Chargeurs universels : 10 ans après, Bruxelles s'énerve de ne rien voir venir

Par ,
le 08 août 2018
 0
chargeur portable

C'est une arlésienne qui commence à agacer furieusement Bruxelles : la mise au point d'un chargeur de téléphone mobile universel n'est pas pour demain. La Commission Européenne va se saisir de l'affaire pour pousser les constructeurs à plus d'efforts.

Chaque année, plus de 51 000 tonnes de déchets électroniques sont créées à cause d'un accessoire que nous connaissons bien : le chargeur de téléphone.

Le nouveau dossier de Margrethe Vestager


Ce marché, très hétérogène, doit jongler avec les formats adoptés par chaque constructeur : une aberration autant ergonomique qu'écologique.

Face à ce manque d'enthousiasme de la part des constructeurs, la Commission Européenne commence à perdre patience. Et c'est la commissaire Margrethe Vestager, connue pour avoir géré le dossier qui a valu une amende record à Google, qui va monter au front.

Bientôt un standard pour nos chargeurs de téléphone ?


Si l'USB-C prend peu à peu le pas sur le micro-USB, la route est encore longue pour l'adoption d'un standard universel.

Principal obstacle à ce projet : Apple, qui empêche la convergence avec son format propriétaire Lightning. Remarquons pourtant que la marque a adopté l'USB-C depuis 2017 sur ses MacBook.

« Au vu des progrès insatisfaisants de cette démarche volontaire, la Commission lancera bientôt une étude d'impact pour évaluer les avantages et les inconvénients des différentes possibilités », a déclaré la commissaire européenne en charge de l'affaire.

Car si, en effet, la recommandation de la Commission Européenne comptait jusqu'à présent sur la bonne volonté des constructeurs, il y a fort à parier qu'elle essaiera cette fois de resserrer la vis.
Modifié le 08/08/2018 à 11h27
scroll top