Smartphone grand écran : le comparatif des meilleurs modèles en 2020 (MàJ juin)

Gabriel Manceau
Spécialiste Smartphone
18 août 2020 à 18h45
0
Le géant
Notre coup de cœur
Meilleur rapport qualité-prix
+ Superbe écran 6,9 pouces 120 Hz
+ Finitions très haut de gamme
+ Excellent en photo
Lire le test
+ Une rapidité de tous les instants
+ Incroyable écran 120 Hz
+ Très bonne autonomie
Lire le test
+ Qualité de fabrication
+ Endurance à toute épreuve
+ Prise mini-jack
Lire le test
Le marché des smartphones évolue très vite. Il y a quelques années, un mobile de plus de 5 pouces était considéré comme géant. Aujourd'hui, c'est un format compact. Si les diagonales de plus de 6 pouces ne vous font pas peur, vous êtes au bon endroit. Voici notre sélection des meilleurs smartphones grand écran de 2019.

1. Samsung Galaxy S20 Ultra : 6,9 pouces de bonheur

samsung-galaxy-s20-ultra.jpeg


Les plus
+ Excellent en photo
+ Finitions très haut de gamme
+ Excellent en photo
Les moins
- Le prix ultra élevé
- Bloc caméra massif
- Lecteur d'empreinte perfectible

Design ultra premium et écran au top

Le Galaxy S20 Ultra est un véritable condensé du savoir-faire de Samsung en matière de conception de smartphones. Du cadre en aluminium en passant par le dos en verre et l'écran bord à bord avec son poinçon, la qualité de fabrication est tout simplement irréprochable. Le seul reproche que l'on peut adresser au S20 Ultra est la protubérance de son module photo rectangulaire noir qui n'a rien d'élégant et qui peut rendre le téléphone un peu bancal lorsqu'il est utilisé à plat.

L'écran de 6,9 pouces est tout simplement impressionnant. Sans surprise, on retrouve la technologie AMOLED, avec des noirs infinis et une colorimétrie parfaite. La luminosité maximale est également très importante, rendant le S20 Ultra parfaitement utilisable en plein soleil. Le taux de rafraichissement de 120 Hz lui offre réactivité de tous les instants. Enfin, l'énorme définition de 3200 x 1440 pixels offre au smartphone une résolution importante de 511 ppp. L'écran du Galaxy S20 Ultra est celui de tous les superlatifs.

Interface et performances au top

Samsung a fait du chemin depuis son ancienne interface “TouchWiz”. Aujourd'hui, c'est “One UI” dans sa version 2.0 qui a tout remis à plat, pour le meilleur ! Cette surcouche d'Android est très agréable à parcourir et pleine de fonctionnalités intéressantes. Le mode sombre exploite parfaitement les spécifiés de l'écran AMOLED, et le menu des paramètres est particulièrement bien pensé. En revanche, il faudra toujours faire avec quelques applications Samsung préinstallées qu'il est malheureusement impossible de retirer.

C'est le processeur maison Exynos 990 qui anime le Galaxy S20 Ultra. Couplé à 12 GB de RAM, le SoC offre des performances de haut vol pour exécuter n'importe quelle tâche avec célérité. Même constat sur la partie graphique avec un GPU Mali-G77 qui est en mesure de faire tourner tous les jeux 3D du Play Store dans d'excellentes conditions. Le smartphone a également le bon gout de ne pas trop chauffer après une longue session de jeu. Nous n'en attendions pas moins pour un smartphone vendu plus de 1000 euros.

Un excellent module photo et une autonomie à deux vitesses

Comme chaque année, la gamme “S” de Samsung se hisse dans le peloton de tête des meilleurs smartphones en photo. Le S20 Ultra ne fait pas exception à cette règle avec un quadruple capteur photo capable de prendre des clichés de qualité dans toutes les situations, de jour comme de nuit. S'il n'est peut-être pas le meilleur dans toutes les situations, il est indéniablement un des plus polyvalents tout en offrant une qualité digne d'un mobile haut de gamme.

