Comparatif des meilleurs smartphones Xiaomi (2021)

Gabriel Manceau
Spécialiste Smartphone
10 février 2021 à 16h31
0
Choix de la rédac'

Xiaomi Mi 10T Lite

Choix de la rédac'

  • Écran 120 Hz
  • Bonnes performances
  • Double SIM, microSD et 5G
La valeur sûre

Xiaomi Mi 11

La valeur sûre

  • Un design vraiment, vraiment, très réussi
  • Un grand écran dans un châssis aussi léger que facile à prendre en main
  • Le couple WQHD+ 120 Hz, un vrai régal
Rapport qualité/prix

Poco X3 NFC

Rapport qualité/prix

  • Design original
  • Écran 120 Hz
  • Prise jack

Xiaomi a su se faire une place sur le marché français en proposant des téléphones au rapport qualité-prix quasi imbattable, dans presque toutes les gammes de prix. Mais il n'est pas toujours évident de faire le tri dans les nombreuses références du fabricant de smartphones chinois. On vous aide à y voir plus clair dans notre guide des meilleurs smartphones Xiaomi de 2020.

1. Xiaomi Mi 11 : un smartphone de toute beauté

Xiaomi Mi 11
  • Un design vraiment, vraiment, très réussi
  • Un grand écran dans un châssis aussi léger que facile à prendre en main
  • Le couple WQHD+ 120 Hz, un vrai régal
Un smartphone d'excellente facture

Le Xiaomi Mi 11 ne bouscule pas les lignes mais offre une évolution douce et raisonnée de ce qu’il offrait déjà l’an dernier. Des petits ajustements qui, toutefois, font la différence, notamment en ce qui concerne son écran — plus réactif que jamais — ou son design très réussi.

Un smartphone d'excellente facture

Le Xiaomi Mi 11 ne bouscule pas les lignes mais offre une évolution douce et raisonnée de ce qu’il offrait déjà l’an dernier. Des petits ajustements qui, toutefois, font la différence, notamment en ce qui concerne son écran — plus réactif que jamais — ou son design très réussi.

La marque chinoise montre tout son savoir-faire dans ce smartphone haut de gamme qui se démarque par son design extrêmement réussi, son processeur surpuissant et sa recharge très rapide. Tour d'horizon d'un nouveau "standard" dans la gamme de Xiaomi.

Xiaomi Mi 11 : il a presque tout pour lui

Commençons par un des grands points forts du smartphone : son design. Le Mi 11 affiche des courbes arrondies et un écran plus grand que son prédécesseur, pour un gabarit identique. Xiaomi a réduit et arrondi les bordures de son écran, donnant l'impression ne tenir qu'un écran en main. Ajoutez à cela une finesse de 8,1 mm et des finitions en verre mat, et vous avez un des smartphones les plus élégants de l'année. Même le module photo arrière est intégré harmonieusement dans un carré aux coins arrondis. L'écran AMOLED de 6,81 pouces affiche une définition WQHD+ de 3200 x 1400 pixels (515 ppp) et un taux de rafraichissement de 120 Hz. Contraste infini et luminosité très élevée sont au rendez-vous. Une dalle "presque" irréprochable dans la mesure ou la calibration des couleurs est loin d'être parfaite en sortie d'usine. Le mode automatique affiche des couleurs très vives, ce qui peut être plaisant à l'oeil, mais n'offrira pas le rendu original des contenus proposés.

De la puissance le Xioami Mi 11 en a à revendre. Il est équipé du surpuissant Snapdragon 888 gravé en 5 nanomètres, le tout accompagné de 8 Go de RAM. De quoi pulvériser les benchmarks et faire tourner comme une horloge tout ce qu'il est possible de lancer sur un smartphone. Un constat similaire une fois en jeu avec une fluidité de tous les instants et une qualité graphique maximale, y compris sur les jeux 3D les plus gourmands du Play Store. L'interface MIUI est égale à elle-même, avec un niveau de personnalisation assez poussé. On apprécie la possibilité de changer l'interface du panneau des notifications, quitte à se retrouver avec un clone d'iOS. Malheureusement, ce sont pas moins de 16 applications et jeux que l'on retrouve préinstallés sur le smartphone. Il est heureusement possible de les désinstaller et ainsi libérer 1,8 Go de stockage.

