Brave lance la première régie publicitaire centrée sur le respect de la vie privée

le 26 avril 2019 à 07h17
0
Brave Ads

Dans la lignée de son concept de « Rewards », Brave lance sa propre régie publicitaire : Brave Ads. Respectueuse de la vie privée, cette plateforme permettra aux utilisateurs, ayant autorisé en amont l'affichage de contenus publicitaires, de recevoir 70 % des revenus générés par ces annonces. Les crédits engrangés pourront par la suite être redistribués aux créateurs de contenus visités... ou être convertis en récompenses diverses.

C'est au moyen d'un long communiqué, publié ce 24 avril, que Brave Software annonce le lancement de « la première plateforme publicitaire bâtie sur le respect de la vie privée ». Disponible avec le déploiement de la dernière version du navigateur sur macOS, Windows et Linux, cette régie publicitaire fait ses premiers pas en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, au Canada et aux États-Unis. Son principe de fonctionnement repose sur le consentement de l'utilisateur : un credo cher à Brave depuis ses débuts.

Laisser le choix à l'utilisateur


« Avec Brave Ads, nous lançons une plateforme digitale de publicité qui est la première à protéger les droits des utilisateurs et leurs données, tout en les récompensant pour leur attention », explique Brendan Eich, CEO de Brave. « Brave Ads cherche aussi à améliorer l'économie (...) de l'industrie publicitaire en ligne, afin que les éditeurs et annonceurs puissent prospérer sans les intermédiaires qui collectent d'importantes commissions et contribuent à la surveillance à travers le web », conclue-t-il.

De manière concrète, Brave Ads se limite aux utilisateurs qui auront préalablement choisi d'activer la publicité sur leur navigateur (via une option dédiée). Une fois actif, Brave Ads lancera des annonces sous la forme de notifications affichées en cours de navigation, « à un moment que le navigateur juge approprié et non perturbant », lit-on dans le communiqué. Ces notifications pourront être consultées et occuperont alors une page complète, ouverte dans un nouvel onglet. Brave indique en outre que les utilisateurs sont autorisés à gérer ces notifications à leur guise, de manière à les rendre plus ou moins fréquentes.

Un ingénieux système de conversion, dans la continuité des Brave Rewards


Pour l'utilisateur, le principal intérêt de l'offre Brave Ads est toutefois de lui permettre de collecter des crédits, distribués sous la forme de Basic Attention Tokens (BAT). 70 % des revenus bruts générés par l'affichage de publicité sont ainsi redistribués aux usagers de Brave ayant opté pour les notifications publicitaires. Ces derniers peuvent ensuite disposer des crédits perçus de deux manières distinctes : soit choisissant de les céder en partie ou en totalité à leurs créateurs de contenus favoris, ou aux sites web les plus visités ; soit en les « échangeant contre des récompenses pour le monde réel ».

Ces récompenses prennent la forme de bons pour des séjours à l'hôtel ou pour des restaurants, mais sont également échangeables contre des chèques-cadeaux. Brave indique aussi travailler sur une option permettant de convertir les BAT en argent réel, grâce à des partenariats qui restent encore à être dévoilés.

Comme le notent nos confrères de ZDNet, 40 % des utilisateurs de Brave sur ordinateur de bureau ont déjà adhéré au programme depuis janvier, date de ses débuts en bêta. Brave Software assure enfin que son dispositif devrait arriver dans les prochains mois sur les moutures iOS et Android du navigateur.

Mots-clés : Brave
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

From Software devrait annoncer un jeu avec avec George R.R. Martin à l'E3 2019
La RTX 2070 gagnerait des parts de marché plus rapidement que la GTX 1080 en son temps
Déclaration de revenus 2019 : n'oubliez pas de déclarer vos gains en cryptomonnaies !
Test Google Pixel 3a : le roi de la photo à moins de 400€
Instagram : les données de 6 millions d'influenceurs exposées
Nintendo compterait aussi sur le cloud de Microsoft pour propulser son service de streaming
Unu : 100 km d'autonomie pour ce scooter électrique abordable et lancé en Europe
Honor lance les Honor 20 et 20 Pro : deux smartphones haut de gamme à partir de 499€
USA vs Huawei : un sursis de 90 jours pour interdire les importations du fabricant
L'ultime épisode de Game of Thrones privé (momentanément ?) de diffusion en Chine
scroll top