🔴 Soldes : jusqu'à - 60% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Twitter veut quand même conclure son rachat par Elon Musk

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
26 mai 2022 à 18h45
17
Twitter

Difficile de savoir si le rachat de Twitter par Elon Musk aboutira un jour. Pour l'instant, la situation semble bloquée, mais les dirigeants actuels du réseau social souhaitent bel et bien faire avancer la procédure dans les plus brefs délais.

Hélas, de nombreuses zones d'ombre persistent pour le moment…

Des actionnaires qui s'impatientent

À l'heure où nous écrivons ces lignes, l'acquisition de Twitter par Elon Musk est dans une impasse. L'entrepreneur sud-africain désire renégocier le prix de rachat à la suite de la publication d'un article au sujet de la proportion de faux comptes actifs sur le site. Le milliardaire semble penser que plus de 5 % des utilisateurs seraient en réalité des spams. Une enquête plus approfondie devra être menée dans le but de déceler le vrai du faux.

Quoi qu'il en soit, le blocage continue, et les participants à l'assemblée annuelle des actionnaires ont réclamé des réponses lors du rassemblement. Et malgré les nombreuses questions posées à cette occasion, les responsables de Twitter sont restés bien silencieux. Parag Agrawal, le P.-D.G. de l'entreprise, a simplement mentionné le fait que la firme cherche à faire aboutir le rachat le plus vite possible.

Un flou quasi total

Agrawal ne s'est pas montré très bavard, puisqu'il s'est contenté d'apporter des détails relativement vagues durant l'assemblée. « Même si nous travaillons sur l'aboutissement de la transaction, nos équipes et moi-même restons concentrés sur notre travail quotidien […] », a déclaré le patron de Twitter. Difficile donc de savoir ce qu'il se passe dans les coulisses d'un tel rachat. En ce qui concerne la future politique de modération une fois Musk arrivé aux commandes, le P.-D.G. a expliqué que « faire taire les commentaires politiques est contraire à nos engagements en faveur de la liberté d'expression ».

Ce jeudi 26 mai, le boss de Tesla a tout de même fait un geste de plus vers le rachat de Twitter. En effet, il a annoncé relever la somme apportée par lui-même et ses partenaires à 33,5 milliards de dollars. Une déclaration qui a permis à l'action du réseau social de rebondir pour atteindre désormais 39,13 dollars.

