Comparatif des meilleurs smartphone Asus (2020)

Gabriel Manceau
Spécialiste Smartphone
09 novembre 2020 à 14h35
0
Tout puissant

Asus ROG phone 2

Tout puissant

  • Un écran 120 Hz à se damner
  • Le smartphone Android le plus rapide de 2019
  • Le smartphone Android le plus endurant de 2019
Un monstre d'autonomie

Asus ZenFone Max Pro M2

Un monstre d'autonomie

  • Autonomie complètement folle !
  • Performances globales (hors jeux vidéo)
  • Interface Androïde pure
Le challenger

Asus ZenFone 6

Le challenger

  • Très bien conçu ; robuste et agréable à regarder
  • La caméra pivotante, originale
  • Un superbe écran sans bords

Vous connaissez sûrement Asus pour ses ordinateurs et ses composants informatiques, peut-être un peu moins pour ses smartphones. Cette marque de smartphone taïwanaise propose pourtant d'excellents mobiles dans différentes gammes de prix. Lesquelles ? Ceux que nous allons vous présenter ici dans notre sélection des meilleurs smartphones Asus de 2019.

1. Asus ROG Phone II

Asus ROG phone 2 Tout puissant
  • Un écran 120 Hz à se damner
  • Le smartphone Android le plus rapide de 2019
  • Le smartphone Android le plus endurant de 2019
Une puissance et une autonomie inégalable

Il ne faudrait pas faire l'erreur de regarder le Asus ROG Phone II de haut sous prétexte qu'il est labellisé « gaming » par son constructeur. Au-delà de l'étiquette, le nouveau smartphone du constructeur taïwanais est aussi (et surtout !) le smartphone Android le plus rapide et le plus endurant qui soit passé sous notre loupe en 2019.

SoC de toute dernière génération, batterie de 6 000 mAh et surtout écran AMOLED de 120 Hz... un trio d'arguments ravageurs pour qui est à la recherche de performance et d'autonomie.

Évidemment tout n'est pas parfait. Il faudra faire avec un design avant tout calibré pour les « joueurs », ainsi qu'un gabarit loin d'être passe partout (240 grammes, rappelons-le). Mais avec un prix fixé à 899€ par Asus, il faut bien reconnaître que l'affaire est trop belle pour ne pas se laisser tenter.

Une puissance et une autonomie inégalable

Il ne faudrait pas faire l'erreur de regarder le Asus ROG Phone II de haut sous prétexte qu'il est labellisé « gaming » par son constructeur. Au-delà de l'étiquette, le nouveau smartphone du constructeur taïwanais est aussi (et surtout !) le smartphone Android le plus rapide et le plus endurant qui soit passé sous notre loupe en 2019.

SoC de toute dernière génération, batterie de 6 000 mAh et surtout écran AMOLED de 120 Hz... un trio d'arguments ravageurs pour qui est à la recherche de performance et d'autonomie.

Évidemment tout n'est pas parfait. Il faudra faire avec un design avant tout calibré pour les « joueurs », ainsi qu'un gabarit loin d'être passe partout (240 grammes, rappelons-le). Mais avec un prix fixé à 899€ par Asus, il faut bien reconnaître que l'affaire est trop belle pour ne pas se laisser tenter.

La réputation des PC portables Asus dédiés aux gamers n'est plus à faire. Fort de son expertise, le constructeur taïwanais a décidé de surfer sur vague du gaming mobile pour proposer son Asus ROG Phone II. Au programme : un écran 120 Hz, une énorme batterie et beaucoup, beaucoup de puissance.

Un design clivant et un écran 120 Hz qui fait la différence

La qualité de fabrication du ROG Phone II est exemplaire. Le choix du verre et de l'aluminium est judicieux. Il se dégage une vraie sensation de robustesse. Le design très « agressif » ne sera en revanche pas au goût de tout le monde. Asus a décidé de jouer la carte "gaming" jusqu'au bout avec des lignes tranchées et un logo qui s'allume grâce à des LED RGB. À vous de voir, on ne discutera pas plus des goûts et des couleurs.

En revanche, l'écran met tout le monde d'accord. Sa diagonale de 6,6 pouces et sa définition de 2340 x 1080 pixels permettent un affichage très fin. La technologie AMOLED offre des noirs infinis, un excellent contraste, et des couleurs d'une grande justesse. Mais la cerise sur le gâteau, c'est bien la technologie 120 Hz embarquée. En jeu comme en utilisation courante, cela se traduit par une fluidité de tous les instants. Difficile de revenir sous les 120 Hz après l'avoir testé.