La batterie de 4600 mAh permet au Xiaomi Mi 11 de tenir pendant une journée complète, pas beaucoup plus. La faute à l'écran WQHD+ et son taux de rafraichissement de 120 Hz qui consomment énormément d'énergie. Il est bien sûr possible de passer en mode 60 Hz et ainsi espérer tenir une journée et demie. La recharge rapide de 55W permet de récupérer 80% de batterie en seulement 25 minutes. La recharge sans fil de 50W et la recharge sans fil inversée de 10W sont également de la partie. Le triple capteur photo du smartphone se montre polyvalent, malgré une qualité des clichés qui évoluent peu par rapport au Xiaomi Mi 10. On retrouve le capteur de 108 mégapixels qui se montre plus que convaincant, ainsi qu'un capteur ultra grand-angle de 13 mégapixels et un télémacro de 5 mégapixels. Pour apprécier la qualité des clichés, nous vous renvoyons à notre test complet du Mi 11.

2. Xiaomi Mi 9T Pro

Xiaomi Mi 9T Pro Choix de la rédac
  • Tout ce qui fait l'excellence du Mi 9T
  • Des performances dingues
  • Toujours très endurant
Toujours excellent

Le Xiaomi Mi 9T Pro est un smartphone de choix aux qualités indéniables. Nous n'avons pas grand-chose à lui reprocher, si ce n'est un capteur d'empreinte capricieux et des photos de nuit en retrait.

Toujours excellent

Le Xiaomi Mi 9T Pro est un smartphone de choix aux qualités indéniables. Nous n'avons pas grand-chose à lui reprocher, si ce n'est un capteur d'empreinte capricieux et des photos de nuit en retrait.

Avec son Xiaomi Mi 9T Pro, la marque chinoise s'attaque aux smartphones les plus haut de gamme tout en affichant le tarif d'un milieu de gamme. Avec une fiche technique de haut niveau et un design singulier, le Mi 9T Pro ne passe pas inaperçu et se présente comme une alternative sérieuse aux meilleurs mobiles du marché. La concurrence peut trembler.

Un style unique et un écran OLED au top

Oui, on peut encore se démarquer en proposant un design vraiment différent de ce que propose la concurrence. Le dos en verre affiche des dégradés de couleurs uniques qui changent au gré de la luminosité ambiante. Le cercle de couleur entourant le premier des trois capteurs photo est également un petit détail qui fait la différence. Certes, le Mi 9T Pro a tendance à marquer un peu trop les traces de doigts, mais pas de quoi bouder notre plaisir.

L'écran de 6,4 pouces occupe 86 % de la surface du téléphone. L'absence d'encoche donne vraiment l'impression de ne tenir qu'un écran en main. Le capteur avant est intégré sous la forme d'une caméra pop-up qui sort de la tranche supérieure. L'écran OLED est de toute beauté avec une excellente colorimétrie, des noirs infinis et une luminosité maximale importante. C'est un sans faute.

Ultra performant, avec une interface qui rappelle iOS

Le processeur Snapdragon 855 de Qualcomm n'a plus rien à prouver en matière de performances. Épaule par 6 GB de RAM, il engloutit n'importe quels jeu et application avec une facilité déconcertante. C'est le GPU Adreno 640 qui s'occupe de la partie graphique, avec brio. Même les jeux 3D les plus gourmands du Play Store tourneront dans d'excellentes conditions, sans faire surchauffer le téléphone.

