SpaceX : la firme d’Elon Musk est priée d’améliorer le ramassage de ses déchets

Matthieu Legouge Contributeur
22 octobre 2018 à 10h05
0
Lancement SpaceX

La société, dont l'ambition consiste pourtant en développer des produits réutilisables, commence à en agacer certains. En cause : les débris fréquemment retrouvés sur les côtes de Caroline du Nord et dans d'autres régions du monde, qui forcent à questionner la volonté d'Elon Musk en matière de « recyclage ».

Drôle de trouvaille pour le garde-côte de la plage d'Outer Banks, en Caroline du Nord. L'homme a en effet trouvé un morceau de métal de trois mètres de long sur deux de large, tellement lourd qu'il a dû être déblayé à l'aide d'un chargeur frontal.

Un résidu de mission SpaceX

Après avoir contacté SpaceX, les responsables du parc national auquel est rattachée la plage ont confirmé qu'il s'agissait bien d'un composant d'une fusée. L'entreprise d'Elon Musk a précisé qu'il s'agissait bien d'une « petite » pièce issue de l'un des 12 lancements de fusée Falcon 9 qui ont eu lieu au cours de l'année. Une pollution qui n'est pas sans rappeler l'accumulation des déchets en orbite autour de la Terre.

C'est la deuxième fois qu'un composant de la fusée est retrouvé abandonné. Il y deux ans, plusieurs morceaux étaient déjà tombés sur deux îles différentes en Indonésie. En France aussi, des agriculteurs bretons ont eu la surprise de retrouver une partie du « nez » d'une capsule Dragon d'un Falcon 9.

SpaceX assure faire de son mieux

« Grâce aux progrès réalisés en matière de capacité de réutilisation, SpaceX est la seule société capable de récupérer nos boosters de fusée et notre vaisseau spatial ».

L'entreprise, qui s'apprête à emmener les astronautes de la NASA sur l'ISS, a en effet déjà prouvé à maintes reprises être en mesure de récupérer lanceurs et vaisseaux. Cependant, elle a peut-être encore quelques efforts à fournir en ce qui concerne les débris générés par le lancement de ses fusées.

Des débris qui ne sont d'ailleurs pas toujours anodins puisqu'il peut parfois s'agir de pièces coûteuses et potentiellement réutilisables. SpaceX n'a par exemple pas réussi, un peu plus tôt cette année, à sauver une partie de la coiffe du Falcon 9, d'une valeur de six millions de dollars.

L'entreprise affirme également travailler sur la récupération d'objet plus petits, tels que les carénages. C'est en effet la mission du navire nommé « Mr Steven ». Mais la mission est loin d'être évidente, comme le rappelle un porte-parole de SpaceX :« Aucune autre entreprise ou agence spatiale n'a encore tenté de récupérer un carénage ; c'est un défi difficile ».
10 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
Grève du 5 décembre : les meilleures applications mobiles pour contourner les perturbations
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top