La batterie 5000 mAh du Samsung Galaxy S20 Ultra a beau être impressionnante sur le papier, elle est tout juste suffisante pour faire tenir le smartphone une journée complète dans le cadre d'une utilisation intensive. Il faut dire que l'écran 6,9 pouces en mode 120 Hz consomme énormément d'énergie. Vous pouvez bien sûr passer en 60 Hz pour aller toucher les deux jours d'autonomie, mais ce serait perdre une fonctionnalité très intéressante du smartphone. Comptez une heure pour recharger complètement le smartphone grâce à son chargeur 25W.

2. OnePlus 8 Pro : la vitesse supérieure

oneplus-8-pro.jpg


Les plus
+ Une rapidité de tous les instants
+ L'incroyable écran 120 Hz
+ Très bonne autonomie
+ Recharge sans fil 30W
Les moins
- Photos nocturnes
- Capteur photochrome anecdotique

Superbe design et écran parfait

OnePlus n'a aujourd'hui plus rien à envier à ses concurrents directs pour ce qui est du design de ses smartphones. Les finitions en verre et en aluminium sont excellentes, l'écran incurvé s'intègre parfaitement au châssis et le module photo ressort peu de la coque par rapport à d'autres modèles. Mention spéciale au dos en verre dépoli qui donne un effet mat très agréable à l'œil et qui ne marque pas les traces de doigts.

La montée en gamme de la marque chinoise se ressent également au niveau de son affichage. L'écran AMOLED de 6,78 pouces est tout simplement superbe. Les couleurs sont parfaitement calibrées, le contraste est très élevé, et la luminosité maximale impressionnante. La définition QHD+ et le rafraichissement à 120 Hz viennent compléter ce tableau idyllique. L'écran du OnePlus 8 Pro est une nouvelle référence.

Oxygen OS et le Snapdragon 865 font la paire

L'interface Oxygen OS de OnePlus a toujours été une des plus “légère” et réactive sur Android. Elle vient apporter des fonctionnalités utiles à L'OS mobile de Google, sans le surcharger. Les applications préinstallées sont peu nombreuses, toujours utiles, et peuvent être totalement désinstallées si vous n'en avez pas l'usage. Des icônes système en passant par la police et les boutons, tout est personnalisable sans pour autant surcharger l'interface. Une mention spéciale au suivi logiciel exemplaire de OnePlus qui pousse les dernières versions d'Android sur des modèles qui ont déjà quelques années.

Sans surprise, c'est le puissant Snapdragon 865 qui équipe le OnePlus 8 Pro. Le SoC est accompagné de 8 ou 12 GB de RAM. Avec une telle configuration, vous avez de quoi exécuter n'importe quelle tâche à une vitesse impressionnante, et profiter des derniers jeux mobiles. Le stockage UFS 3.0 joue également un rôle essentiel dans l'installation et le chargement des applications. Une fiche technique haut de gamme associée à une optimisation logicielle “aux petits oignons”.

Gros progrès en photo et excellente autonomie

S'il y a bien un critère qui permet de départager les mobiles sur le segment haut de gamme, c'est celui de la photo. Le OnePlus 8 Pro franchit un cap en se hissant au niveau des meilleurs, du moins pour les photos en journée. Le mode nuit se révèle efficace, mais le traitement logiciel de OnePlus ne lui permet pas de se hisser au firmament des meilleurs photophones. Avec ses quatre capteurs à l'arrière, il se montre en revanche très polyvalent.

La batterie de 4510 mAh offre une endurance de deux jours au OnePlus 8 Pro. C'est une bonne autonomie si l'on prend en compte de l'écran très lumineux et du mode 120 Hz. Il fait mieux sur ce point que le Galaxy S20 Ultra, pourtant équipé d'une plus grosse batterie. On aime également retrouver la recharge 30W qui permet de recharger le smartphone en une heure et dix minutes. Le téléphone est également compatible avec la recharge 30W sans fil.

