Smartphone - 400€ : le comparatif des meilleurs modèles en 2020 (MàJ juin)

Gabriel Manceau
Spécialiste Smartphone
11 juin 2020 à 09h48
0
Le rapport qualité-prix
Le géant
Le boss de la photo
+ Écran OLED de toute beauté
+ Rapide
+ Autonomie solide
Lire le test
+ Design et ergonomie
+ Performances solides
+ Chargeur rapide 25 Watts
Lire le test
+ La référence photo à ce prix
+ Android (presque) sans surcouche
+ 3 ans de mises à jour assurées
Lire le test
Pas simple de s'y retrouver sur le segment hyper compétitif des meilleurs smartphones à moins de 400€. Si l'on parle ici de milieu de gamme, vous allez voir que les produits de notre sélection n'ont pas à rougir face à des concurrents bien plus chers. Notez que la sélection comprend uniquement nos smartphones préférés situés entre 300 et 400€. Si vous avez un budget plus ou moins important, nous pouvons vous conseiller de jeter à notre comparatif des meilleurs smartphones rangés par budget.

1. Xiaomi Mi 10 Lite : le rapport qualité prix 5G

xiaomi-mi-10-lite-5g.jpg


Les plus
+ Beau design
+ Bel écran
+ Rapide
+ Autonomie solide
Les moins
- Décevant sur la partie audio
- Beaucoup (trop) d'applications préinstallées

Un design et un écran qui n'ont rien de “Lite”

L'appellation Lite n'est pas toujours bien connotée. Une idée reçue rapidement balayée par le Xiaomi Mi 10 Lite qui profite d'un design en verre de toute beauté. Certes, il marque un peu plus les traces de doigts que les autres modèles de la gamme Mi 10, mais la qualité de fabrication est au rendez-vous, tout comme la maniabilité. Le module photo a le bon gout de ne pas trop ressortir de la coque et les boutons de mise sous tension et de réglage du volume sont parfaitement accessibles. Le capteur avant est intégré sous forme de goutte d'eau, et la dalle (non incurvée) profite de bordures tout à fait acceptables pour un smartphone vendu sous la barre des 400 euros.

Cette version “Lite” du Mi 10 fait également très peu de compromis sur la qualité d'affichage. En effet, le mobile profite de noirs infinis grâce à sa technologie AMOLED. La finesse d'affichage est également au rendez-vous, avec une définition confortable de 2400 x 1080 pixels pour une diagonale de 6,57 pouces, soit une résolution de 401 ppp, légèrement supérieure à celle de son grand frère le Mi 10. En revanche, on perd le 90 Hz au profit d'une dalle 60 Hz “classique”. La luminosité maximale est suffisante pour l'utiliser dans toutes les conditions, mais la colorimétrie et la balance des blancs demandent quelques ajustements dans les paramètres pour profiter d'un affichage optimal.

Interface chargée et bonnes performances

C'est MIUI dans sa version 11 qui est installée sur le Xiaomi Mi 10 Lite. Sans surprise, on retrouve nos marques sur la surcouche du constructeur chinois. Le mode sombre intégral est de la partie, tout comme la grande personnalisation de l'interface. Notons qu'il est enfin possible d'opter pour un tiroir d'application pour ne plus avoir toutes ses applications affichées sur les différents bureaux. On regrette simplement la présence trop importante d'applications préinstallées (mais désinstallables) ainsi que l'affichage de publicités au sein même de l'interface du constructeur. MIUI n'a donc pas grand-chose à envier aux interfaces concurrentes, mais mériterait tout de même un peu plus de sobriété.

Le Xiaomi Mi 10 Lite est équipé du processeur Snapdragon 765G de Qualcomm, accompagné de 6 GB de RAM. Une configuration musclée qui permet à cette version Lite d'être presque aussi performant que le modèle haut de gamme de l'an dernier, le Xiaomi Mi 9. Le smartphone répond au doigt et à l'œil, et profite d'une partie graphique très convaincante, notamment grâce à son GPU Adreno 620. Vous pourrez profiter dans de très bonnes conditions de tous les jeux 3D les plus gourmands sur Play Store. Un confort extrêmement appréciable pour un téléphone milieu de gamme qui lui assure de profiter de performances suffisantes pendant encore quelques années.

