Amazon : des actionnaires veulent interdire la vente de logiciels de reconnaissance faciale

Mathieu Grumiaux Contributeur
20 janvier 2019 à 15h55
0
Exemple d'utilisation Amazon rekognition

Un groupe d'actionnaires a déposé une résolution visant à interdire à Amazon de vendre ses dispositifs de reconnaissance faciale à des agences gouvernementales. Les investisseurs redoutent des utilisations contraires aux droits civiques américains.

C'est un groupe de cinq actionnaires, représentant 1,32 milliard de dollars d'actions Amazon, qui vient de déposer une résolution demandant au e-commerçant d'arrêter de vendre ses solutions de reconnaissance faciale à des organisations gouvernementales.

Des actionnaires s'inquiètent de l'usage fait des technologies d'Amazon

Ces derniers s'inquiètent de l'utilisation de Rekognition, un dispositif mis au point par les ingénieurs d'Amazon, entre les mains des pouvoirs en place. Ils légitiment leurs craintes par des déclarations passées de l'entreprise qui confirmaient limiter l'utilisation de leur solution logicielle afin de garantir le respect des droits civiques. Amazon s'opposait à une surveillance de masse, qui aurait pu être facilitée par l'emploi de Rekognition.

Le groupe d'investisseurs souhaite également qu'une enquête soit mise en œuvre sur la façon dont pourrait être vendue et commercialisée cette technologie à des organismes gouvernementaux. Les actionnaires se disent ouverts à des partenariats avec les États, si des experts indépendants garantissent au conseil d'administration d'Amazon que les logiciels de reconnaissance faciale sont utilisables dans le respect des libertés individuelles et des droits fondamentaux.

Les géants de la tech travaillent à encadrer leurs travaux en matière d'IA

Cette demande coïncide avec la publication par un collectif de 90 associations américaines d'une lettre ouverte à Amazon, Google et Microsoft, demandant également à stopper la vente de tels outils d'identification biométrique aux agences du gouvernement.

Pour éviter une utilisation contraire aux droits des citoyens, Google et Microsoft ont établi des chartes éthiques afin d'encadrer la conception de leurs produits utilisant l'intelligence artificielle. Google est allé plus loin en se refusant désormais à commercialiser ses logiciels pour des applications militaires.

Source : Engadget

3 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Des députés proposent de taxer les véhicules en fonction de leur poids
Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
La nouvelle Livebox d'Orange est enfin dévoilée !
Red Dead Redemption 2 : la version PC réclamera
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Le gouvernement américain bannit huit nouvelles entreprises chinoises de la tech
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Blizzard demande leur carte d'identité aux pro-manifestants de Hong Kong pour supprimer leur compte
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top