Smartphone à - 300€ : le comparatif des meilleurs modèles en 2020

Gabriel Manceau
Spécialiste Smartphone
05 octobre 2020 à 15h14
0
Le choix de la redac
Le challenger
La valeur sûre
Realme 6
+ Rapport performances/prix
+ Écran 90 Hz
+ Bonne autonomie
Samsung Galaxy A51
+ Design réussi
+ L'interface One UI
+ Bel écran AMOLED
Lire le test
Les meilleurs smartphones à moins de 300 euros n'ont pas grand-chose à envier à des modèles vendus 100 ou 200 euros de plus. Ce n'est pas un hasard si cette gamme de prix est particulièrement plébiscitée par les utilisateurs. À moins de trois cents euros, nous sommes encore dans le milieu de gamme, avec des appareils au rapport qualité-prix particulièrement intéressant. Une tanche tarifaire dans laquelle les marques chinoises règnent en maîtres. Si vous avez un budget inférieur à 200 euros ou supérieur à 300 euros, découvrez notre guide des meilleurs smartphones classés par budget. C'est parti pour notre sélection !

1. Xiaomi Redmi Note 9 Pro : le choix de la raison

redmi-note-9-pro.jpg


Les plus
+ Design réussi
+ 2 jours d'autonomie
+ Performances globales
Les moins
- Ecran mal calibré
- Trop d'applications préinstallées
- Le capteur ultra grand-angle

Grand et beau

Comme son prédécesseur, le Xiaomi Redmi Note 9 Pro est un grand smartphone. Sa diagonale de 6,67 pouces et ses bordures d'écran relativement larges en font un mobile à ne pas mettre entre toutes les mains. Si cela ne vous fait pas peur, vous profiterez d'une prise en main agréable de finitions de qualité. Le lecteur d'empreinte situé sur la tranche fait parfaitement son travail, et la prise mini jack reste fidèle au poste. Seuls le placement un peu haut des boutons pour régler le volume, et la protubérance du module photo viennent (un peu) ternir le tableau.

L'écran souffle le chaud et le froid, notamment au niveau de la température des couleurs. Le mode “saturé” se révèle bien trop éloigné d'un rendu naturel. À l'inverse, le mode automatique est bien trop froid. Le mode “original” est finalement le plus équilibré et le plus fidèle pour un rendu réaliste. Le contraste de la dalle est d'un bon niveau, pour un écran IPS. La luminosité maximale se montre également suffisante, même si nous n'aurions pas dit non à un niveau un peu plus élevé pour profiter de la dalle confortablement dans toutes les situations. L'écran du Redmi Note 9 Pro est donc correct, sans briller.

D'excellentes performances pour le prix

Pour cette version “9 Pro”, Xiaomi a fait le choix d'associer un processeur Snapdragon 720G à 6 GB de LPDDR4X. On constate de performances très proches de celles du processeur Helio 90T qui équipait le Redmi Note 8 Pro. Cela est loin d'être un défaut tant les performances globales sont excellentes pour cette gamme de prix. Le smartphone est d'une réactivité exemplaire et se montre également capable de faire tourner tous les derniers jeux 3D sans aucun problème dans de bonnes conditions. Si vous aimez jouer sur mobile et que vous avez un budget serré, le Redmi Note 9 Pro est un bon choix.

Côté logiciel, l'interface MIUI 11 est très complète et personnalisable, mais également très chargée en applications préinstallées. S'il est possible de les retirer, on aurait préféré une interface plus épurée dès le départ. Même constat avec l'antivirus qui se déclenche à chaque installation d'application. Non seulement il est inutile si vous téléchargez depuis le Play Store, mais il affiche également des publicités. Là encore, vous pouvez le désactiver dans les paramètres. On note également la présence importante de Google, dont le nombre d'applications préinstallées est bien plus élevé sur d'autres appareils Android (surement un clin d'œil à Huawei qui n'a plus le droit de les installer).

Grosse autonomie

Avec une configuration milieu de gamme et une batterie de 5020 mAh, il ne faisait aucun doute que le smartphone proposerait une autonomie solide. C'est exactement ce que nous avons constaté sur le Redmi Note 9 Pro qui vous accompagnera pendant deux longues journées sans aucun problème. Pour ne rien gâcher, le chargeur de 33W permet de récupérer 50% de batterie en 30 minutes, et se recharge complètement en un peu moins d'une 1h30. Le Redmi Note 9 Pro est tout simplement un des mobiles les plus endurants de sa catégorie.