Photo et autonomie

Le Xiaomi Mi 10 Lite est équipé de quatre capteurs photo : un grand-angle de 48 MP, un ultra grand-angle de 8 MP, un macro de 2 MP, et un dédié à la profondeur de champ de 2 MP. Le smartphone s'en sort très bien sur les photos de jour avec les capteurs grand-angle et ultra grand-angle. La colorimétrie est bonne, la distorsion contenue, et les plages dynamiques sont bien gérées. Le zoom hybride est simplement correct, et le mode macro peu convaincant. De nuit, la qualité baisse logiquement, même si le mode nuit rattrape un peu l'ensemble pour produire des clichés nocturnes d'une qualité correcte. Le Mi 10 Lite est donc globalement une bonne surprise sur la partie optique, pour cette gamme de prix.

La batterie de 5000 mAh du Mi 10 Lite lui permet de tenir la distance pendant deux jours. Si vous le sollicitez beaucoup, vous pourrez tout de même compter une journée et demie, sans aucun problème. Un excellent score qui le place directement parmi les meilleurs dans sa catégorie. Du côté de la recharge, le bloc d'alimentation de 20W assure l'essentiel en rechargeant le téléphone de 50% en 30 minutes. Comptez tout de même 80 minutes pour une recharge complète, ce qui est un bon cran en dessous de son grand frère le Mi 10, vendu certes bien plus cher.

2. Xiaomi Mi 9T Pro : toujours un bon choix

Xiaomi Mi 9T Pro


Les plus
+ Design original et réussi
+ Écran OLED de toute beauté
+ Des performances au top
+ Excellente autonomie
Les moins
- Les clichés de nuit
- Chargeur rapide 27W non fourni
- Attention aux traces de doigts
Xiaomi est passé maître dans l'art de concevoir des smartphones avec un excellent rapport qualité-prix. À tel point que la marque chinoise propose souvent, pour un prix donné, des caractéristiques techniques supérieures à la concurrence. Ce Mi 9T Pro ne fait pas exception à la règle en se positionnant comme un mobile haut de gamme, pour le prix d'un milieu de gamme.

Un écran irréprochable et un style singulier

Pas évident de se démarquer dans le petit monde des smartphones rectangulaires aux écrans sans bordures. L'écran 6,4 pouces du Mi 9T Pro occupe 86 % de la surface totale, sans aucune encoche, le capteur photo avant sortant de la tranche supérieur du téléphone. La dalle AMOLED est très bien calibrée et la luminosité maximum très élevée. Bref, l'écran est irréprochable.

Le dos en verre de l'appareil se démarque par ses dégradés très agréables à l'œil qui changent au gré des reflets de la lumière. Le triple capteur est quant à lui centré, avec un cercle entourant celui du haut. De quoi donner une petite touche d'originalité et démarquer le Mi 9T Pro de ses concurrents. Le seul reproche qu'on lui adressera est sa fâcheuse tendance à marquer les traces de doigts.

Une bête de course et une interface à mi-chemin entre Android et iOS

Avec son SoC Snapdragon 855 et ses 6 Go de RAM, impossible de prendre le Xiaomi Mi 9T Pro en défaut en termes de performances. Aucun ralentissement n'est à signaler, même avec beaucoup d'applications ouvertes en arrière-plan.

La puce graphique Adreno 640 permet de faire tourner tous les jeux du Play Store dans d'excellentes conditions, même les jeux 3D les plus gourmands. Le tout sans trop chauffer. Les gamers mobiles apprécieront.

L'interface MIUI de Xiaomi est riche en fonctionnalités, mais a tendance à diviser. Oui, nous sommes bien sous Android, mais le style reste très inspiré d'iOS, ce qui demandera un temps d'adaptation à certains.

L'interface gagnerait peut-être à être un peu plus épurée comme savent maintenant le proposer certains concurrents. Une histoire de goût que l'on peut facilement adapter à l'aide d'un des nombreux launchers alternatifs disponibles sur le Play Store.

Une qualité photo inégale et une excellente autonomie

Avec ses trois capteurs (classique, zoom x2 et grand-angle), le Mi 9T Pro est capable de capturer d'excellents clichés en pleine journée, avec tout de même une légère tendance à la surexposition.

On ne peut malheureusement pas en dire autant des photos de nuit qui sont à des années-lumière de ce que peut proposer un de ses concurrents directs, le Google Pixel 3a. Un constat valable pour les trois capteurs. Le capteur avant « pop up » est lui d'excellente facture.