3. iPhone 11 Pro Max : quand Apple voit grand

Apple-iPhone-11-Pro-Max.jpg


Les plus
+ Écran OLED de grande qualité
+ Très bon en photo et vidéo
+ Très puissant
+ FaceID toujours aussi efficace
+ Texture au dos du téléphone
Les moins
- Prix hallucinant
- Pas d'adaptateur mini-jack
- Bordures d'écran assez larges
- Lourd en main
- Seulement 64 GB de base
Face à une concurrence féroce sous Android, Apple est loin d'avoir dit son dernier mot. L'iPhone 11 Pro Max est la réponse du constructeur à ses concurrents. Un smartphone géant à tous points de vue qui met en avant tout le savoir-faire d'Apple dans un format massif, pour proposer un produit aux qualités indéniables.

Design massif et incroyable écran

L'écran 6,5 pouces de l'iPhone 11 Pro Max est entouré de larges bordures noires (si on le compare à ses concurrents directs), et d'une encoche très visible. À l'arrière du téléphone, le triple capteur photo ne passe pas non plus inaperçu. On a connu Apple plus inspiré pour ce qui est du design de ses produits. Les matériaux choisis et les finitions sont en revanche irréprochables. La sensation de solidité et de qualité qui s'en dégage est indéniable. Il est en revanche un peu lourd dans sa catégorie, avec 226 grammes sur la balance.

L'écran OLED de l'iPhone 11 Pro Max est tout simplement superbe. La définition de 2688 x 1242 pixels lui offre une excellente résolution de 458 pixels par pouce. La colorimétrie est parfaite, les noirs ont une profondeur infinie, et les contrastes ne sont pas en reste. La luminosité maximale monte jusqu'à 1000 cd/m² pour profiter au mieux du mode HDR. Apple maîtrise complètement son sujet et en met plein les yeux.

Suivi logiciel exemplaire et performances au sommet

C'est iOS 13 qui est livré avec le 11 Pro Max. Comme toujours, l'interface d'Apple est très léchée en matière de design, mais elle est également riche en fonctionnalités. Acheter un smartphone Apple, c'est également la garantie de profiter de la dernière version d'iOS rapidement. Un argument de poids face à Android qui progresse sur le suivi des mises à jour, mais qui n'est pas encore au niveau de son concurrent sur ce point.

Si un smartphone haut de gamme équipé de 4 GB de RAM peut sembler peu quand on voit des Galaxy Note 10+ avec 12 GB de RAM, ne tirons pas de conclusion hâtive. Le processeur maison Apple A13 Bionic est un monstre de puissance et l'optimisation logicielle et matérielle d'Apple fait véritablement des miracles. L'iPhone 11 Pro Max tourne comme une horloge suisse en affichant une réactivité sans faille et des performances de haut vol, y compris dans les jeux 3D les plus gourmands. Il est clairement dans le haut du panier pour ce qui est des performances.

Un bond en photo, et en autonomie

Si le triple capteur photo est maintenant une configuration classique, c'est encore une fois sur la partie logicielle qu'Apple fait la différence. L'iPhone 11 Pro Max rattrape ainsi son retard sur ces meilleurs concurrents en proposant des clichés de très grande qualité dans tous les modes. Les photos de nuit sont également très bonnes, mais restent un cran en dessous des cadors du domaine que sont Google et Huawei.

L'iPhone fait également des progrès sur le plan de l'autonomie, notamment grâce à une batterie de 3960 mAh bien plus imposante que celle de son prédécesseur, l'iPhone XS Max et ses 3174 mAh. Résultat : le flagship d'Apple est capable de tenir la distance pendant une journée et demie en moyenne. Vous pourrez sans problème pousser jusqu'à deux jours si vous en avez une utilisation raisonnable. La recharge rapide de 18W est plutôt efficace, avec une recharge complète du téléphone en 1h20.