C'est l'interface MIUI qui tourne sur le Mi 9T Pro. Comme toutes les interfaces modernes, elle propose des fonctionnalités qui viennent compléter celles d'Android. Car oui, contrairement à ce que son design laisse penser, nous sommes bien sous Android. Cependant MIUI, ne cache pas sa forte inspiration venant d'iOS. Un mélange des genres qui n'est pas rédhibitoire, mais qui ne plaira peut-être pas à tout le monde.

Quelques faiblesses en photo et une grande endurance

Le Xiaomi Mi 9T Pro est équipé de trois capteurs photo : un grand-angle classique, un très grand-angle, et un téléobjectif. Une belle polyvalence qui lui permet de capturer des clichés de qualité dans de nombreuses situations, à condition d'avoir de bonnes conditions lumineuses, même s'il a une fâcheuse tendance à surexposer les photos. Les clichés nocturnes lui posent également quelques problèmes, avec une qualité qui se dégrade nettement dans ces conditions.

Deux jours d'autonomie, c'est ce qu'offre le Mi 9T Pro avec sa batterie de 4000 mAh. Une endurance qui se situe plutôt dans la moyenne haute. Si vous le sollicitez beaucoup, comptez plutôt sur une journée et demie. Le smartphone est compatible avec la recharge rapide 27W, mais c'est un chargeur 18W qui se trouve dans la boîte. Il faudra malheureusement repasser à la caisse pour exploiter son plein potentiel de recharge.

3. Xiaomi Mi Note 10

Xiaomi Mi Note 10 Rapport qualité photo-prix
  • Les photos en 108 mégapixels
  • Une batterie increvable
  • Rechargé à 100% en 1h
Il voit les choses en grand

Le Xiaomi Mi Note 10 est assurément un smartphone qui vaut le coup d'œil. Très loin d'être le modèle le plus performant ou le plus abordable du lot, il s'impose néanmoins comme une belle réponse de Xiaomi à ses concurrents en matière de photographie.

Il voit les choses en grand

Le Xiaomi Mi Note 10 est assurément un smartphone qui vaut le coup d'œil. Très loin d'être le modèle le plus performant ou le plus abordable du lot, il s'impose néanmoins comme une belle réponse de Xiaomi à ses concurrents en matière de photographie.

Un smartphone XXL et lumineux

Avec ses 6,47 pouces de diagonale, le Mi Note 10 est un grand téléphone. Il ressemble à s'y méprendre à des smartphones bien plus chers, mais quelques détails dans les finitions nous rappellent que nous sommes bien en présence d'un mobile de milieu de gamme. Pour autant, le taux d'occupation de la dalle est très élevé, et son dos en verre est d'excellente facture. Dommage qu'un des capteurs photo situés au dos se retrouve trop facilement sous la main et prenne si facilement les traces des doigts.

Oui l'écran est grand, mais également d'excellente qualité ! La technologie AMOLED permet d'afficher des noirs abyssaux et un contraste très élevé. Les blancs ont tendance à tirer un peu trop vers les tons bleus, mais rien qui ne puisse être réglé dans les paramètres. Enfin, la définition Full HD+ de 2340 x 1080 pixels offre une résolution confortable de 398 ppp à l'écran du Mi Note 10.

iOS sous Android et des performances suffisantes

L'interface MIUI est capable du meilleur comme du pire. Le meilleur dans ses fonctionnalités intéressantes comme le mode veille permanent ou la navigation par gestes, le pire avec de nombreuses applications préinstallées dont on ne peut se débarrasser. Enfin, le tiroir d'application est toujours aux abonnés absents pour pouvoir dissimuler les applications que l'on n'utilise pas au quotidien.

Le Mi Note 10 a tout d'un smartphone haut de gamme, sauf peut-être son processeur. C'est le Snapdragon 730 G que Xiaomi a choisi d'intégrer. Il est accompagné de 6, 8 ou 12 GB de RAM selon les configurations. Si le multitâche est extrêmement efficace, on ne peut pas en dire autant du traitement des photos et de l'ouverture de l'application galerie qui sont tous les deux extrêmement longs. Le SoC 730 G et le capteur de 108 mégapixels ne sont clairement pas les meilleurs amis du monde.