Le smartphone est équipé de quatre capteurs photo : un principal de 64 Mpx, un ultra grand-angle de 8 Mpx, un capteur de profondeur de 2 Mpx et un dernier objectif macro de 5 Mpx. De quoi lui offrir une belle polyvalence, même si tous les capteurs ne se valent pas. Le capteur principal prend de très bons clichés en pleine journée. L'ultra grand-angle, de son côté, rencontre un gros problème au niveau des couleurs et de la balance des blancs. Le mode macro fonctionne correctement, mais reste anecdotique. En revanche, le mode 64 mégapixels et le mode portrait sont convaincant. Du bon et du moins bon, pour une prestation photographique globalement satisfaisante.

2. Realme 6 : le challenger

realme-6.jpg


Les plus
+ Rapport performances/prix
+ Écran 90 Hz
+ Bonne autonomie
Les moins
- Matériaux plastiques
- Photo de nuit

Un écran 90 Hz pour ce prix

Le Realme 6 Pro est un grand smartphone, assez large et plutôt lourd avec ses 191 grammes. Les finitions en plastique n'ont rien de premium, mais la solidité est bien là et ses lignes assez épurées peuvent être qualifiées de « simples et efficaces ». Le lecteur d'empreinte est bien positionné sur la tranche droite et la prise mini jack fait de la résistance sur la tranche inférieure. Au dos, le module ressort légèrement, ce qui est suffisant pour que le téléphone soit bancal lorsqu'il est posé à plat.

Si ce n'est sa définition Full HD+ de 2400 x 1080 pixels, l'écran du Realme 6 a la particularité d'avoir un taux de rafraichissement de 90 Hz. C'est assez rare sur un smartphone à moins de 300 euros pour être noté. De quoi offrir une belle sensation de fluidité, à l'œil comme au doigt. Le reste de l'écran est moyen, que ce soit le contraste, la luminosité ou la colorimétrie. Si elle impressionne par sa vitesse, la dalle n'impressionne pas par la qualité de son affichage.

D'excellentes performances

Le processeur Helio G90T de MediaTek et les 8 GB de RAM qui l'accompagne font des merveilles pour cette gamme de prix. À l'usage, le Realme 6 est extrêmement performant. Le smartphone est très réactif, le multitâche est sans faille et les jeux 3D tournent extrêmement bien. De quoi jouer aux derniers titres avec des réglages élevés tout en maintenant un bon niveau de fluidité autour des 30 images par seconde. Le Realme 6 est clairement un des mobiles les plus performants de sa catégorie.

L'interface Realme UI évolue dans le bon sens. Cette surcouche basée sur Android 10 offre de nombreuses personnalisations, notamment au niveau de la navigation et de l'utilisation à une main. De la barre latérale en passant par les gestes pour baisser le panneau des notifications et le tiroir d'application, vous trouverez votre bonheur. En revanche, les menus des paramètres ne sont pas toujours très intuitifs à utiliser.

Bons capteurs photo et grosse autonomie

Les quatre capteurs photo du Realme 6 lui confèrent une belle polyvalence. La qualité est au rendez-vous sur l'écrasante majorité des clichés capturés pendant la journée. Le mode portrait est efficace, tout comme le très grand-angle et le mode macro. Les photos de nuit laissent apparaitre beaucoup de bruit sur les clichés, mais le rendu reste satisfaisant pourvu que quelques sources lumineuses soient présentent sur les scènes capturées.

Sans atteindre le niveau d'autonomie de son concurrent, le Redmi Note 8 Pro, le Realme 6 s'en sort très bien. Sa batterie de 4300 mAh permet de tenir une journée et demie en utilisation mixte. Nous sommes loin d'une autonomie record, mais cela reste suffisant pour l'utiliser sereinement tout au long de la journée, y compris dans le cadre d'une utilisation plus intensive. La recharge rapide 30W permet au téléphone de se recharger en seulement une heure.

3. Samsung Galaxy A51 : la valeur sûre

samsung-galaxy-a51.jpg


Les plus
+ Design réussi
+ Bel écran AMOLED
+ Surcouche One UI
Les moins
- Lecteur d'empreinte un peu lent
- Qualité photo de nuit

Un design sobre et un bel écran AMOLED

Avec son Galaxy A51, Samsung ne réinvente pas la roue en matière de design. Cela ne l'empêche pas d'avoir de belles finitions, des bordures d'écran contenues et une caméra avant discrète sous forme de poinçon. Le dos en plastique et ses reflets colorés sont suffisamment réussis pour apporter une pointe d'originalité au téléphone. Pour ne rien gâcher, la prise en main est plutôt agréable pour un mobile de cette taille. Enfin, les quatre caméras arrière sont très bien intégrées au bloc photo qui a le bon gout de ne pas trop ressortir.

Samsung a évidemment fait le choix de l'écran AMOLED pour son smartphone milieu de gamme. La dalle de 6,5 pouces affiche des noirs infinis, d'excellents contrastes, et une luminosité élevée. Si la luminosité n'est pas parfaite, elle peut être réglée dans les paramètres d'affichage. Le Galaxy A51 profite également d'une définition de 2400 x 1080 pixels. De quoi offrir à l'écran une densité de pixels de 405 ppp et profiter d'une belle finesse d'affichage.