Notre avis sur l'iPhone 11 Pro Max

SLe meilleur smartphone Apple, c'est lui. Il revient dans la course face à ses concurrents sous Android, notamment sur le plan de la photo et de l'autonomie où les iPhone accusaient un certain retard. L'iPhone 11 Pro Max est un mobile de choix si vous aimez l'écosystème Apple et que vous cherchez un smartphone très équilibré dans tous les domaines. Veillez simplement à surveiller la capacité de stockage dont vous avez vraiment besoin, ainsi que le poids du téléphone qui ne se fait pas oublier si facilement.

4. Samsung Galaxy A71 : le bon équilibre

samsung-galaxy-a71.jpg


Les plus
+ Bonne ergonomie
+ Performances solides
+ L'interface One UI 2.0
+ Le bloc de recharge 25W
Les moins
- Pas d'étanchéité
- Lecteur d'empreinte capricieux
- Qualité audio passable

Un smartphone bien fini et un affichage de qualité

Le constructeur coréen montre qu'il est capable de proposer un smartphone au design léché sous la barre des quatre cents euros. Certes, sa coque est en polyuréthane et non en verre, mais la qualité de fabrication et l'esthétique sont au rendez-vous. Même constat sur la face avant où la caméra frontale est intégrée discrètement sous la forme d'un poinçon. Les bordures d'écran sont, elles, très correctes pour un mobile de milieu de gamme.

Le grand écran de 6,7 pouces affiche une définition de 2400 x 1080 pixels. De quoi profiter d'une bonne finesse d'affichage pour profiter de ses contenus multimédias. L'écran AMOLED profite logiquement de noirs infinis et d'un excellent contraste. La luminosité maximum n'est pas impressionnante, mais suffisante pour un usage en plein soleil. Enfin, la colorimétrie est perfectible, mais peut être réglée a posteriori en vous rendant dans les paramètres d'affichage du téléphone.

Interface complète et performances suffisantes

L'interface One UI 2.0 de Samsung est une des plus agréables à utiliser sous Android. Un savant mélange de simplicité, de personnalisation et de fonctionnalités utiles. Samsung a pensé son interface pour les grands écrans en plaçant les éléments à l'écran sur le premier tiers de l'écran (en partant vers le bas), ce qui facilite l'utilisation à une main des modèles ayant des écrans trop grands pour certaines mains.

Ce sont 6 GB de RAM et un processeur Snapdragon 730 qui assurent les performances du Samsung Galaxy A71. Comme on peut s'y attendre, cette configuration milieu de gamme offre des performances moyennes, mais largement suffisantes pour la plupart des usages. Le A71 est bien sûr capable de faire tourner tous les jeux disponibles sous Android, dans un niveau de détails moyen. Soyons réalistes, cela suffira à la très grande majorité des utilisateurs qui ont un usage simple de leur smartphone et ne recherchent pas les performances à tout prix.

Polyvalence photo et solide autonomie

“Équilibre” est le maitre mot de ce Galaxy A71. Un qualificatif qui se vérifie également sur la partie photo du téléphone. Les quatre modules photo permettent de capturer des clichés de qualité dans de nombreuses situations. Comme toujours, c'est le capteur principal qui se démarque des autres par sa qualité. Les clichés de nuit sont un peu à la traine, mais nous ne lui en tiendrons pas rigueur tant sa prestation globale est solide pour ce tarif.

L'autonomie du Galaxy A71 varie d'une journée et demie à deux jours selon l'usage que vous en faites. C'est un bon score pour une batterie de 4500 mAh et un écran de 6,7 pouces. Le bloc de recharge de 25W se montre efficace. En 30 minutes, il est capable d'offrir 40% de batterie supplémentaire au smartphone.