Source : Engadget

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
17
11
pecore
En gros, Twitter est prèt à revoir ses prix à la baisse et Elon Musk a encore gagné.
rexxie
Il gagne très très souvent ses paris.
tfpsly
pecore:<br /> En gros, Twitter est prèt à revoir ses prix à la baisse et Elon Musk a encore gagné.<br /> Heu non c’est Elon qui veut baisser le prix. Pour le moment Twitter n’a pas accepté et veut vendre selon l’offre initiale acceptée.
pecore
Si Twitter, malgré le coup tordu d’Elon Musk, dit qu’il veut toujours conclure son rachat avec lui, c’est qu’il est prêts à revoir le prix à la baisse. C’est comme cela que je l’interprète en tous cas mais effectivement ce n’est qu’une interprétation.
Cmoi
J’ai pas compris! Le deal est dans l’impasse car Elon Musk pense qu’il y a + de 5% de faux comptes (créés par des robots) sur Twitter…puis Elon Musk releve aujourd’hui la somme apportée par lui-même et ses partenaires ???
tfpsly
Ca c’est ton interprétation. Rien dans l’article ni dans la presse n’indique cela.<br /> Au contraire :<br /> Twitter’s board, however, said earlier this month it plans to « enforce the merger agreement » at the originally agreed upon price. Legal experts have previously said this could mean taking legal action against Musk if he tries to pull out of the deal.<br /> Cmoi:<br /> puis Elon Musk releve aujourd’hui la somme apportée par lui-même et ses partenaires ???<br /> Non, au lieu d’emprunter auprès de banque en utilisant ses actions Tesla comme sécurité, il utiliserait son propre argent (mais en vendant des actions).
MattS32
Cmoi:<br /> puis Elon Musk releve aujourd’hui la somme apportée par lui-même et ses partenaires ???<br /> Il diminue la part qu’il emprunte, et apporte une plus grande part directement, mais ça ne change rien au montant global de l’offre.
pecore
Si j’ai bien suivi, 5% de faux comptes était le nombre fourni par Twitter mais deux études auraient donné un chiffre de 20% de faux comptes, minimum, soit quatre fois plus. Il a donc fait une nouvelle offre bien plus basse que sa première en donnant ces études comme argument et maintenant il remonterait l’offre un petit peu mais pas au niveau de la première.<br /> La suite à prochain numéro.
gothax
Y a t il un organisme de régulation quelque part?
Kaggan
Chose logique qu’une baisse du prix d’achat. Twitter a été vendu à Musk avec un maximum de 5% de faux comptes. Si les faux comptes sont plus nombreux, alors c’est normal que le prix d’achat baisse. De ce côté là, Musk a entièrement raison car la firme Twitter se vend avec des arguments falacieux. Si la valeur de twitter est donné par le nombre d’utilisateurs (donc de vrai compte) et que le prix de 44 milliards est donné pour 95% de vrai compte, alors, si il n’y a que 80% de vrai comptes, le prix normal du rachat devrait plutôt tourner autour des 33.5 milliards. Musk n’aurait aucune raison de payer plus cher vu que c’est pour ce prix par vrai compte qu’il a conclu le prix d’achat.
tfpsly
pecore:<br /> Il a donc fait une nouvelle offre bien plus basse que sa première en donnant ces études comme argument<br /> Et le problème est que la première offre avait été acceptée et validée par les deux parties. J’ai bien peur que ça ne deviennent désormais une bataille d’avocats.
HAL1
Kaggan:<br /> De ce côté là, Musk a entièrement raison car la firme Twitter se vend avec des arguments falacieux.<br /> Et Elon Musk, il a été d’accord de proposer 44 milliards de dollars pour Twitter sans penser une seconde à vérifier si l’entreprise disait la vérité sur ces 5% de faux comptes, et sans exiger aucune garantie à ce sujet de la part de l’entreprise ?<br /> Dis donc, ça a l’air d’un sacré guignol, ce monsieur…
MattS32
Kaggan:<br /> De ce côté là, Musk a entièrement raison car la firme Twitter se vend avec des arguments falacieux.<br /> Non. Twitter ne s’est pas vendu. C’est Elon Musk qui a fait une OPA, sans même consulter au préalable le CA, qui a été mis devant le fait accompli. Il n’y a donc pas eu d’arguments fallacieux, c’était à Musk de se renseigner AVANT de faire une offre…
pecore