La batterie de 4000 mAh et la faible consommation du Snapdragon 855 permettent au Mi 9T Pro d'assurer deux jours d'autonomie dans le cadre d'une utilisation que l'on qualifiera de raisonnable. La recharge rapide est efficace, grâce au chargeur 18W dans la boite. Mais pour exploiter le plein potentiel de recharge du smartphone, il faudra acheter séparément le chargeur 27W.

Notre avis sur le Xiaomi Mi 9T Pro

Nous recommandons le Xiaomi Mi 9T Pro à tous ceux qui cherchent un smartphone qui a presque tout d'un haut de gamme pour moins de 400€. Presque, car la qualité des photos de nuit ne lui permet pas de franchir ce dernier palier qui aurait permis de la hisser au même niveau que ses certains de ses concurrents plus chers. Pour le reste, vous pouvez foncer.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre test complet du Xiaomi Mi 9T Pro.

3. Google Pixel 3a : le boss de la photo

Google-Pixel-3a.jpg


Les plus
+ Le meilleur en photo à ce prix, c'est lui
+ Très bon écran
+ Prise jack 3.5
+ 3 ans de mises à jour assurées
+ Bonnes performances...
Les moins
- ... Mais en retrait face à la concurrence
- 64 Go de stockage et pas de microSD
- Bordures d'écran
- Design moins premium que certains concurrents
Avec son Pixel 3a, Google a fait la promesse de proposer la même qualité photo que sur ses modèles haut de gamme Pixel 3. Un pari réussi, mais qui ne se fait pas sans concessions pour proposer un smartphone dans cette tranche de prix.

Un design « à l'ancienne » et un bel écran OLED

Écartons tout de suite le point faible du Google Pixel 3a : son design. Si la qualité de fabrication est au là, le choix du plastique pour la coque a plus de mal à passer quand d'autres concurrents proposent du verre.

Même constat sur la face avant où de larges bordures viennent entourer l'écran, ce qui ne facilite pas la prise en main. Il a au moins les avantages d'être léger et de ne pas trop marquer les traces de doigts. Autre bon point : sa prise jack 3,5 mm est toujours de la partie.

L'écran de 5,6 pouces affiche une définition de 2200 x 1080 pixels. La dalle est de très bonne facture, avec des couleurs impeccables, un contraste infini grâce à la technologie OLED, et une luminosité maximale suffisante pour l'utiliser en plein soleil. Google n'a pas fait les choses à moitié avec son écran qui n'a rien à envier à la concurrence.

Des performances suffisantes et des mises à jour garanties

Avec un Snapdragon 670 et 4 Go de RAM, le Pixel 3a n'est clairement pas le mobile le mieux équipé dans sa gamme de prix. Les performances restent cependant bonnes pour un usage courant et pour profiter de toutes ses applications sans aucun ralentissement. Seuls les jeux 3D les plus exigeants pourront mettre à la malle la puce graphique Adreno 615. Le smartphone de Google n'est pas adressé aux gros joueurs mobiles.

On doit également les bonnes performances à l'interface, ici Android dans sa plus pure expression grâce au Pixel Launcher. Les amateurs d'interface épurée seront servis. Google oblige, le constructeur garantie 3 ans de mises à jour vers les dernières versions d'Android (à date de la sortie du produit). Un argument de poids, et une promesse que tous les constructeurs sont loin de pouvoir tenir.

Le meilleur en photo, mais pas le plus endurant

Le Google Pixel 3a est tout simplement le meilleur en photo pour moins de 400€. Google a réussi à maintenir la qualité photo de ses Pixel 3 (plus haut de gamme), sur ce milieu de gamme. Une prouesse permise par le traitement logiciel impressionnant réalisé par les ingénieurs de chez Google. De jour comme de nuit, il met à l'amende tous ses concurrents directs dans cette gamme de prix.

En revanche, sa batterie de 3000 mAh ne lui permet pas de faire des miracles. Il faudra donc se contenter d'une autonomie correcte. Comptez une journée complète si vous le sollicitez beaucoup, et une journée et demie si vous le ménagez. Le Pixel 3a a donc une autonomie que l'on peut qualifier de moyenne.

Notre avis sur le Google Pixel 3a

Si vous cherchez le meilleur « photophone » pour moins de 400€, ne cherchez plus, c'est le Google Pixel 3a. Ajoutez à cela un excellent écran, de bonnes performances et une autonomie correcte, et vous avez un mobile très équilibré.

Mais Google a tout de même dû faire des concessions, notamment sur la qualité des matériaux utilisés. On regrette également l'absence de port microSD pour un smartphone orienté photo, mais qui ne propose que 64 GB de stockage.