5. Xiaomi Redmi Note 9 Pro : le géant abordable

redmi-note-9-pro.jpg

Lire le test du Xiaomi Redmi Note 9 Pro
Les plus
+ Qualité de fabrication
+ Rapport performances / prix
+ Deux jours d'autonomie
+ Prise mini-jack
Les moins
- Photos de nuit
- Trop d'applications préinstallées
- Ecran mal calibré

Il voit les choses en grand

Il est grand, il est beau, il sent bon le sable chaud, c'est le Xiaomi Redmi Note 9 Pro. Avec sa diagonale généreuse de 6,67 pouces et ses 209 grammes, il y a peu de chance que le smartphone se fasse oublier dans votre poche. Si vous avez l'habitude des grands téléphones, ce Note 9 Pro ne devrait pas vous décevoir. Les finitions et les matériaux utilisés sont de bonne facture, et le lecteur d'empreinte situé sur la tranche tombe parfaitement sous le pouce. La présence de la prise mini jack 3.5 mm est également le “petit plus” qui fera la différence pour certains. Dommage que le bouton de réglage du volume soit placé un peu trop haut pour être atteint facilement.

Pour moins de trois cents euros, Xiaomi a fait le choix d'intégrer un écran IPS de 2400 x 1080 pixels à son Redmi Note 9 Pro. Bien que les contrastes ne soient pas aussi saisissants que sur une dalle AMOLED, ils restent d'un bon niveau. Le niveau de luminosité maximum de l'écran est également suffisant pour utiliser le téléphone confortablement dans toutes les conditions. C'est au niveau de la colorimétrie de l'écran qu'il faudra “mettre les mains dans le cambouis” pour régler la dalle sur le mode d'affichage “original” pour ne pas que les couleurs soient trop froides, ou trop prononcées. On aurait apprécié un meilleur calibrage de la dalle dès la sortie d'usine.

Un très bon rapport performances / prix

Pour ce nouveau modèle, Xiaomi change son fusil d'épaule en délaissant le processeur Helio 90T du Redmi Note 8, pour le remplacer par un Snapdragon 720G, accompagné de 6 GB de RAM. Un duo particulièrement efficace qui fait tourner le smartphone comme une montre suisse. Côté graphique, c'est le GPU Adreno 618 qui assure les performances 3D. Le Redmi Note 9 Pro se révèle être un très bon choix pour les gamers mobiles ayant un budget serré. De PUBG en passant Call of Duty Mobile, nous avons pu jouer dans de très bonnes conditions sans noter de quelconques ralentissements pendant les sessions de jeux.

En attendant l'arrivée de MIUI 12 sur le Redmi Note 9 Pro, ce dernier embarque la version 11 de l'interface de Xiaomi. L'interface est très complète et devrait satisfaire les amateurs de personnalisation. En revanche, on regrette la présence trop importante des applications préinstallées sur l'appareil. Il est certes possible d'en désinstaller une bonne partie, mais nous aurions aimé pouvoir nous passer de cette étape. Même constat avec l'antivirus assez agaçant qui se déclenche à chaque nouvelle installation d'application et qui sert de prétexte pour afficher des publicités. Une option également désactivable dans les paramètres.

Une très bonne endurance

Xiaomi a fait le choix d'équiper son smartphone d'une batterie de 5020 mAh. Un accumulateur que l'on peut qualifier de “musclé” et qui, associé à une configuration équilibrée, offre au téléphone une très bonne autonomie. Vous pourrez compter sur le Redmi Note 9 Pro pendant deux longues journées en moyenne avant de devoir le recharger. C'est un chargeur de 33W qui est fourni dans la boite. Ce dernier permet de récupérer 50% de batterie en 30 minutes. La recharge complète est un peu plus longue. Comptez un peu moins d'une heure et trente minutes pour récupérer 100% de batterie.