Longue vie à One UI !

L'interface One UI de Samsung, ici dans sa version 2.0, est une des plus réussies sur Android. Très épurée, elle est également très rapide à prendre en main. Les menus sont clairs, les options nombreuses et la personnalisation très poussée. Vous pouvez par exemple choisir plusieurs modes de navigation par gestes, ou encore du thème sombre intégral pour exploiter les spécificités de l'écran AMOLED qui éteint tout simplement les pixels pour afficher la couleur noire.

Avec son processeur maison Exynos 9611 et ses 4 GB de RAM, le Samsung Galaxy A51 n'est pas le smartphone le plus performant du marché. Cela ne l'empêche pas d'offrir une expérience de navigation très fluide. Il est également possible de jouer dans de bonnes conditions à presque tous les jeux disponibles sur Android dans des niveaux de détail moyen. Sans briller ni décevoir, le milieu de gamme de Samsung est un smartphone que l'on qualifiera d'équilibré.

Un quadruple capteur qui fait mouche

Le Galaxy A51 gagne un quatrième capteur macro par rapport au A50. Ce mode de prise de vue permet de réaliser de beaux clichés de sujets très proches de l'objectif. Le capteur vient s'ajouter aux trois autres capteurs : grand-angle de 48 mégapixels, ultra grand-angle de 12 mégapixels, et celui de 5 mégapixels dédié à la profondeur pour le mode portrait. De quoi prendre des clichés de qualité dans de nombreuses situations, lorsque les conditions lumineuses sont favorables. Comme on pouvait s'y attendre, les clichés de nuit perdent beaucoup en qualité, mais restent tout à fait corrects avec le capteur principal.

La batterie de 4000 mAh du Galaxy A51 lui permet de tenir la distance sur environ une journée et demie. Encore une fois, le smartphone ne bat pas de record, mais se trouve dans la moyenne. Le chargeur 15W permet quant à lui de recharger complètement la batterie en une heure et trente minutes. Samsung montre son savoir-faire dans la conception d'un smartphone qui, sans briller, est parfaitement équilibré.

4. Xiaomi Mi 9 Lite : un excellent milieu de gamme

xiaomi-mi-9-lite.jpg


Les plus
+ Ecran de qualité
+ Autonomie solide
+ Bonnes performances
Les moins
- Qualité photo globale
- Dos brillant qui marque les traces de doigts

Un design serpenté

Le Xaomi Mi 9 Lite tente de se démarquer dans cet océan de smartphone grâce à son dos en vers affichant des reflets lumineux et serpenté du plus bel effet. Autre originalité, la présence d'une LED dans le coin inférieur gauche de l'appareil qui s'avère extrêmement pratique lorsque le téléphone est posé l'écran vers le bas. Les bordures d'écrans sont relativement contenues, la caméra est intégrée sous forme de goutte d'eau, et la prise mini jack est bien présente. Un design à la fois sobre et original qui fait son petit effet.

Du côté de l'écran le Mi 9 Lite est équipé d'une dalle de 6,4 pouces. Une diagonale qui le rend assez difficile à utiliser à une main. La définition de 2340 x 1080 pixels offre une belle finesse d'affichage. La technologie OLED lui permet d'afficher des contrastes infinis et la une colorimétrie juste, à condition que vous choisissiez le bon mode d'affichage. Enfin, la luminosité maximale est suffisamment importante pour utiliser le smartphone en extérieur sans avoir à souffrir des reflets du soleil. L'affichage est donc une vraie réussite sur cette version Lite.

Des performances surprenantes

Le processeur Snapdragon 710 et les 6 GB de RAM n'ont peut-être rien d'impressionnant, mais ils permettent au Xiaomi Mi 9 Lite de tourner comme une horloge suisse. La navigation est extrêmement fluide et le téléphone est de manière générale extrêmement réactif. Ajoutez à cela un GPU Adreno 616 tout à fait capable de faire tourner les jeux les plus gourmands du Play Store, et vous avez un Mi 9 Lite, solide sur ses appuis. Xiaomi n'a plus rien à prouver dans sa capacité à proposer des smartphones à l'excellent rapport performances-prix.

L'interface MIUI est aussi complète que déroutante. On apprécie particulièrement sa grande personnalisation, la navigation par gestes ou encore son mode sombre. En revanche, on apprécie moins l'absence de tiroir d'applications (elles seront toutes sur le bureau), ou le nombre un peu trop important d'applications préinstallées. Il est heureusement possible de désinstaller ses dernières. À mi-chemin entre Android et iOS, l'interface de Xiaomi est arrivée à maturité, mais divisera toujours autant. Rien de rédhibitoire cependant dans la mesure ou les lanceurs d'applications alternatifs sont légion sur le Play Store.

