Brave lance la première régie publicitaire centrée sur le respect de la vie privée

Nathan Le Gohlisse Contributeur
26 avril 2019 à 07h17
0
Brave Ads

Dans la lignée de son concept de « Rewards », Brave lance sa propre régie publicitaire : Brave Ads. Respectueuse de la vie privée, cette plateforme permettra aux utilisateurs, ayant autorisé en amont l'affichage de contenus publicitaires, de recevoir 70 % des revenus générés par ces annonces. Les crédits engrangés pourront par la suite être redistribués aux créateurs de contenus visités... ou être convertis en récompenses diverses.

C'est au moyen d'un long communiqué, publié ce 24 avril, que Brave Software annonce le lancement de « la première plateforme publicitaire bâtie sur le respect de la vie privée ». Disponible avec le déploiement de la dernière version du navigateur sur macOS, Windows et Linux, cette régie publicitaire fait ses premiers pas en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, au Canada et aux États-Unis. Son principe de fonctionnement repose sur le consentement de l'utilisateur : un credo cher à Brave depuis ses débuts.

Laisser le choix à l'utilisateur

« Avec Brave Ads, nous lançons une plateforme digitale de publicité qui est la première à protéger les droits des utilisateurs et leurs données, tout en les récompensant pour leur attention », explique Brendan Eich, CEO de Brave. « Brave Ads cherche aussi à améliorer l'économie (...) de l'industrie publicitaire en ligne, afin que les éditeurs et annonceurs puissent prospérer sans les intermédiaires qui collectent d'importantes commissions et contribuent à la surveillance à travers le web », conclue-t-il.

De manière concrète, Brave Ads se limite aux utilisateurs qui auront préalablement choisi d'activer la publicité sur leur navigateur (via une option dédiée). Une fois actif, Brave Ads lancera des annonces sous la forme de notifications affichées en cours de navigation, « à un moment que le navigateur juge approprié et non perturbant », lit-on dans le communiqué. Ces notifications pourront être consultées et occuperont alors une page complète, ouverte dans un nouvel onglet. Brave indique en outre que les utilisateurs sont autorisés à gérer ces notifications à leur guise, de manière à les rendre plus ou moins fréquentes.



Un ingénieux système de conversion, dans la continuité des Brave Rewards

Pour l'utilisateur, le principal intérêt de l'offre Brave Ads est toutefois de lui permettre de collecter des crédits, distribués sous la forme de Basic Attention Tokens (BAT). 70 % des revenus bruts générés par l'affichage de publicité sont ainsi redistribués aux usagers de Brave ayant opté pour les notifications publicitaires. Ces derniers peuvent ensuite disposer des crédits perçus de deux manières distinctes : soit choisissant de les céder en partie ou en totalité à leurs créateurs de contenus favoris, ou aux sites web les plus visités ; soit en les « échangeant contre des récompenses pour le monde réel ».

Ces récompenses prennent la forme de bons pour des séjours à l'hôtel ou pour des restaurants, mais sont également échangeables contre des chèques-cadeaux. Brave indique aussi travailler sur une option permettant de convertir les BAT en argent réel, grâce à des partenariats qui restent encore à être dévoilés.

Comme le notent nos confrères de ZDNet, 40 % des utilisateurs de Brave sur ordinateur de bureau ont déjà adhéré au programme depuis janvier, date de ses débuts en bêta. Brave Software assure enfin que son dispositif devrait arriver dans les prochains mois sur les moutures iOS et Android du navigateur.

Modifié le 15/07/2019 à 09h35
4 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Agence internationale de l'énergie met en garde contre la popularité des SUV
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top