Le Redmi Note 9 Pro profite d'un module photo composé de quatre capteurs. On retrouve les classiques grand-angle et ultra grand-angle, auxquels viennent s'ajouter un capteur macro de 5 mégapixels et un capteur dédié à la profondeur de champ de 2 mégapixels. Le téléphone s'en sort très bien en pleine journée avec son capteur principal. L'ultra grand-angle a un peu plus de mal avec la balance des blancs, mais garde un niveau de qualité correcte. Évidemment, c'est une autre histoire pour les photos de nuit qui sont tout juste correctes. Le mode portrait se montre convaincant, tout comme le mode 64 mégapixels. En revanche, le capteur macro nous a moins convaincu.

6. Xiaomi Mi A3 : petit prix, grand format

xiaomi-mi-A3.jpg

Les plus
+ Bonnes performances
+ Android One et son suivi logiciel
+ Énorme autonomie
+ Prise mini-jack
Les moins
- Qualité de l'écran OLED
- Photos de nuit
Son écran de 6,1 pouces fait du Xiaomi Mi A3 plus petit des grands smartphones de notre sélection. Encore une fois, la marque chinoise casse les prix tout en gardant un excellent niveau de qualité. Le Mi A3 n'est pas parfait, mais est sans doute un des meilleurs téléphones du marché si votre budget est inférieur à 200 euros.

Un joli design, mais un écran OLED perfectible

Le design du Xiaomi Mi A3 est une vraie réussite. La face avant est très classique, mais les bordures de l'écran sont suffisamment discrètes et le capteur frontal bien intégré (sous forme de goutte d'eau). Même constat concernant le dos en verre et l'alignement du triple capteur photo. Rien de très original, mais un design simple et maîtrisé. Une vraie sensation de solidité se dégage du téléphone lorsqu'on le tient en main.

Vouloir intégrer un écran OLED sur un smartphone à moins de 200 euros est un pari audacieux que Xiaomi ne remporte malheureusement pas. La résolution HD de 1560 x 720 pixels semble être un minimum pour une diagonale de 6,1 pouces, et la colorimétrie n'est malheureusement pas des plus justes. La luminosité maximale est également trop limitée pour profiter d'une parfaite visibilité en plein soleil. Les noirs et les contrastes sont en revanche excellents. À vouloir trop en faire, Xiaomi rate une marche. Un très bon écran LCD aurait peut-être été plus judicieux qu'un écran OLED mal calibré.

Android sans sa plus simple expression et des performances suffisantes

Contrairement à son grand frère le Xiaomi Redmi Note 8 Pro, l'interface MIUI 10 n'est pas présente sur le Xiaomi Mi A3. C'est Android One, une version plus épurée d'Android, qui est installée. Ainsi, on retrouve simplement les applications Google. Seuls certains paramètres sont aux abonnés absents, comme la possibilité de régler la température des couleurs de l'écran. Une option qui aurait été salvatrice pour rattraper les écarts de la dalle OLED. Le grand avantage des smartphones sous Android One est qu'ils profitent des mises à jour Android pendant 2 ans, et des mises à jour de sécurité pendant 3 ans.

Le Xiaomi Mi A3 est équipé d'un Snapdragon 655 et de 4 GB de RAM. Une configuration milieu de gamme qu'il ne faut pas prendre à la légère. Car la définition 720p et l'excellente optimisation d'Android One font vraiment la différence. Finalement, les performances se révèlent excellentes pour une utilisation fluide au quotidien. La partie graphique gérée par l'Adreno 610 n'est pas en reste, avec une très bonne gestion des performances graphiques. Vous pourrez jouer à tous les jeux du Play Store dans un niveau de détail élevé, le tout à 30 images par secondes.