Gros capteur, grosse autonomie

Des appareils photo avec toujours plus de mégapixels sont bien sur des arguments marketing. Mais dans le cas du Mi Note 10, le capteur principal de 108 mégapixels, cela se traduit également sur la qualité des photos capturées. Même les clichés nocturnes sont de bonne facture, ce qui est très rare sur un smartphone dans cette tranche tarifaire. Notre seule réserve sur la partie photo vient de la présence de deux téléobjectifs sur les 5 capteurs présents.

L'avantage des grands smartphones est de pouvoir y intégrer des batteries tout aussi grandes. Xiaomi a réussi à intégrer un énorme accumulateur de 5270 mAh à son Mi Note 10. De quoi tenir pendant deux grosses journées malgré son écran géant extrêmement lumineux. On apprécie également son chargeur 30W qui permet de retrouver jusqu'à 50 % de batterie en seulement 30 minutes.

4. Xiaomi Mi 10T Lite : sous la barre des 300 euros

Xiaomi Mi 10T Lite
  • Écran 120 Hz
  • Bonnes performances
  • Double SIM, microSD et 5G
Pas si "light" que ça.

Le Xiaomi Mi 10T Lite est un smartphone imposant qui fait très peu de compromis. On apprécie son écran 120 Hz, ses performances globales et son autonomie solide. Une vraie réussite pour un modèle pas si "Lite" que ça.

Pas si "light" que ça.

Le Xiaomi Mi 10T Lite est un smartphone imposant qui fait très peu de compromis. On apprécie son écran 120 Hz, ses performances globales et son autonomie solide. Une vraie réussite pour un modèle pas si "Lite" que ça.

À ce tarif, les constructeurs se livrent une véritable guerre commerciale. Et pour cause, les clients sont à la recherche du smartphone avec le meilleur rapport qualité-prix. À ce petit jeu, Xiaomi est toujours en bonne place, et le prouve encore une fois avec son Mi 10T Lite qui, contrairement à ce que son nom laisse supposer, n'est pas si "léger" que ça.

Xiaomi Mi 10T Lite : écran 120 Hz et 5G pour tous

Le design des smartphones milieu de gamme emprunte presque tout aux produits haut de gamme, mais avec des matériaux moins "premium". Cela ne les empêche pas le Mi 10T Lite d'être très plaisant à l'oeil et de ne commettre aucune "faute de gout" majeur. Certes, les dimensions comme le poids du téléphone sont XXL, mais on sait où l'on met les pieds lorsque l'on choisit un mobile avec un écran de 6,67 pouces. La qualité d'affichage est d'ailleurs excellente. La dalle IPS LCD affiche des noirs convaincants et un bon niveau de luminosité. Pour compléter le tableau, le Mi 10T Lite profite d'une définition Full HD+ largement suffisante et un taux de rafraichissement de 120 Hz pour une fluidité d'affichage accrue.

Lorsque nous utilisons l'interface MIUI de Xiaomi, notre coeur balance. D'un côté elle est complète et personnalisable, de l'autre le constructeur chinois semble faire le "forcing" en ajoutant beaucoup d'applications par défaut, et en affichant des publicités en utilisant comme moyen détourné son antivirus qui vient scanner (inutilement) toutes les applications sur vous installerez, y compris celle du venant du Play Store. Nous aurions aimé ne pas l'avoir activé par défaut. Rendez-vous dans les paramètres du téléphone pour corriger cela. Sans être un monstre de performances, le Mi 10T Lite se montre convaincant dans toutes les tâches que vous lui soumettrez. Le processeur Snapdragon 750G et les 6 Go de RAM qui l'accompagnent forment une équipe capable de proposer un multitâche efficace. Le smartphone peut également faire tourner tous les jeux du Play Store dans de bonnes conditions. Seuls les plus gourmands comme Fortnite pourront, çà et là, connaitre quelques ralentissements.