Interface singulière et performances au top

C'est la surcouche Zen UI 6 qui vient habiller Android sur le ROG Phone II. Les applications et fonctionnalités ajoutées par Asus sont plutôt bien pensées. Esthétiquement, la marque gaming est encore une fois pleinement assumée avec des effets néon sur les icônes. Un détail diront certains dans la mesure ou Android est toujours extrêmement personnalisable.

Si l'on ne devait retenir qu'un mot pour qualifier l'Asus ROG Phone II, ce serait sans aucun doute « performances ». Son processeur Snapdragon 855+ accompagné de 12 GB de RAM lui permettent d'engloutir n'importe quel jeu ou application avec une facilité déconcertante. Vous profiterez des meilleurs graphismes et d'une fluidité exemplaire sur tous les jeux. Le nec plus ultra du gaming sur Android. Si l'appareil chauffe un peu trop à votre goût, vous pouvez toujours utiliser l'Aeroactive Cooler 2, un accessoire de refroidissement inclus dans la boîte.

Une partie photo qui assure l'essentiel et une autonomie impressionnante

C'est un double capteur de 48 et 13 mégapixels qui équipe le ROG Phone II, pour des photos en grand-angle et ultra grand-angle. Le smartphone s'en sort très bien pour capturer des clichés de jour. Il montre en revanche rapidement ses limites pour les photos de nuit, avec un traitement logiciel un peu agressif qui fait rapidement baisser la qualité des photos. Il sera très bien pour capturer vos souvenirs au quotidien, à condition que vous ne soyez pas trop exigeant en matière de photographie.

Avec une batterie de 6000 mAh, Asus n'a pas fait semblant pour assurer l'autonomie de son ROG Phone II. Il n'en fallait pas moins pour supporter la puissance brute et l'écran 120 Hz du téléphone. Concrètement, il vient se placer parmi les smartphones Android les plus endurants, tout simplement. Comptez deux journées pleines (au moins), avant de devoir le recharger. Le revers de la médaille : le poids de la batterie se ressent sur celui du téléphone. Le ROG Phone II est un beau bébé de 240 grammes. Pas de quoi se faire oublier dans votre poche.

2. Asus ZenFone Max Pro M2

Asus ZenFone Max Pro M2 Un monstre d'autonomie
  • Autonomie complètement folle !
  • Performances globales (hors jeux vidéo)
  • Interface Androïde pure
Le champion de l'autonomie

Avec son Zenfone milieu de gamme, Asus résout le principal problème de nos appareils mobiles : leur autonomie. C'est bien simple, l'appareil asiatique semble increvable !

Plus performant que son aîné - pourtant déjà très endurant - le Zenfone Max Pro M2 se veut très polyvalent. S'il n'est pas taillé pour les jeux, il reste fort agréable pour le multimédia et s'avère fluide au quotidien grâce à son interface Android pure.

Finalement, seule la partie photo déçoit un peu, surtout en basse luminosité. Malgré ce petit couac, nous ne pouvons que vous recommander le Zenfone Max Pro M2 si vous cherchez un smartphone endurant et polyvalent à moins de 300€.

Le champion de l'autonomie

Avec son Zenfone milieu de gamme, Asus résout le principal problème de nos appareils mobiles : leur autonomie. C'est bien simple, l'appareil asiatique semble increvable !

Plus performant que son aîné - pourtant déjà très endurant - le Zenfone Max Pro M2 se veut très polyvalent. S'il n'est pas taillé pour les jeux, il reste fort agréable pour le multimédia et s'avère fluide au quotidien grâce à son interface Android pure.

Finalement, seule la partie photo déçoit un peu, surtout en basse luminosité. Malgré ce petit couac, nous ne pouvons que vous recommander le Zenfone Max Pro M2 si vous cherchez un smartphone endurant et polyvalent à moins de 300€.

Asus est aussi présent sur le milieu de gamme, et de quelle manière ! Comme son prédécesseur, ce ZenFone Max Pro M2 fait la promesse d'une autonomie record dans un smartphone équilibré, le tout pour moins de 300 euros. Une promesse tenue haut la main et qui en fait un des meilleurs mobiles de sa catégorie.

Un design sobre et un écran de qualité

Niveau design, l'Asus ZenFone Max Pro M2 ne fait pas de vague. Ses finitions sont excellentes (attention aux traces des doigts), et son look très sobre. L'encoche à l'avant ainsi que les bordures noires autour de l'écran sont tout à fait correctes pour cette gamme de prix. Du beau travail de la part d'Asus qui semblait avoir l'efficacité et la simplicité en tête. On regrette simplement la présence d'un port micro-USB 2.0 qui fait un peu archaïque en 2019.

