Iconary : jouez au Pictionary avec AllenAI (oui, en hommage à Paul Allen)

le 09 février 2019 à 14h30
0
Iconary

L'institut en intelligence artificielle financé par l'un des fondateurs de Microsoft a développé cette version du jeu de société disponible en ligne. Le joueur doit affronter un bot et tenter de comprendre ses dessins.

Le Pictionnary revient à la mode grâce à l'intelligence artificielle. Des chercheurs de l'Institut Allen pour l'intelligence artificielle, basé à Seattle, ont développé Iconary, une réplique en ligne du célèbre jeu de société où le joueur doit dessiner pour faire deviner la bonne réponse à son partenaire.

Un jeu encore limité par les technologies de reconnaissance d'image


Le joueur joue avec AllenAI, une intelligence artificielle qui peut à la fois dessiner les expressions à faire reconnaître mais aussi comprendre les croquis du joueur humain. Son nom a été donné en hommage à Paul Allen, le co-fondateur de Microsoft disparu en octobre 2018.

Malgré tout, l'IA a quelques limitations. Contrairement à un vrai jeu de Pictionary, dans Iconary, il faut tracer successivement chaque section de la scène qui est ensuite analysée avant de passer à la section suivante. AllenAI donne différentes propositions à chaque étape du dessin et affine ses propositions.

Lorsque l'IA prend le rôle du dessinateur, The Register explique que les résultats proposés peuvent être plutôt abstraits et demander une grande imagination au joueur pour deviner quelle expression le logiciel essaie de représenter.

AllenAI veut renforcer les interactions entre l'humain et la machine


Iconary a été développé pour amener les ordinateurs à comprendre les images et le texte, là où les précédentes tentatives d'IA jouant à des jeux de société existants comme le Go ne faisaient que répliquer des règles implémentées par les développeurs. « Bien que les avancées de l'IA sur ces jeux aient été remarquables, ils sont assez différents des situations et des scénarios pouvant être posés à un système d'IA dans le monde réel » explique Ani Kembhavi, en charge de la direction du projet.

AllenAI a été formé en observant environ 100 000 parties jouées par des humains. Les développeurs ont ensuite intégré 1 200 images possibles qui peuvent être utilisées pour représenter 75 000 scénarios différents, contenant environ 12 000 mots uniques. Les chercheurs ont enfin retenu environ 2 000 expressions à tester pour ces premiers essais. Pendant qu'il regarde les parties jouées, le bot continue à apprendre et à associer les images aux mots correspondants dans les phrases pour se perfectionner.

« Cela nécessite que les joueurs utilisent des représentations simples et communes dans leur jeu. Par exemple, pour dessiner le mot "famille", il faut que le système comprenne qu'il fait référence à un ensemble de choses vivantes, telles que des adultes, des enfants, des animaux domestiques comme des chiens et des chats, etc. Le mot "père" pourrait être dessiné avec un symbole représentant une icône masculine se tenant à côté de petites icônes masculines et féminines, désignant des enfants » détaille Ani Kembhavi.

L'objectif final de l'Institut Allen est de faire affronter à l'aveugle des joueurs contre AllenAI et de leur poser la question à la fin de la partie à savoir s'ils pensent avoir jouer contre un être humain ou une machine, avec l'espoir de les tromper régulièrement. L'intelligence artificielle serait ainsi plus utile aux humains en comprenant désormais l'iconographie et les représentations visuelles utilisées dans notre langage.

Si vous voulez vous mesurer vous aussi à AllenAI, vous pouvez jouer à Iconary en cliquant ici (jeu disponible uniquement en anglais).
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Jeff Bezos refuse de répondre à la lettre publique pour le climat de ses employés
L'éditeur de Firewatch lance Playdate, sa console de jeux indé de poche
La dégringolade continue : Panasonic aussi lâche Huawei
Atari : voici le joystick et la manette de la console néo-rétro Atari VCS
HP Omen lance sa gamme de périphériques gaming
Epic Games bloque les comptes d'utilisateurs ayant acheté trop de jeux pendant les soldes
WWDC 2019 : Apple donnera sa keynote le lundi 3 juin
La page de résultats de recherche Google va faire peau neuve !
Samsung : le nouveau module photo au zoom 5x entre en production
Le RGPD a 1 an, l'heure de dresser un premier bilan
scroll top