Le Pentagone aurait préparé une cyberattaque en cas d'intervention russe dans les élections

3
Pentagone
Shutterstock.com

Ce mardi 6 novembre ont lieu les élections de mi-mandat aux États-Unis. Et le Pentagone a déjà tout prévu en cas de quelconque attaque informatique.

L'élection américaine de mi-mandat revêt plusieurs enjeux de taille. Des centaines de postes sont en jeux sur tout le territoire, au Congrès ou dans les chambres législatives locales ; les démocrates pourraient faire une percée et mettre à mal la deuxième partie du mandat de Donald Trump en reprenant le contrôle des commissions d'investigations de la Chambre des représentants ; et à l'inverse, l'impact du président des États-Unis sur le Grand Old Party pourrait être renforcé, et faciliterait une possible réélection en 2020. Tous ses enjeux ont poussé le Pentagone à riposter en cas de la moindre ingérence de la Russie.

La cyberattaque ? Les représailles de l'extrême

S'il n'existe pas encore de preuve de l'intervention russe dans cette élection américaine de mi-mandat, le département de la Défense semble prêt à réagir. En effet, des responsables -qui ont tenu à rester anonymes- ont déclaré que le Pentagone et les agences de renseignement s'étaient mis d'accord sur les termes d'une cyberattaque dite de « représailles », comme le rapporte Engadget.

Mais alors, quels faits pourraient causer une telle réponse des USA ? On peut imaginer qu'une intervention dans le décompte des voix ou un empêchement de voter pourraient encourager les Américains à lancer cette cyberattaque.

Beaucoup s'inquiètent de la réponse envisagée, en effet, l'ancienne approche du gouvernement américain visait à mettre en pratique des solutions de rechange avant d'en arriver à celle, extrême, de la cyberattaque. Même si celle-ci pourrait clairement dissuader quelconque État de s'en prendre à l'élection, gageons que d'un côté comme de l'autre, tout se passera pour le mieux.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page
Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (3)

lightness
apparemment leur attaque à déjà était déployée chez les non-russes. et puis ils sont tellement manches qu’avec leur connerie ils vont effacer la plupart des microcode CPU. Spectre est déjà un avant goût de la méthode US.
Voir tous les messages sur le forum