C'est une dalle IPS LCD de 6,3 pouces qui a été choisi par Asus pour son Max Pro M2. Si elle a tendance à être un peu froide et à tirer vers le bleu, le problème se règle facilement dans les paramètres. La colorimétrie est juste, le contraste correct (pas au niveau de l'OLED, forcément), et la luminosité maximum suffisamment importante pour que l'écran soit lisible dans toutes les conditions.

Android stock et des performances suffisantes

Asus a fait le choix de la sobriété avec Android 9.0 Pie. On retrouve seulement les applications Facebook et Instagram « en plus » des applications Google traditionnelles. L'interface est donc très épurée, ce qui n'est pas pour nous déplaire. Comme pour son design, le constructeur a ici choisi la sobriété. Un choix judicieux pour ceux qui aiment Android stock et qui ne veulent pas d'applications inutiles installées par défaut.

C'est un processeur Snapdragon 660 accompagné de 4 GB de RAM qui assurent les performances du Zenphone Max Pro M2. Une configuration qui lui permet de très bien gérer le multitâche et d'offrir une expérience utilisateur fluide au quotidien. Seuls les jeux 3D les plus gourmands du Play Store comme PUBG ou Call of Duty Mobile lui demanderont quelques concessions sur les réglages graphiques. Si vous cherchez un smartphone gaming, regardez plus haut dans notre sélection.

Une partie photo correcte et une endurance record

Le smartphone est équipé d'un capteur principal de 12 mégapixels avec ouverture f/1.8, et un second capteur de 5 mégapixels pour mieux gérer la profondeur de champ. Les clichés offrent un bon niveau de détails en plein jour, mais pas dans toutes les conditions. Les capteurs ont beaucoup de mal à gérer les contrastes importants sur une même scène, ce qui entraîne certains clichés surexposés (au niveau du ciel notamment).

Pour ce qui est de l'autonomie, on tient un champion. Sa batterie de 5000 mAh couplé à son processeur économie en énergie le rend tout simplement increvable. Vous pouvez compter sans problème sur deux jours d'autonomie dans le cadre d'une utilisation modérée (sans jouer de manière intensive), voir plus si vous ne le sollicitez pas trop. Clairement le gros point fort de ce ZenFone Max Pro M2.

3. Asus ZenFone 6

Asus ZenFone 6 Le challenger
  • Très bien conçu ; robuste et agréable à regarder
  • La caméra pivotante, originale
  • Un superbe écran sans bords
Le challenger du milieu de gamme

Je n'en attendais rien et, pourtant, je ne peux plus m'en passer. Avec le ZenFone 6, Asus frappe un énorme coup sur la table et force le respect. Une montée en gamme que personne n'a vue venir, et qui offre au Taïwanais une place quasi garantie sur notre podium de fin d'année.

Affiché à partir de 499€ seulement, le ZenFone 6 cumule les adjectifs flatteurs. Plaisant à prendre en main autant qu'il est agréable à regarder, son écran LCD est probablement l'un des plus captivants que l'on ait vu ces derniers mois. Bombe de puissance et monstre d'autonomie, le ZenFone se montre aussi très à l'aise en photo - un domaine sur lequel on n'attendait pas forcément Asus.

Désormais hissé au même niveau qu'un Xiaomi ou un OnePlus, Asus se pose comme un challenger magnifique sur le segment du milieu de gamme. Très, très bien joué.

Le challenger du milieu de gamme

Je n'en attendais rien et, pourtant, je ne peux plus m'en passer. Avec le ZenFone 6, Asus frappe un énorme coup sur la table et force le respect. Une montée en gamme que personne n'a vue venir, et qui offre au Taïwanais une place quasi garantie sur notre podium de fin d'année.

Affiché à partir de 499€ seulement, le ZenFone 6 cumule les adjectifs flatteurs. Plaisant à prendre en main autant qu'il est agréable à regarder, son écran LCD est probablement l'un des plus captivants que l'on ait vu ces derniers mois. Bombe de puissance et monstre d'autonomie, le ZenFone se montre aussi très à l'aise en photo - un domaine sur lequel on n'attendait pas forcément Asus.

Désormais hissé au même niveau qu'un Xiaomi ou un OnePlus, Asus se pose comme un challenger magnifique sur le segment du milieu de gamme. Très, très bien joué.

On ne va pas tourner autour du pot, l'Asus ZenFone 6 est un de nos coups de cœur de l'année. Pour un smartphone sous la barre des 600 euros, on ne l'attendait vraiment pas à ce niveau, et il nous a agréablement surpris. Asus revient en force dans le monde des smartphones, et le fait savoir à la concurrence.

