RGPD - UFC Que Choisir s'attaque à Google et son utilisation de nos données personnelles

26 juin 2019 à 17h24
2
Google siège

L'association de consommateurs attaque la firme de Moutain View devant le Tribunal de grande instance de Paris, l'accusant d'avoir violé le RGPD.

Certains commençaient à croire que le Règlement général sur la protection des données (RGPD) constituerait une arme inoffensive pour les défenseurs des données personnelles, même un an après son entrée en vigueur. Pas l'UFC-Que Choisir ! L'association a annoncé en grande pompe, ce mercredi 26 juin, avoir lancé une action de groupe contre Google devant le Tribunal de grande instance de Paris.

Un utilisateur noyé dans les règles de confidentialité

Selon l'association de consommateurs, Google enfreindrait à la vue de tous les dispositions du RGPD en exploitant les données personnelles des utilisateurs sans obtenir leur consentement, notamment celles et ceux qui possèdent un équipement qui tourne sous Android, l'OS mobile de la firme de Moutain View, qui équipe, rappelons-le, quelques 8 smartphones sur 10 dans le monde.

Pour pouvoir utiliser les applications d'un smartphone Android et surtout les services Google que sont Maps, Gmail ou YouTube, un compte Google est requis. Sauf qu'au moment de la création dudit compte, l'utilisateur se doit d'accepter des conditions d'utilisation. Pour l'UFC-Que Choisir, l'utilisateur est noyé « dans des règles de confidentialité interminables » qui le poussent, par défaut, à accepter les termes proposés par Google.

L'association évoque ainsi plus de 1 000 lignes, 5 700 mots, 57 renvois et 100 liens vers d'autres contenus, et dénombre au moins 6 actions nécessaires pour en savoir plus sur les méthodes utilisées par le géant américain s'agissant de la géolocalisation de l'appareil. L'UFC-Que Choisir maintient que Google doit obtenir le consentement de ses utilisateurs par le biais d'une case à cocher, absente aujourd'hui.

Pour l'UFC-Que Choisir pas de doute : il y a bien violation du RGPD

« C'est une violation manifeste du RGPD qui lui permet de collecter massivement des données personnelles sans que les utilisateurs puissent en avoir conscience : même immobile, un smartphone va transmettre sa géolocalisation près de 340 fois par jour », indique l'association.

200 consommateurs demandent ainsi réparation, ce qui a poussé l'UFC-Que Choisir à lancer cette action de groupe par laquelle elle demande expressément au tribunal de forcer Google à « mettre fin à l'exploitation des données personnelles de ses utilisateurs collectées de façon illégales », et à obtenir « un réel consentement de ses utilisateurs pour la collecte et le traitement de leurs données personnelles par ses services et applications. »

En outre, l'association réclame une indemnisation à hauteur de 1 000 euros par demandeur au titre de la violation de la vie privée.

Déjà épinglé au titre du RGPD par la CNIL, qui lui réclame 50 millions d'euros depuis le début de l'année, Google enquille les mauvaises nouvelles, alors même que l'étau se resserre jusque dans son propre pays, aux États-Unis, où les Gafa vont sans doute devoir subir des enquêtes d'institutions fédérales.

Source : UFC-Que Choisir
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
0
Krypton_80
C’est l’hôpital qui se fout de la charité cet article ! Merci Clubic, j’ai bien rigolé !<br /> Clubic.com – 21 Mar 19<br /> Les sites gouvernementaux européens ne respecteraient pas vraiment le RGPD<br /> En savoir plus<br /> www.datavisualization.fr – 27 Dec 18<br /> Protection des données : 80% des entreprises en France ne sont pas conformes<br /> Les entreprises françaises sont bien loin de respecter les règles du RGPD : 80% d’entre elles ne l’appliqueraient pas.<br /> Bonne chance à UFC Que Choisir… <br /> &lt;&lt; où les Gafa vont sans doute devoir subir des enquêtes d’institutions fédérales. &gt;&gt;, et c’est ça que vous appelez des mauvaises nouvelles ? Ben vous devez pas faire beaucoup d’enquêtes dans l’UE alors (ou devrais-je dire en France ?)
Talentire
Tu parles de l’UFC Que Choisir ou de Clubic et son utilisation de Google Ad (Syndication), Google Analytics (TagManager), Outbrain, eStat et Google Recaptcha sur cette seule page ?
Krypton_80
Talentire:<br /> Tu parles de l’UFC Que Choisir ou de Clubic<br /> Je faisais allusion à Clubic, d’où la première phrase de mon commentaire.<br /> Quant à la démarche de l’UFC Que Choisir envers Google, c’est juste un coup de ‘com’ d’une association de consommateurs française contre l’ogre américain qui dévore tout sur son passage, histoire de se faire un peu de pub. C’est pour ça que la tentative de l’UFC Que Choisir me fait plutôt sourire venant d’un pays qui ne respecte pas le RGPD.<br /> Tu imagines l’UFC Que Choisir s’en prendre à Clubic pour les mêmes raisons ?<br /> A part Clubic peut-être, ça n’intéresserait pas grand monde, alors que quand c’est Google qui est concerné, ça devient un scoop… <br /> Talentire:<br /> Clubic et son utilisation de Google Ad (Syndication), Google Analytics (TagManager), Outbrain, eStat et Google Recaptcha sur cette seule page<br /> En fait, tu as assez bien résumé la situation…
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Faites des économies sur votre forfait mobile avec cette offre B&You 🔥
Chez Facebook, les prestataires perdent leur contrat sur un pile ou face
Vous avez besoin d'un nouvel aspirateur ? Le Dyson V8 est à prix cassé chez Boulanger !
Le van électrique ID.Buzz de Volkswagen se vend presque trop bien
Alerte vie privée : le navigateur intégré à l'app TikTok enregistre les saisies clavier et les clics
Samsung va mettre un très grand lecteur d'empreintes sous l'écran de son Galaxy S23 Ultra
On est vraiment plus serein en ligne grâce à l'excellente suite antivirus Norton 360 Deluxe
Cette TV LG OLED voit son prix drastiquement chuter !
Le prix de cet écran gamer LG n'aura jamais été aussi bas 🔥
Améliorez votre setup bureau avec ce pack Logitech à prix réduit !
Haut de page