4. Realme 6 Pro : monsieur 90 Hz

realme-6-pro.jpg


Les plus
+ L'écran 90 Hz
+ Performances globales
+ Autonomie et recharge 30W
Les moins
- Finition plastique
- Capteurs photo perfectibles

Un design éclair et un écran 90 Hz

Pour proposer son smartphone au prix le plus agressif possible, la marque a fait le choix d'une coque en plastique pour son Realme 6 Pro. Pour se démarquer de la concurrence, le châssis affiche des reflets en forme d'éclair plutôt esthétique. La prise en main est agréable, la prise mini jack est de la partie, et le lecteur d'empreinte situé sous l'écran est se montre très réactif. Sans briller, le design du Realme 6 Pro reste convaincant.

L'écran de 6,6 pouces affiche une définition de 2400 x 1080 pixels, et des bordures assez fines. Mais ce qui démarque Realme 6 Pro, c'est son écran 90 Hz, encore rare dans cette gamme de prix. La colorimétrie est maitrisée et le contraste de la dalle IPS est moyen. Même constat pour la luminosité maximale qui se situe dans la moyenne et qui permettra d'utiliser le smartphone en plein soleil.

Une interface intuitive et d'excellentes performances

C'est la surcouche Realme 1.0 qui vient accompagner Android 10 sur le smartphone. L'interface se montre assez proche de celle des smartphones Oppo. En plus des applications Google, quelques autres développées par Realme sont présentes, mais vous pouvez les désinstaller facilement. La navigation par gestes est bien là et toutes les fonctionnalités que l'on attend d'une interface moderne sont de la partie.

La combinaison du processeur Snapdragon 720G avec 8 GB de RAM est particulièrement pertinente dans cette gamme de prix. De quoi faire tourner le téléphone avec une grande fluidité et jouer à tous les jeux du Play Store dans de très bonnes conditions, sans toutefois pousser les graphismes à leur maximum. Le Realme 6 Pro se montre dans l'ensemble plus performant que ses concurrents directs.

Polyvalence photo et grosse autonomie

Cette version « Pro » du Realme 6 apporte un quatrième module photo téléobjectif qui vient s'ajouter au grand-angle, à l'ultra grand-angle et au capteur macro. De quoi lui offrir une belle polyvalence. Dans les faits, le capteur principal de 64 mégapixels se montre convaincant en plein jour. Les photos de nuit restent également exploitables, mais nous sommes assez loin de ce que peut proposer un Pixel 3a dans ce domaine. Les autres capteurs ont moins de panaches, mais se montreront utiles dans certaines conditions.

La batterie de 4300 mAh et la bonne optimisation logicielle offrent au Realme 6 Pro une autonomie confortable de deux jours en moyenne. Comptez une grosse journée si vous le sollicitez énormément. C'est un très bon score pour un smartphone avec un écran 90 Hz de 6,6 pouces ! Cerise sur le gâteau, le chargeur de 30 W permet de recharger complètement le téléphone en moins d'une heure.

5. Samsung Galaxy A71 : le géant

samsung-galaxy-a71.jpg


Les plus
+ Beau design et bonne ergonomie
+ Performances solides
+ Ecran AMOLED de qualité
+ Interface One UI
+ Chargeur rapide 25 Watts
Les moins
- Lenteur du lecteur d'empreinte
- Qualité audio
- Pas de recharge par induction


Design réussi et écran très satisfaisant

Samsung a particulièrement soigné le design de son Galaxy A71. La face arrière en polyuréthane texturé recouvert d'un vernis brillant dégage une belle impression de solidité, sans alourdir outre mesure le téléphone comme pourrait le faire un dos en verre. La face avant brille par la finesse de ses bordures et le poinçon sur la partie supérieure de la dalle se fait rapidement oublier.

La diagonale d'écran de 6,7 pouces fait du A71 un grand smartphone. La technologie AMOLED utilisée est une des spécialités de Samsung. Nous ne sommes donc pas étonnés de retrouver une dalle affichant des couleurs bien calibrées, un excellent contraste et des noirs infinis. La luminosité est également suffisante pour utiliser le téléphone confortablement en plein soleil.