Ce sont pas moins de 4 capteurs qui composent le module photo du téléphone de Xiaomi. Le premier de 64 mégapixels est un grand-angle capable de capturer des clichés de grande qualité en plein jour. De nuit, cela se complique un peu, même si le "mode nuit" apporte un peu plus de clarté, sans pour autant empêcher l'apparition importante de bruit numérique. Le constat est dans l'ensemble le même avec le second capteur (ultra-grand-angle) de 8 mégapixels. Les deux autres (de 2 mégapixels) servent respectivement à la photo macro et à la profondeur de champ pour le mode portrait. Côté endurance, le Mi 10T Lite assure l'essentiel avec une autonomie comprise entre une et deux journées, selon votre utilisation du smartphone. La recharge de 33W se montre également convaincante pour recharger rapidement la batterie de 4820 mAh.

5. Poco X3 NFC : l'entrée de gamme bombe le torse

Poco X3 NFC
  • Design original
  • Écran 120 Hz
  • Prise jack
Du pur Android

Avec son Poco X3 NFC, Xiaomi propose un smartphone d’entrée de gamme de qualité qui n’a pas à rougir face à la concurrence, et se paie le luxe de faire mieux sur certains points. Il a pour lui un écran 120 Hz, une autonomie solide, un design original et un rapport performance-prix très intéressant.

Du pur Android

Avec son Poco X3 NFC, Xiaomi propose un smartphone d’entrée de gamme de qualité qui n’a pas à rougir face à la concurrence, et se paie le luxe de faire mieux sur certains points. Il a pour lui un écran 120 Hz, une autonomie solide, un design original et un rapport performance-prix très intéressant.

Nous vivons une époque formidable ou vous pouvez acquérir un smartphone de qualité qui vous accompagnera pendant des années, le tout sous la barre des 200 euros. Dans cette gamme de prix, laissez-nous vous présenter le Poco X3 NFC qui mérite toute votre attention.

Poco X3 NFC : un rapport qualité-prix impressionnant

À l'heure où tous les smartphones se ressemblent, Xiaomi a fait le choix d'apporter une touche d'originalité à son Poco X3 NFC. Sur la face avant, rien ne démarque le smartphone d'un autre. Les bordures autour de l'écran sont contenues et la caméra avant est intégrée à l'intérieur d'un poinçon. C'est en retournant le téléphone que l'on constate sa singularité. Outre le logo "POCO" tout simplement inratable, on retrouve un dos en plastique avec des lignes verticales et un module photo protubérant qui est intégré de manière... originale à un cercle. Le design divinisera surement, mais a le mérite d'être audacieux. L'écran IPS LCD est de bonne facture pour un produit d'entrée de gamme. Mais c'est son taux de rafraichissement de 120 Hz qui fait vraiment la différence face à certains concurrents. Le confort de navigation s'en voit amélioré, particulièrement pour la navigation web, les réseaux sociaux et le gaming.

L'interface MIUI de Xiaomi est bien sûr fidèle au poste. On apprécie la possibilité d'afficher ou non le tiroir d'application, le mode sombre ou encore la personnalisation des raccourcis et des notifications. Comme toujours avec le constructeur chinois, il faudra composer avec un nombre important d'applications préinstallées et des publicités qui s'afficheront à certains endroits de l'interface. Le prix à payer pour un smartphone à ce prix ? Les 4 capteurs photo du Poco X3 NFC sont bien sûr d'une qualité inégale. Sans surprise, c'est le capteur principal de 64 mégapixels qui s'en sort le mieux, à condition de capturer des clichés en plein jour. Les photos de nuit ne sont malheureusement pas au niveau. Cela étant dit, c'est tout à fait compréhensible sur l'entrée de gamme.