Une batterie conséquente

Le Xioami Mi 9 Lite est équipé d'une batterie de 4000 mAh. Une belle capacité si on la compare à celle de son grand frère le Mi 9 est son accumulateur de 3300 mAh. Le Mi 9 Lite est en mesure de ternir la distance pendant deux longues journées, sans aucun problème. Les utilisateurs les plus exigeants pourront quant à eux tenir une grosse journée, sans aucun problème. Le smartphone peut dire merci à son processeur peu énergivore et sa configuration équilibrée qui trouve le parfait équilibre entre endurance et performances.

Les trois modules photo du téléphone (grand angle, ultra grand-angle et profondeur de champ) assurent l'essentiel en capturant des photos de bonne qualité en plein jour. On ne peut pas en dire autant dès la luminosité vient à manquer. Notons également un mode ultra grand-angle qui a la fâcheuse tendance à déformer les images dans les angles. Sans être mauvaise, la partie photo du Mi 9 Lite est sans doute le point faible de ce smartphone.

Retour au menu

Comment bien choisir un smartphone à moins de 300 € ?

Bien que nous ayons sélectionné pour vous les meilleurs modèles de téléphones dans cette gamme tarifaire, vous allez encore devoir faire un choix. Pour vous orienter, voici quelques points clés à considérer pour être sûr de faire le bon choix.
  • À quelles maques puis-je faire confiance ?

    Dans cette gamme de prix comme dans les autres, on retrouve toujours les grands constructeurs mondiaux. Les marques chinoises sont particulièrement agressives sur ce segment, tout en proposant un très bon niveau de qualité. Les marques que nous vous recommandons sont bien connues du grand public : Xiaomi, Samsung ou encore Huawei. Mention spéciale au “petit nouveau” sur le marché qu'est la marque Realme et qui propose des produits au rapport qualité-prix très intéressant.
  • Que peut-on faire avec un smartphone à moins de 300 euros ?

    Aujourd'hui, presque tout. Les performances des modèles de notre sélection sont toutes suffisantes pour utiliser toutes vos applications de manière fluide. La quantité de RAM est suffisante pour faire tourner plusieurs applications simultanément sans aucun problème. Vous pourrez même jouer aux jeux 3D du Play Store dans de bonnes conditions, sans pour autant pouvoir pousser au maximum la qualité graphique et la fluidité de tous les titres. Il existe évidemment quelques limitations que nous allons voir tout de suite dans le paragraphe suivant.
  • Quelles sont les limites d'un smartphone à moins de 300€ ?

    À ce prix, les constructeurs font forcément quelques concessions. Cela se retrouve notamment au niveau de la technologie d'affichage qui privilégie le LCD IPS à l'OLED. Les contrastes sont donc moins élevés, et la colorimétrie n'est pas toujours parfaite. Rien de rédhibitoire cependant. Des concessions seront également à faire du côté de l'appareil photo. Les mobiles sont souvent polyvalents, mais se contentent de prendre des clichés d'une qualité correcte en plein jour. Les photos nocturnes ne sont malheureusement pas le point fort des téléphones à moins de trois cents euros.
  • Des smartphones à moins de 400 euros pour moins cher

    Il n'est pas toujours simple de proposer des comparatifs par gamme de prix tant les tarifs des mobiles ont tendance à baisser au fil des mois. Ainsi, nous vous conseillons de consulter notre guide des meilleurs smartphones à moins de 400 euros. Certains d'entre eux peuvent se rapprocher très rapidement de la barre des 300 euros à l'occasion de promotions spéciales, ou lorsque le nouveau modèle vient de sortir. Même si ce ne sont pas toujours les modèles “derniers cris”, les produits que nous recommandons restent excellents, alors ne vous privez pas d'une baisse de prix de ces références plus “anciennes”.

Notre processus de sélection des produits

Nous réalisons chaque comparatif avec la même minutie et la même méthodologie. Nous passons quatre à cinq heures à analyser les caractéristiques et les avis des produits disponibles en France.

À la suite de cela, nous sommes en possession d'une liste de produits. Nous les testons ou, lorsque ce n'est pas possible, nous étudions les avis argumentés de sites faisant autorité.

Les meilleurs produits ayant un atout à faire valoir sont ainsi présentés dans ce comparatif.


Découvrez nos autres comparatifs sur les smartphones :
Modifié le 06/10/2020 à 12h00
0
0
Partager l'article :

Pourquoi nous faire confiance ?

Pour vous, Clubic sélectionne puis teste des centaines de produits afin de répondre aux usages les plus courants. De la qualité pour tous et à tous les prix, voilà notre objectif ! En savoir plus

scroll top