Un design haut de gamme et un écran de toute beauté

Avec son écran sans bordures et ses finitions en verre et aluminium, le Zenfone 6 coche toutes les cases d'un smartphone premium de 2019. Mais c'est au niveau du module caméra qu'il se démarque. Asus a joué la carte du 2 en 1 en proposant une caméra rotative arrière qui peut également être utilisée pour capturer des selfies. On reprochera simplement à ce capteur d'être un peu trop bruyant lorsqu'il se déploie.

Asus a fait le choix d'un écran IPS LCD. Certes, les noirs et le niveau de contraste sont en cran en dessous de l'AMOLED, mais l'affichage n'en reste pas moins excellent. La définition de 2340 x 1080 pixels est largement suffisants pour son écran de 6,4 pouces et la luminosité maximum est très élevée. Peut-être pas le meilleur écran du marché, mais un très bon écran tout de même.

Une interface discutable et de la puissance sous le capot

C'est Android 9.0 accompagné de ZenUI qui équipent ce ZenFone 6. Fidèle à sa philosophie, Asus propose une interface assez proche ce que l'on connait sur Android stock. Un bon point qui ne l'empêche pas d'ajouter certaines fonctionnalités comme la possibilité de personnaliser la fonction du bouton supplémentaire qui se trouve sur la tranche du téléphone. En revanche, on est moins fan du déverrouillage par reconnaissance faciale qui demande à la caméra rotative de sortir, ce qui rallonge le processus.

Avec un Snapdragon 855 et 6 ou 8 GB de RAM selon les versions, l'Asus ZenFon 6 est une bête de course. Si en gaming il n'atteint pas le niveau de son cousin le ROG Phone II, il s'en sort tout de même très bien. Suffisamment pour faire tourner n'importe quels jeux 3D dans d'excellentes conditions. Même constat pour la gestion du multitâche qui est exemplaire.

Un capteur qui voit double et une autonomie ébouriffante

Comme évoqué précédemment, le double capteur de 48 et 13 mégapixels servent aussi bien à l'avant qu'à l'arrière. Les clichés capturés sont plus de convaincants, si vous aimez les couleurs flatteuses et les contrastes élevés. Faute d'être réalistes, les photos sont très agréables à l'œil. Le capteur très angle-angle s'avère également pratique, mais à éviter pour les clichés nocturnes.

Asus ne plaisante pas avec l'autonomie de ses smartphones, et ce ZenFone 6 ne fait pas exception à la règle. La batterie de 5000 mAh vous permettra de vous éloigner du chargeur pendant deux jours. Comptez ensuite 1h30 pour une recharge complète avec le chargeur 18 Watts. Et dire que c'est le moins endurant des smartphones Asus de notre sélection !

Comment choisir son smartphone Asus ?

Une histoire de module ?

Tous les capteurs photo embarqués sur les smartphones Asus ne se valent pas. Au niveau de la qualité bien sûr (consultez nos tests pour en savoir plus), mais aussi au niveau de leur ergonomie. Le module photo escamotable du ZenFone 6 par exemple est original et parfois pratique, mais peut ne pas plaire à tout le monde à cause de sa relative lenteur et du bruit qu'il peut émettre.

A quelle fréquence dois-je faire les mises à jour ?

Si l'on apprécie la sobriété et les fonctionnalités de l'interface ZenUI, ce n'est pas vraiment le cas des mises à jour système. Asus a encore des efforts à fournir sur ce point. Portez attention à la version d'Android embarquée dans le téléphone, et vérifiez le calendrier des mises à jour avant de faire votre choix.

IPS ou AMOLED ?

Les produits de notre sélection ont tous des écrans de bonne qualité. Cependant, et pour des questions de coups, Asus fait parfois le choix d'intégrer des écrans avec la technologie IPS plutôt qu'AMOLED. Cette dernière présente l'avantage d'afficher de meilleurs contrastes, mais aussi d'améliorer l'autonomie. L'AMOLED est malheureusement réservé aux produits les plus haut de gamme.

De vrais marathoniens ?

C'est assez rare pour être noté : tous les smartphones Asus de notre sélection ont une excellente autonomie. Avec des batteries comprises entre 5000 et 6000 mAh, aucun d'entre eux ne vous lâchera en court de route. Surveillez simplement la puissance brute et l'écran qui auront une influence directe sur la vitesse à laquelle la batterie se videra.

Modifié le 26/11/2020 à 15h34

Soyez toujours courtois dans vos commentaires et respectez le réglement de la communauté.

0
0

Pourquoi nous faire confiance ?

Pour vous, Clubic sélectionne puis teste des centaines de produits afin de répondre aux usages les plus courants. De la qualité pour tous et à tous les prix, voilà notre objectif ! En savoir plus

Haut de page