RGPD : Google (enfin) ciblé par une enquête européenne

le 24 mai 2019 à 12h58
0
RGPD

L'organisme irlandais en charge de la protection des données a annoncé avoir ouvert une enquête visant Google. Celle-ci devra déterminer si l'entreprise américaine respecte bien les obligations imposées par le RGPD.

La Data Protection Commission (DPC) est une organisation irlandaise plus ou moins équivalente à la CNIL française. Son rôle est de faire respecter les lois de l'Union européenne en matière de protection des données, dont le RGPD (Règlement général sur la protection des données).

Brave à l'origine de plusieurs plaintes


L'institution a déclaré avoir reçu plusieurs plaintes visant Google, notamment de la part de Brave, société qui édite un navigateur axé sur la protection de la vie privée. Le géant américain serait accusé de récolter de multiples données personnelles sur les internautes et de les diffuser aux entreprises clientes de ses services de publicité ciblée.

En réponse, la DPC a ouvert une enquête sur Google et la façon dont la filiale d'Alphabet adresse les problématiques liées à la vie privée des utilisateurs. Le siège social européen du groupe américain étant situé à Dublin, c'est bien à l'organisme irlandais de statuer.

Les sanctions pourraient s'accumuler pour Google


Les investigations ont pour but de vérifier la conformité des méthodes employées avec le RGPD. D'après le communiqué de la DPC, cela passe par l'examen « des principes de transparence et de minimisation des données, ainsi que des pratiques de Google relatives à la conservation des données ».

En cas d'infraction au règlement, l'entreprise américaine s'expose à de lourdes sanctions, qui peuvent aller jusqu'à 4 % de son chiffre d'affaires. Quelques mois après l'amende de 50 millions d'euros infligée par la CNIL, l'addition pourrait finir par sembler salée à Google.

Serait-ce le début d'un changement de mentalité chez les entreprises de la tech ? Quoi qu'il en soit, Google n'est pas le seul géant à être ciblé par la DPC : ces derniers mois, le régulateur a ouvert 51 enquêtes, visant notamment Twitter, LinkedIn, Apple ou Facebook.

Source : Android Police
Mots-clés :
RGPD Google
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

General Motors envisage... un Hummer 100% électrique
Les vélos et trottinettes électriques bientôt légales dans l'état de New York
Radar 360° et caméra arrière, Damon pousse l'innovation sur ses motos électriques
Dr.Mario World arrive le 10 juillet sur iOS et Android
Volkswagen garantira les batteries de l'ID.3 pendant 8 ans : une première
Selon Kuo, Apple proposerait à nouveau un smartphone compact en 2020
RCS : le successeur du SMS arrive et c'est Google qui s'en charge
Salon du Bourget - Drones : Dassault et XSun présentent un prototype autonome à alimentation solaire
Test du Jabra Elite 85h : un casque Bluetooth performant dans tous les domaines
Libra : ce qu'il faut savoir sur la cryptomonnaie annoncée de Facebook
scroll top