Emmanuel Macron va (encore) recevoir Mark Zuckerberg à l'Élysée : de quoi vont-ils discuter ?

07 mai 2019 à 13h08
15
Emmanuel Macron
Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock.com

Le chef de l'État et le boss de Facebook s'étaient déjà rencontrés en mai 2018 au palais présidentiel en marge du sommet Tech for Good.

On pourrait appeler « l'acte II » de leur rencontre, mais il n'est pas certain que cette dénomination plaise au président de la République. Emmanuel Macron et Mark Zuckerberg vont en effet se rencontrer à l'Élysée, ce vendredi 10 mai à 15 h, pour un entretien qui doit durer une heure. Le chef de l'État recevra le fondateur du réseau social Facebook entre une cérémonie donnée à l'occasion de la Journée des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions, et un rendez-vous avec Bruno Le Maire... pour faire le débrief de son rendez-vous précédent ?

Le projet de corégulation au menu

Mark Zuckerberg s'était déjà rendu à l'Élysée en mai 2018, pour honorer son premier voyage officiel depuis dix ans. Le patron de Facebook et Emmanuel Macron avaient pu échanger autour des effets positifs des technologies dans notre vie de tous les jours. Cette fois, la discussion devrait être teintée d'un peu plus de gravité, actualité oblige.

Facebook indique que le Zuck « rencontrera le président Macron pour discuter du projet de corégulation lancé l'an dernier par Facebook et le gouvernement français pour développer des propositions conjointes pour combattre les contenus haineux en ligne ». À ce titre, les conclusions de la mission menée par Benoît Loutrel, qui devait réaliser une évaluation des mécanismes d'autorégulation mis en œuvre par la firme américaine, seront remises au secrétaire d'État au Numérique, Cédric O.

Les contenus haineux au centre de la discussion ?

Les deux dirigeants discuteront également de « l'appel de Christchurch », un accord censé réunir les gouvernements et entreprises technologiques ; et du prochain G7, qui aura lieu en France cet été et où sera présenté et discuté un projet de charte sur la haine en ligne.

Les deux hommes n'omettront sans doute pas d'évoquer la proposition de loi sur les propos haineux portée par la députée LREM Laetitia Avia, actuellement discutée par les parlementaires. Cette dernière, en cas d'adoption, exigerait alors des réseaux sociaux de retirer ou de bloquer tout contenu qui enfreint la loi dans un délai de 24 heures et de réclamer impérativement à tout utilisateur qui désire s'inscrire sur un réseau social de prouver son identité.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
15
0
keyplus
lequel des deux est le plus crapule?
cyclohexanol_1_1
A la veille des élections européennes, c’est sur, c’est pas discret :]
Popoulo
Les européennes approchent. Macron va donner ses directives. Mamie va préparer des petits gâteaux.
Pierre.eau.Le.Fou
Co régulation = censure dans un langage plus politiquement correct.
Sekki
Pour pratiquer pas mal de personne en ligne (et je parle pas que de facebook) la grand majorité ont clairement des propos et des attitudes qu’ils ne tiendraient pas si ils avaient une personne physique en face d’eux. Qui n’a pas poser un jour un commentaire légitime et reçu une page d’insulte gratuit du premier troll venu ? Mais ne soyons pas naïf. la rencontre entre Mac et Zuck n’a pas pour but éradiquer les mauvais comportement de la toile mais juste de juguler l’opposition spontané à la source. Les Trolls ont encore de beaux jours devant eux.
sexeplat
Illuminati tous les deux
twist_oliver
Heureusement, il n’y a pas que Facebook dans la vie… et sur Internet.
raymond_raymond
franc-macronerie quand tu nous tiens
Cybercafe_Mohamamed_Chaari
Généralement, la censure, notamment sur internet, n’est pas la solution la plus éthique, ni la plus démocratique ou véridique. Son efficacité est douteuse, abusive, voire contre-productive. Elle est considérée souvent comme étant de l’hypocrisie et de la lâcheté. Elle est, malheureusement et paradoxalement, indispensable en cas où il n’y a pas d’alternatives. On est, dans des situations extrêmes, obligé de censurer immédiatement et totalement des idées criminelles ou des propos abjectes. Tolérer des actes mafieux ou des paroles sordides est une complicité impardonnable. Permettre la libre expression à des voyous ou à des ennemis du respect est une attitude antidémocratique et conspirationniste. La censure qui a pour objectif la protection de la dignité humaine ou la pudeur est une forme de responsabilité sociale, un devoir civique essentiel. Elle n’est, donc, nécessaire que dans des circonstances limitées et particulières et juste pour interdire une injustice, mais même dans ces cas là elle demeure moins convaincante que des approches plus éducatives et des méthodes plus préventives et durables à long terme. Je pense que plus on donne l’exemple éthique dans nos affaires privées et publiques et plus on fait une éducation globale réussie pour rationaliser et moraliser les libertés personnelles moins on aurait besoin de censure, interdictions et sanctions. Il faut, à mon avis, améliorer continuellement les systèmes scolaires et culturels et, particulièrement, en y renforçant les dimensions morales et en y enseignant plus profondément l’éthique, ses théories, ses domaines, ses applications, son histoire et sa philosophie. Je crois que c’est plus efficace, logique et crédible qu’oublier soi-même, contrôler autrui, critiquer leurs choix, réprimer leurs volontés et parasiter leurs vies.
bmustang
il v
bmustang
il va lui demander plus d’intrusion dans vos données personnelles et pourra préparer aux petits oignons sa prochaine présidentielle
pjc
Ben ils vont causer de placements dans des paradis fiscaux… en génral quand un gros compte a rendez-vous avec un banquier c’est pour parler placements et fraud… Pardon, “optimisation fiscale”.
vidarusny
Je suis pour la liberté d’expression, mais quand elle est assumée. Ce n’est pas le cas avec internet facebook etc. Et l’éducation ne changera rien au problème, les manipulations se font à grande échelle par des personnes éduquées. Et elles sont si bien montées qu’il est difficile parfois de trouver le vrai du faux.<br /> Mais je suis d’accord, la censure n’est jamais gratuite.<br /> Je pense que le problème est l’anonymat, comme je l’ai dit il faut assumer ces dires.
Bart91
Le niveau d’incompétence des commentateurs est désespérant. Leur projet, on le connaît : il s’agit de transformer Internet en Gafaminitel. Aucun média n’en parle alors que l’Europe s’apprête à supprimer la liberté d’expression ! Encore une régression due aux copinages de macron! C’est ça quand on élit un banquier comme président. Pour être correctement informé sur le sujet: https://www.laquadrature.net/2018/11/14/censure-antiterroriste-macron-se-soumet-aux-geants-du-web-pour-instaurer-une-surveillance-generalisee/
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Moins de 30€, c'est l'offre du moment sur les écouteurs sans fil de chez OPPO !
Voilà à quoi devrait ressembler le Pixel 7a, nouvelle version accessible du smartphone signé Google
Véhicules électriques : pourquoi Tesla perd des parts de marché aux États-Unis ?
Fnac vous offre une manette à l'achat d'une Xbox Series S bardée de bonus
OnePlus et mises à jour : le fabricant aurait-il enfin entendu ses clients ?
Galaxy S23 : ça y est, on sait quand Samsung va dégainer !
Enfin un site pour obtenir plus rapidement votre nouveau passeport ou carte d'identité !
Promo folle sur le SSD 2,5
Un iPhone XR neuf à moins de 10€ ? C'est possible avec ce forfait 100 Go
Avec cette ODR, l'OPPO Reno 8 Lite est à moins de 370€ !
Haut de page