Snapchat place la réalité augmentée au cœur de sa stratégie de conquête

16 juin 2020 à 15h20
0
© Snapchat

Une semaine après la Snap Partner Summit, la firme Snap voit très grand. Elle s’est ainsi lancée dans une stratégie de conquête de nouveaux publics et espère venir se frotter à des concurrents redoutables comme Google.

Lors de la conférence, la majorité des annonces étaient liées à la réalité augmentée : Snapchat la considère comme un élément essentiel de la technologie de demain.

Pour Snapchat, la réalité augmentée sera au cœur de la technologie du futur

Interrogé par The Guardian, Bobby Murphy, co-fondateur de Snapchat, explique la vision de l’entreprise : « Sur le long terme, nous croyons très fortement à l’idée que l’informatique superposée au monde réel, la réalité augmentée, et la caméra en particulier, seront le fondement du prochain grand changement technologique ». 

Dans cette optique, le réseau social a présenté Scan, un outil basé sur la réalité augmentée et développé en partenariat avec plusieurs applications, et notamment Yuka. Grâce à l’appareil photo de votre smartphone, Scan permet d'identifier des plantes, des races de chiens ou encore de connaître le contenu des aliments que vous souhaitez acheter. 

Snapchat a également présenté Local Lenses, une fonctionnalité pensée pour que les développeurs puissent concevoir des filtres destinés à un endroit précis, et ensuite mis à disposition des utilisateurs de la plateforme en fonction du lieu où ils se trouvent.  

L’entreprise va même jusqu’à imaginer son application en réalité augmentée en guise d'écran d'accueil, sur les smartphones du monde entier.

Il remplacerait ainsi un fil d’actualité ou un écran d’accueil lambda. « Ce qui est vraiment fascinant avec la réalité augmentée, c’est qu’elle transforme littéralement la façon dont vous voyez le monde à travers votre appareil photo. Elle a un énorme potentiel pour changer notre manière de voir le monde. Éduquer, informer, aider les gens à se connecter les uns les autres », détaille Bobby Murphy. 

De très nombreuses fonctionnalités arrivent 

Par ailleurs, afin de s’étendre, de développer de nouvelles fonctionnalités et d’innover, Snapchat tend à intégrer son appareil photo dans dautres applications et d'autres applications dans son appareil photo. L'opération se fait via « CameraKit », qui permet de faire de Snapchat l'appareil photo utilisé par défaut dans d'autres applications. Cela devrait notamment rendre la plateforme encore plus prisée des développeurs, qui pourront travailler sur des outils touchant davantage d’utilisateurs. 

Le réseau social a aussi annoncé Snap Minis, un outil permettant d'implémenter de petites applications et offrant une pléthore de possibilités d’usages. Il sera par exemple possible de méditer directement depuis Snapchat grâce à Headspace, une application de bien-être, ou encore de commander de la nourriture directement depuis le réseau social.

Une carte similaire à celle de Google

Avec ces très nombreuses annonces, Snapchat ne cache pas ses ambitions d’expansion bien au-delà du simple réseau social. D’ailleurs, l’application permet désormais d’ajouter des sites et des entreprises populaires sur sa SnapMap, à la manière de Google avec Maps. 

Comptant 229 millions d’utilisateurs actifs, le réseau social est plus populaire que Twitter, mais reste encore derrière Facebook et Instagram… Pensez-vous qu’il sera en mesure de les dépasser un jour ? 

Source : The Guardian

Modifié le 16/06/2020 à 15h20
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
scroll top