La Google Car aura-t-elle finalement un volant ?

13 décembre 2016 à 11h23
0
On sait que Google a un intérêt particulier dans la voiture autonome, puisque le groupe a depuis des années dans ses cartons la Google Car, qui devait devenir la première voiture autonome du géant de Mountain View. Mais, surtout, Google avait une vision particulière de la voiture autonome.

Cette vision, qu'incarnait « Chauffeur », la division de Google en charge du développement de la voiture autonome au sein du laboratoire X de la maison-mère Alphabet, le géant de Mountain View l'aurait mise de côté selon les informations d'Amir Efrati, cofondateur du site The Information et Business Insider.

La Google Car ne devait pas avoir de volant ni de pédales

Si les voitures autonomes ne sont pas encore totalement arrivées sur nos routes, puisqu'il n'y a que Tesla qui ait un pilote automatique fonctionnel, deux visions s'opposent : d'un côté, la vision classique de la voiture autonome qui n'est qu'une aide à la conduite, et la vision de « Chauffeur ». Le géant de Mountain View développait une voiture sans volant ni pédales.

La différence est de taille, tant sur le plan technologique que réglementaire. La voiture autonome de Google ne devait pas pouvoir être conduite par un humain, l'ordinateur se chargeant de tout ; de fait, tous les passagers présents n'étaient que cela, des passagers. Mais Google s'est rapidement heurté aux craintes des régulateurs du secteur, qui ne voyaient pas d'un bon œil une voiture sans volant.

08426690-photo-google-car.jpg

« Chauffeur » revoit son projet à la baisse

Selon The Information, « Chauffeur » aurait revu ses prétentions à la baisse. Si cette division du laboratoire X devrait toujours devenir une filiale à part entière d'Alphabet, les voitures autonomes sans volant ni pédales ne seraient pour autant plus à l'ordre du jour.

Google s'est associé à FCA (Fiat Chrysler Automobiles) pour lancer à l'horizon de fin 2017 une première flotte de voitures autonomes-taxi, dans un business similaire à celui présent dans les cartons d'Uber. Est-ce que « Chauffeur » reprendra un jour son projet initial ? Ce n'est pas impossible... Mais il sera clairement retardé de plusieurs années. Car ce qui compte avant tout, c'est de réaliser du chiffre d'affaires et des bénéfices.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top