Interface One UI 2.0 et performances au rendez-vous

Android 10 est accompagné de l'interface One UI de Samsung, dans sa version 2.0. Cette dernière est très agréable à utiliser et se montre riche en fonctionnalités utiles. Le thème sombre sera le meilleur allié de l'écran AMOLED pour améliorer l'autonomie, et le mode bien-être numérique vous permettra de décrocher un peu de ce rectangle diabolique devant lequel nous passons beaucoup (trop) de temps. Un bémol sur le lecteur d'empreinte qui fonctionne, mais se montre assez lent.

Le Galaxy A71 est équipé d'un SoC Snapdragon 730 et de 6 GB de RAM. Pas de quoi en faire un foudre de guerre, mais largement suffisant pour exécuter toutes les applications courantes dans de très bonnes conditions. Le GPU Adreno 618 n'est peut-être pas le plus performant du marché, mais se montre tout à fait capable de faire tourner tous les jeux du Play Store, comme Fortnite ou call of Duty Mobile pour ne citer qu'eux.

Une partie photo réussie et une autonomie très solide

Ne se sont pas moins de quatre capteurs qui équipent le Samsung Galaxy A71. Un grand-angle, un ultra grand-angle, un capteur macro et un autre dédié à la prise de portraits. De quoi offrir une belle polyvalence au smartphone qui capture des clichés de bonne qualité lorsque la luminosité est au rendez-vous. Sans surprise, il montre rapidement ses faiblesses pour prendre des photos de nuit, malgré un mode nuit qui relève un peu le niveau. Le mode portrait se montre également convaincant.

La batterie de 4500 mAh assure une autonomie très confortable au Samsung Galaxy A71. Vous pouvez compter sur deux jours complets d'autonomie dans le cadre d'une utilisation raisonnable. Si vous jouez beaucoup et que vous regardez pas mal de vidéos, misez plutôt sur une journée et demie. La recharge rapide 25 Watts permet de gagner 50% de batterie en 30 minutes. Comptez 1h25 environ pour une recharge complète du smartphone.

Comment choisir un smartphone à moins de 400 € ?

  • Verre ou plastique ?

    Quand on parle de design et de qualité de fabrication, il y a encore deux écoles sur le segment milieu de gamme. Certains proposent des finitions exemplaires et des matériaux premium comme le verre. D'autres font le choix du plastique, pour des raisons économiques, et/ou de poids. Si vous en avez l'occasion, nous vous conseillons de les prendre en main en magasin ou chez des amis pour vous forger votre propre avis.
  • Performances et finitions, ou vision nocturne ?

    Cela reste LE critère qui sépare les excellents smartphones milieu de gamme des meilleurs modèles haut de gamme : la photo de nuit. À ce petit jeu, la majorité des modèles à moins de 400€ ratent la marche, sauf un (on vous laisse découvrir lequel). Mais cela ne se fera pas sans concessions au niveau des performances brutes et de la qualité de fabrication. Vous voilà prévenus.
  • Prise jack... ou pas?

    Si vous tenez encore à brancher vos écouteurs filaires ou un casque audio de qualité à votre smartphone sans utiliser le Bluetooth, certains modèles de notre sélection embarquent une prise jack 3.5 mm. Autrefois standard, cette fonctionnalité tend de plus en plus à disparaître.
  • Simplement une histoire d'interface et de mises à jour ?

    Alors que les composants présents dans nos mobiles tendent à s'uniformiser, ce n'est pas le cas des interfaces constructeurs qui accompagnent Android. Au-delà des goûts de chacun, le support des futures mises à jour  de l'OS de Google est à surveiller. C'est un critère d'autant plus important à surveiller pour les produits de chez Huawei et Honor, dont le futur de leur interface logicielle est incertain suite aux tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis.


Notre processus de sélection des produits

Nous réalisons chaque comparatif avec la même minutie et la même méthodologie. Nous passons quatre à cinq heures à analyser les caractéristiques et les avis des produits disponibles en France.

À la suite de cela, nous sommes en possession d'une liste de produits. Nous les testons ou, lorsque ce n'est pas possible, nous étudions les avis argumentés de sites faisant autorité.

Les meilleurs produits ayant un atout à faire valoir sont ainsi présentés dans ce comparatif.


Découvrez nos autres comparatifs sur les smartphones :
Modifié le 29/06/2020 à 15h52
0
0
Partager l'article :

Pourquoi nous faire confiance ?

Pour vous, Clubic sélectionne puis teste des centaines de produits afin de répondre aux usages les plus courants. De la qualité pour tous et à tous les prix, voilà notre objectif ! En savoir plus

scroll top