Au niveau des performances, Xiaomi maitrise encore une fois l'art du compromis en proposant un processeur Snapdragon 732G de chez Qualcomm. Le "G" est ici pour notifier les capacités en "Gaming" du smartphone. Dans les faits, il est capable de faire tourner des titres 3D comme Fortnite, mais uniquement avec des graphismes réglés sur "moyen" et un nombre d'images par secondes oscillant entre 20 et 30 FPS. Pour des tâches plus "classiques", nous n'avons rencontré aucun ralentissement important. Le Poco X3 NFC est un smartphone agréable à utiliser au quotidien. Xiaomi a mis le paquet sur l'autonomie en équipant son smartphone d'une batterie de 5160 mAh. De quoi tenir jusqu'à deux jours avant devoir le recharger. Si cela vous semble peu pour une telle capacité de batterie, il faut prendre en compte le large écran de 6,67 pouces et son taux de rafraichissement de 120 Hz qui ont un impact notable sur l'endurance. Comptez un peu plus de 60 minutes pour retrouver 100% de batterie à l'aide du chargeur de 33W.

6. Xiaomi Redmi Note 9 Pro

Xiaomi Redmi Note 9 Pro Un géant abordable
  • Un design réussi
  • Une autonomie d'au moins 2 jours
  • Un module photo standard de qualité
L'incontournable

Le Redmi Note 9 Pro est puissant, très autonome et capable de capturer de belles photos avec son capteur principal. Dommage que son écran soit mal calibré et que son module ultra grand-angle ne soit pas très convaincant. Le smartphone de Xiaomi n'en reste pas moins une valeur sûre dans cette gamme de prix.

L'incontournable

Le Redmi Note 9 Pro est puissant, très autonome et capable de capturer de belles photos avec son capteur principal. Dommage que son écran soit mal calibré et que son module ultra grand-angle ne soit pas très convaincant. Le smartphone de Xiaomi n'en reste pas moins une valeur sûre dans cette gamme de prix.

Un design qui en impose

La gamme Redmi de Xiaomi nous a habitués à de grands smartphones. Le Redmi 9 Pro ne fait pas exception à cette règle. Le large écran de 6,67 pouces en fait un mobile massif, au niveau des dimensions comme du poids. Néanmoins, ses courbes le rendent agréable à manipuler. On aime retrouver la prise mini-jack sur la tranche inférieure, ainsi que le lecteur d'empreinte sur la tranche. Les seuls défauts de conception viennent finalement de son module photo qui ressort beaucoup de la coque (suffisamment pour le rendre bancal), et ses boutons de réglage du volume situés trop haut pour être manipulés facilement.

La dalle affiche une définition importante de 2400 x 1400 pixels. Le Redmi Note 9 Pro profite ainsi d'une densité de pixels de 395 pixels par pouce. Xiaomi a fait le choix d'une dalle IPS LCD. Cette dernière offre un bon contraste, mais des couleurs bien trop vives et trop éloignées de la réalité par défaut. S'il est possible de corriger un peu ce problème en se rendant dans les paramètres d'affichage, cela ne suffit pas pour proposer une qualité d'affichage exemplaire. La luminosité maximale est suffisante, même si un peu plus de clarté n'aurait pas été de trop dans le cadre d'une utilisation en plein soleil.

Un très bon rapport performances-prix

Xiaomi dit au revoir au processeur Helio 90T du Redmi Note 8 Pro, pour équiper son successeur du Snapdragon 720G et de 6 GB de RAM. Un changement matériel qui se traduit par des performances... quasi identiques à son prédécesseur. Elles sont donc très bonnes pour un smartphone vendu sous la barre des 300 euros. Les applications se lancent rapidement, le multitâche est sans faille, et les jeux 3D les plus exigeants d'Android tournent sans aucune difficulté. En effet, le GPU Adreno 618 s'en sort particulièrement bien dans des titres comme Call of Duty Mobile, PUBG ou encore Fortnite.

