de construire une réponse adaptée. En d'autres termes, IBM travaille à faire converser naturellement l'homme et la machine.

Pour les anglophones, l'intégralité du débat est à retrouver en suivant ce lien.

Source : Engadget

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Pour les amateurs de RPG occidentaux, BioWare est synonyme de souvenirs impérissables. Baldur’s Gate, Planescape Torment, Star Wars KOTOR, Mass Effect et tant d’autres sont parmi les figures tutélaires de ce genre. Ce qui n’a pourtant pas empêché le studio de connaître quelques revers ces dernières années. Entre la polémique entourant la fin de Mass Effect 3 et le semi-échec de Masse Effect Andromeda, le studio avait grand besoin de redorer son blason.
C'est lundi prochain que la marque à la pomme organisera sa keynote en direct du Steve Jobs Theater de Cupertino. Elle sera bien évidemment diffusée dans le monde entier, et les fans français de la firme dirigée par Tim Cook pourront se réunir dans la boutique des Champs-Elysées pour la suivre.
16:12 | Apple
Le groupe Volkswagen et Northvolt créent le consortium European Battery Union >> (EBU), pour participer au financement de la recherche, du développement et de la mise en œuvre industrielle des technologies de batteries.
Mais que peut bien nous réserver Samsung avec son futur Galaxy A90 ? Sur le site officiel indonésien de la marque, mention a été faite d’un écran Notchless Infinity >> réservé au terminal. Une information qui laisse entendre que l’appareil se passerait à la fois d’encoche et de trou dans l’écran destiné au capteur photo frontal.
Jeudi 21 mars, Amnesty International a dénoncé les pratiques des constructeurs de véhicules électriques.
C’est avec une certaine impatience que nous attendions de tester ce Kit HutoPi, console DIY presque "prête à l'emploi" basée sur un Raspberry Pi. Une solution qui permet de se mettre au retrogaming facilement ? C'est ce que nous allons voir.
12:08 | Raspberry Pi
En Norvège, un nombre indéterminé de Nokia 7 Plus envoyaient des données personnelles de leurs utilisateurs vers la Chine, apprend-on de la NRK. HMD Global a répondu à ces accusations au travers d’un communiqué adressé il y a quelques heures à Android Authority, qui avait relayé l’enquête du média norvégien.
11:07 | Nokia
Google lance en catimini une version web de son gestionnaire de podcasts. Le logiciel, clairement en cours de développement, ne permet que la lecture d’émissions, sans autre fonctionnalité.
Il y a quelques heures nous vous parlions de la récente adhésion de Kodi à la fondation Linux.
Une équipe de chercheurs de l’Institut de Technologie de Géorgie a mis au point une interface en réalité augmentée permettant aux handicapés moteurs de contrôler à distance un robot humanoïde dans l’espoir d’améliorer leur quotidien.
08:04 | Robotique
Chaque semaine, l'équipe Clubic vous livre un petit résumé de la semaine en 7 actualités high tech.
22/03 | Clubic
A l'image de nombreux autres services Google, le logiciel Maps va lui aussi céder à l'appel du Material Design, avec quelques petites modifications esthétiques.
Indiescovery, c'est votre rendez-vous avec le jeu vidéo indépendant. Une chronique libre rédigée avec passion après 2h12 de jeu exactement. Si on vous en parle, c'est qu'on a aimé. Bonne découverte !
22/03 | Jeux vidéo
La multinationale, qui souffre de la concurrence d’Amazon (notamment en ligne), étudie sérieusement la possibilité de fonder son propre service de cloud gaming. Une initiative assez peu étonnante.
scroll top