Google paie des conducteurs américains pour tester ses voitures autonomes

17 mai 2016 à 14h33
0
20 dollars de l'heure pour monter dans une voiture autonome et ne pas conduire : la proposition faite par Google à des habitants de l'Arizona est des plus alléchantes. Reste qu'avant de postuler, les conducteurs attirés par la voiture autonome de l'entreprise doivent avoir une importante donnée en tête : Google attend de ses pilotes qu'ils soient dans le véhicule, une Lexus modifiée, entre 6 à 8 heures par jour, et ce pour une durée de 12 à 24 mois.

Il ne s'agit donc pas de disposer d'un véhicule sans conducteur à tester sur ses trajets quotidiens, mais d'un véritable travail, réalisé en binome. Une personne est sur le siège conducteur, prête à prendre la main à tout moment sur le système automatique, tandis que l'autre personne est sur le siège passager, en charge de prendre des notes.
A la fin de la journée, le rapport est remis aux ingénieurs de Google, en charge du perfectionnement des véhicules.

0226000008445124-photo-voiture-autonome-google.jpg

« Les pilotes d'essai jouent un rôle important dans le développement de la technologie qui équipe nos véhicules autonomes. Ils donnent aux ingénieurs des commentaires sur la manière dont les véhicules roulent et interagissent avec les autres sur la route. En cas de besoin, ils peuvent également reprendre le contrôle » explique Brian Torcellini, le responsable du programme d'essai.

« Ce genre de poste est tellement nouveau que nous n'avons pas de profil précis en tête » ajoute-t-il, en précisant tout de même que les candidats doivent disposer du permis ainsi que de bonnes capacités de communication. « Nous avons déjà engagé des personnes avec des profils très différents, allant du professeur d'anglais au soudeur orbital. » Une connaissance des routes d'Arizona est un plus : l'un des objectifs de Google est de multiplier les essais sur des types de routes différentes pour s'assurer que ses voitures peuvent s'adapter à toutes les situations. On peut imaginer que l'entreprise s'attaquera à l'Europe sur le même modèle dans les années à venir.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HP annonce une imprimante 3D à 200 000 euros
Steam : les dates des soldes d'été dévoilées avant l'heure
Les routeurs Linksys WRT profiteront encore de firmwares open source
AMD publie un hotfix pour les performances de ses Radeon sous Doom
Windows 10 : le nombre de pubs va doubler
Faraday Future : le futur rival de Tesla se précise
Impôts : qui doit télédéclarer cette année ?
Cyber-surveillance : retrouvez l'archive des documents d'Edward Snowden
Pour Bouygues Telecom les prix mobiles n’augmenteront pas
Free Mobile séduit toujours plus de clients
Haut de page