Souveraineté numérique : la France et l'Allemagne posent les bases d'une infrastructure commune

29 octobre 2019 à 17h03
0
Bruno Le Maire
Bruno Le Maire (© Alexandros Michailidis / Shutterstock.com)

Les deux partenaires ont présenté, mardi, leur projet commun d'infrastructure de données sécurisée européenne.

La coopération numérique franco-allemande va s'intensifier. Mardi, les deux pays ont publié un communiqué de presse commun, en marge du Sommet numérique allemand, relayant la présentation, par le ministre fédéral allemand Peter Altmaier, d'une infrastructure de données sécurisée et digne de confiance, qui était réclamée par le ministre français de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire.

Aider les entreprises européennes à développer leurs algorithmes et à se positionner sur le marché mondial

L'annonce de ce 29 octobre fait écho à la feuille de route relative à un réseau de recherche et d'innovation en matière d'intelligence artificielle, qui vise à créer un écosystème commun en matière d'IA afin de développer de nouveaux projets de coopération entre la France et l'Allemagne.


« Cette infrastructure nous aidera à retrouver notre souveraineté numérique et peut constituer la base d'un écosystème numérique où les données peuvent être mises à disposition et partagées », a réagi le ministre allemand de l'Économie et de l'Énergie.
Bruno Le Maire, de son côté, est convaincu que « les entreprises européennes bénéficieront d'un plus grand bassin de données pour développer leurs algorithmes et améliorer leur position sur le marché mondial, très concurrentiel. Ceci est important pour l'autonomie numérique et technologique de l'Europe ».

L'objectif d'associer d'autres États membres de l'Union européenne au projet

La France et l'Allemagne vont organiser un atelier avant la fin du mois de novembre 2019, durant lequel les entreprises intéressées des deux pays partenaires pourront discuter du projet. Ensuite, et avant la fin de l'année, les experts des deux gouvernements se réuniront pour bâtir une organisation et une gouvernance pour mettre le projet sur les rails. Ce sera alors l'occasion de déterminer les zones potentielles où pourrait être implantée l'infrastructure.


Le couple franco-allemand devra ensuite opérer la liaison avec les autres États membres qui souhaiteraient prendre part au projet, mais aussi avec la Commission européenne. C'est au début de l'année 2020 à Bruxelles que la France et l'Allemagne présenteront une première version technique et organisationnelle du concept.

Source : Communiqué de presse
Modifié le 29/10/2019 à 17h26
9
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Limitée à 320 km, l'autonomie de la Porsche Taycan Turbo électrique déçoit...
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Le CSA monte une équipe de professionnels des médias pour lutter contre les fake news
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
Malgré l’essor des voitures électriques, les constructeurs pourraient supprimer 80 000 postes

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top