Un capteur photo moyen et une autonomie impressionnante

Les trois capteurs photo qui équipent le Xiaomi Mi A3 servent respectivement à capturer des clichés en mode grand-angle et très grand-angle. Le troisième capteur étant dédié à l'amélioration de la profondeur de champ et le rendu des portraits. Le capteur principal de 48 mégapixels est capable de prendre des photos de bonne qualité, avec un rendu des couleurs très naturel. Cela se gâte de nuit avec une perte importante de détails et un lissage trop présent. Même constat pour le module très grand-angle qui se montre encore moins lumineux.

Xiaomi a pensé chaque élément de son smartphone avec soin. Ainsi, la batterie de 4030 mAh peut compter sur la faible définition d'écran ainsi que l'optimisation d'Android One et de son processeur pour ne pas être trop énergivore. Le résultat est tout simplement impressionnant, avec une autonomie mesurée de 3 jours complets ! C'est un peu moins glorieux du côté de la recharge rapide avec un chargeur 10W qui met deux longues heures à recharger complètement le téléphone.

Notre avis sur le Xiaomi Mi A3

Le Xiaomi Mi A3 a tout pour séduire. Son autonomie est incroyable, son design exemplaire, ses performances suffisantes, et son suivi logiciel sans faille. La partie photo est en retrait, ce qui est assez commun sur cette gamme de prix. Mais c'est bien sur l'écran sur le Mi A3 déçoit le plus. Sans être une catastrophe, le choix d'une dalle OLED peu lumineuse est un point noir difficile à ignorer. Mais à ce prix, on lui pardonne cet écart.

Comment choisir un smartphone avec un grand écran ?

  • Qu'entend-on par « grand écran » ?

    Aujourd'hui, on considère qu'un smartphone est « grand » lorsqu'il a un écran de 6 pouces et plus. Si une telle diagonale était inimaginable il y a quelques années, les bordures d'écrans de plus en plus fines et les nouveaux formats plus allongés rendent ces diagonales plus agréables à utiliser. Si vous êtes plutôt adepte de l'utilisation à une main, n'hésitez pas à consulter notre guide des meilleurs smartphones compacts de 2019.
  • Pourquoi choisir un smartphone avec un grand écran ?

    La popularité des téléphones avec un grand écran n'est plus à prouver. Le confort de visionnage de contenus multimédias est un argument indéniable, tout comme leurs batteries de grande capacité. Car un écran plus grand, c'est également un châssis plus grand qui laisse plus de place aux constructeurs pour intégrer plus de composants et de technologies.
  • Plus de batterie, plus d'endurance ?

    La technologie utilisée pour les batteries de nos smartphones n'a que peu évolué en quelques années. Les constructeurs se rabattent sur la recharge rapide, mais également sur la taille des accumulateurs. Avoir un grand smartphone est un donc un avantage indéniable pour insérer des batteries plus grandes et offrir une autonomie plus confortable que sur les modèles compacts.
  • Est-ce trop grand pour moi ?

    Certains téléphones ont des écrans qui se rapprochent des 7 pouces. Même avec les bordures d'écran les plus fines du monde, cela reste grand. Selon vos habitudes, mais aussi la taille de vos mains, vous n'aurez pas la même tolérance à la taille. Le mieux reste encore de les essayer, chez des amis ou en boutique pour vous faire une idée par vous même.


Notre processus de sélection des produits

Nous réalisons chaque comparatif avec la même minutie et la même méthodologie. Nous passons quatre à cinq heures à analyser les caractéristiques et les avis des produits disponibles en France.

À la suite de cela, nous sommes en possession d'une liste de produits. Nous les testons ou, lorsque ce n'est pas possible, nous étudions les avis argumentés de sites faisant autorité.

Les meilleurs produits ayant un atout à faire valoir sont ainsi présentés dans ce comparatif.


Découvrez nos autres comparatifs sur les smartphones :
0
0
Partager l'article :

Pourquoi nous faire confiance ?

Pour vous, Clubic sélectionne puis teste des centaines de produits afin de répondre aux usages les plus courants. De la qualité pour tous et à tous les prix, voilà notre objectif ! En savoir plus

scroll top