Comme toujours chez Xiaomi, c'est l'interface MIUI, ici dans sa version 11, qui vient habiller Android. Du mode sombre en passant par la navigation par gestes et les options de personnalisation, MIUI est une des interfaces les plus complètes d'Android. Malheureusement, c'est également une des plus chargées en applications préinstallées. Les nombreuses applications Google, Xiaomi et celles d'autres partenaires viennent encombrer l'espace de stockage qu'il faudra nettoyer vous-même. L'antivirus servant de spot publicitaire à chaque nouvelle installation d'application est également activé par défaut. Rien de rédhibitoire, mais nous aurions apprécié un peu plus de sobriété.

Une endurance folle

Le Redmi Note 9 Pro ne trahit pas la réputation de son prédécesseur. Grâce à son imposante batterie de 5020 mAh et sa configuration équilibrée, il tient la distance pendant deux longues journées, sans jamais vous laisser tomber. Comptez au moins sur une journée et demie d'autonomie si vous le sollicitez beaucoup. La recharge rapide est également de la partie grâce au bloc d'alimentation 33W qui permet retrouver la moitié de l'autonomie en une demi-heure. Pour la recharge complète, il faudra se montrer un peu plus patient, environ une heure trente.

Côté photo, les autres capteurs permettent au Redmi Note 9 de prendre des clichés dans toutes les situations. Sans surprise, c'est le capteur principal de 64 mégapixels qui se montre le plus convaincant. L'ultra grand-angle montre quant à lui ses faiblesses au niveau de la gestion de la balance des blancs. Le mode portrait est également très convaincant. Les photos de nuit sont nettement moins bonnes, et l'absence de zoom optique ne permet pas au Note 9 Pro de prendre des photos de sujets éloignées sans fortement dégrader la qualité finale.

Comment choisir un smartphone Xiaomi ?

MIUI ou Android One ?

Comme vous pouvez le constater dans notre comparatif des meilleurs smartphones Xiaomi, la plupart d'entre eux sont équipés de l'interface maison MIUI. Cette dernière à de nombreuses qualités, mais la sobriété n'en fait pas partie. Vous avez heureusement le choix, puisqu'un des produits de notre comparatif tourne sous Android One, qui offre une pure expérience Android.

Les prix bas... toujours vrai ?

Xiaomi propose des smartphones aux tarifs très agressifs. Ils sortent également de nombreux modèles à un rythme soutenu. Ainsi, il n'est plus rare de voir un excellent produit avoir un successeur seulement 3 ou 4 mois après être sorti. Conséquence directe : les prix déjà bas de certains produits baissent encore un peu plus. Soyez un peu patient, et votre porte-feuille vous remerciera.

Vous cherchez un photophone ?

Les smartphones Xiaomi sont loin d'être mauvais en photo, mais leur rapport qualité-prix très agressif oblige souvent la marque à faire quelques concessions. La partie photo fait malheureusement toujours partie de cette équation difficile. Si vous voulez simplement prendre de belles photos en pleine journée, vous trouverez ici votre bonheur. Pour des clichés nocturnes de grande qualité, il faudra en revanche aller voir du côté de la concurrence.

Où acheter un smartphone Xiaomi ?

Si vous vous intéressez à la marque depuis quelque temps, vous n'êtes pas sans savoir que les mobiles de chez Xiaomi étaient il y a quelques années disponibles uniquement en import. Cette époque est révolue, Xiaomi est maintenant bien implanté en France et nous n'aurez aucun mal à trouver le modèle de vous voulez sur les grands sites marchands.

Modifié le 17/02/2021 à 16h31
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Pourquoi nous faire confiance ?

Pour vous, Clubic sélectionne puis teste des centaines de produits afin de répondre aux usages les plus courants. De la qualité pour tous et à tous les prix, voilà notre objectif ! En savoir plus

Haut de page