French Tech 120 : tous les détails du programme destiné à élever des leaders techno mondiaux

Alexandre Boero Contributeur
25 octobre 2019 à 11h09
0
french-tech-120-couv.jpg

L'État souhaite faire de la France le premier écosystème numérique européen, pour ainsi concurrencer la Chine et les États-Unis. Pour cela, il recherche 80 entreprises susceptibles d'intégrer son nouveau programme, et de rejoindre celles du Next 40.

Mercredi 23 octobre, le secrétaire d'État au Numérique, Cédric O, étant en déplacement du côté de la Bretagne, à Rennes, pour annoncer l'ouverture des candidatures du programme French Tech 120, qui intégrera directement les lauréats du Next 40. L'idée du programme est de faire bénéficier les start-ups françaises les plus innovantes d'un accompagnement dont l'ampleur est inédite. L'État a en ce sens ouvert une procédure de candidature jusqu'au 29 novembre 2019. Découvrons ensemble les détails de ce programme.

Des entreprises choisies selon des critères objectifs de performances économique

Pour débuter cette présentation, il faut revenir un peu en arrière, en septembre 2019. C'est là qu'Emmanuel Macron et Édouard Philippe ont lancé le programme French Tech 120, en collaboration avec la Bpifrance dans l'espoir de faire du gouvernement le premier soutien de l'écosystème des start-ups du numérique innovantes en phase d'hyper-croissance. 120 entreprises seront concernées.

  • Quelles entreprises sont concernées par le programme ?

Au-delà d'être « innovante », l'entreprise intéressée doit avoir moins de 15 ans d'existence et avoir établi son siège social en France. Elle ne doit pas avoir été rachetée ni introduite en Bourse. Les start-ups seront sélectionnées selon des critères objectifs de performance économique. La première moitié sera choisie sur la base des levées de fonds les plus importantes, la seconde sur des critères d'hyper-croissance, comme le chiffre d'affaires et son évolution par exemple. Notons qu'un minimum de deux start-ups par région seront sélectionnées (l'Outre-mer inclus). 80 places sont réservées aux entreprises candidates.

Critères-FT120-Octobre-2019.jpg
© La French Tech

  • Quelle différence entre le Next 40 et la French Tech 120 ?

Les membres du Next 40, que nous vous avions présentés dans nos colonnes, intègrent directement le programme French Tech 120. Ils seront ensuite rejoints par les 80 autres entreprises. Toutes bénéficieront exactement du même programme d'accompagnement par les services de l'État.

« Faites vos vœux », dit le gouvernement aux entreprises

L'objectif clairement annoncé par le programme ainsi que par les différents acteurs du gouvernement est de faire de ces start-ups des leaders de rang mondial. Pour cela, les 120 sociétés sélectionnées bénéficieront d'avantages pendant un an (comme le Next 40).

  • En quoi l'État va « accompagner » les jeunes entreprises innovantes ?

Cela pourrait vous faire sourire à la lecture, mais les start-ups pourront émettre trois vœux, et faire du French Tech 120 leur génie de la lampe ! Les demandes devront évidemment être raisonnables. Mais le programme prend l'exemple d'une entreprise qui souhaiterait embaucher une trentaine de salariés sous un mois, provenant des États-Unis, du Brésil ou de Singapour. L'État pourrait alors les aider à faciliter l'obtention de visas pour leurs familles.


Outre les vœux, les entreprises retenues bénéficieront d'un accès illimité à de nombreux services proposés par plus de 45 ministères, agences gouvernementales ou services publics. Ces services sont destinés à aider au développement à l'international de l'entreprise mais aussi à l'épauler pour son financement, pour l'accès au marché et l'accompagner dans ses relations avec l'administration.

Des opportunités de contrats avec l'État se présenteront également, en étant référencées auprès des acheteurs publics tels que le Centre national d'études spatiales (CNES) ou la Direction des achats de l'État (DAE). Les entreprises qui mèneront certaines expérimentations pourront solliciter des pouvoirs publics des dérogations réglementaires (ou législatives) sur une période donnée.

  • Comment les entreprises doivent candidater, et quand seront annoncés les noms des start-ups sélectionnées ?

La procédure de candidature est ouverte jusqu'au 29 novembre 2019. Les entreprises retenues seront annoncées en janvier 2020. Concernant le Next 40, une nouvelle phase de sélection sera ouverte l'an prochain, entre le mois de juin et le mois d'août, les entreprises bénéficiant d'avantages durant une année également.

Modifié le 25/10/2019 à 13h31
4 réponses
4 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Consommation de
Sans enquête antitrust, Windows Mobile aurait dominé Android... selon Bill Gates
Débat | YouTube change-t-il pour le pire ?
La Chine lutte contre l'addiction au jeu en imposant un couvre feu et une limite de temps quotidienne
Pick-up Tesla : cochez la date, le concurrent du Rivian R1S présenté dans deux semaines
Le Samsung Galaxy Fold en rupture de stock en cinq petites minutes en Chine
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Un bouton sur Netflix pour passer les blagues sur Donald Trump pendant un spectacle
Edge basé sur Chromium, aka Chredge, sera bien disponible sur Linux

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top