Si on en arrive là, Musk pourrait argumenter que Twitter a volontairement caché le vérité et donné des chiffres très sous évalués, ce qui serait une fraude et pourrait entrainer des condamnations. En plus, vu la réputation sulfureuse de Twitter, cela ne serait pas trop dur de le vendre à un juge.<br /> J’imagine que c’est pour cela que Musk se permet de dénoncer l’accord initial, il pense être en position de force et il a peut être même raison. Quant au fait de ne pas avoir vérifié avant, c’était évidemment une manœuvre, mais une manœuvre qui pourrait aboutir.
ovancantfort
Si c’est le prix par vrai compte qui Importe, avec 80% de vrais comptes au lieu de 95, cela devrait nous faire 44/95*80 = 37 milliards et pas 33,5
rexxie
Un sacré guignol ou un sacré négociateur ? En tous cas un sacré homme d’affaire redoutable, par ses connaissances approfondies de la finance, en plus d’être un programmeur accompli, un marketeur hors-normes et un ingénieur exceptionnel qui ne craint aucunement de s’exposer pour faire avancer un deal.
flonc
Munsk a waivé la “due diligence”. En clair il a signé un contrat disant “je prends en l’état sans vérifier”. De plus il faudrait prouver que le pourcentage de bots influence la valeur de Twitter. Il est quasi impossible pour lui de casser le contrat. Il est probable qu’il essaye de force Twitter a baisser le prix plutôt que de se lancer dans un long procès.<br /> Tout ça parce qu’il n’avait pas prévu l’écroulement des valeurs tech et qu’il a maintenant grave les boules d’acheter très au dessus du prix. Il s’est lancé trop vite dans cette opération.
HAL1
Au vu de sa façon d’agir jusqu’à maintenant, un sacré guignol.<br /> Mais s’il parvient à s’emparer de Twitter à un très bon prix (car, à mon avis, 33 milliards c’est déjà beaucoup trop) ET à en faire une affaire profitable d’ici quelques années, alors on pourra revoir le qualificatif.
tfpsly
rexxie:<br /> un programmeur accompli, un marketeur hors-normes et un ingénieur exceptionnel<br /> Hehe c’est lui qui a programmé PayPal (ah non, ça vient de Confinity), créé Tesla (ah non, c’est Martin Eberhard et Marc Tarpenning) et fabriqué lui même à la main tous les moteurs des fusées SpaceX ?<br /> Il faudrait ne pas exagérer. On peut lui reconnaître un certain don de visionnaire, pour avoir senti où investir au bon moment (banque en ligne, VE, fusées réutilisables), parfois avec des ratés (Boring Company, le produit de X.com mis à la poubelle…), mais il n’a rien fait depuis Zip2 en tant qu’ingénieur.
rexxie
Toi aussi je te suggère de lire une de ses bio.<br /> Pour faire court, il lisait un livre par jour dans sa jeunesse, L’Encyclopedia Britanica au complet à 11 ans(32 000 pages!). Il a programmé et vendu son premier logiciel à 12 ans (Eric Nordeus, « The Engineer » 2013, bourré de références uniques). Il programmait X-Com avec son frère (une banque en ligne bien avant son temps), qui a fusionné avec Confinity pour plus tard devenir PayPal.<br /> C’est ZIP2 qui lui a donné ses premiers millions.<br /> tfpsly:<br /> il n’a rien fait depuis Zip2 en tant qu’ingénieur.<br /> Zip2 ne requérait aucun talent d’ingénieur, c’était de la pure programmation.<br /> Lui et son frère Kimbal ont tout fait dans Zip2. Il avait aussi travaillé comme conseiller à la banque Scotia auparavant, mais avait quitté devant l’inertie des patrons. (Ashley Vance, « L’homme qui va changer le monde », 2015)<br /> Sans Musk, Tesla serait totalement inconnu et en faillite. Eberhard et Tarpening étaient très peu dynamiques, niaient les soucis et se trompaient de cibles régulièrement. Répondant à une question il y a 2 semaines, il a dit que son plus grand regret était de ne pas avoir fondé dès le départ sa propre société avec Straubel seulement.<br /> Il fabriquait de toutes pièces ses propres fusées à 15 ans. Et il n’a cessé depuis. (Eric Berger, " Liftoff: Elon Musk and the Desperate Early Days That Launched SpaceX", 2021). Il est partout sur le développement des fusées, et sur les chaînes de montage pour aider à régler les pépins, car il a une mémoire phénoménale en plus de se passionner pour la fabrication de masse. Les moteurs de fusée Raptor sont produits à la chaine, il en faut 28 pour chaque Starship.<br /> Un ex-ingénieur de la NASA qui passait l’entrevue d’embauche a été surpris de réaliser que toutes les questions pointues que Musk lui posait ne visaient pas à le prendre en défaut, mais à en apprendre le plus possible sur le tas, de tout ce que le candidat savait. Elon Musk a personnellement interviewé et embauché les ~3000 premiers employés de Tesla et SpaceX !<br /> Tesla n’aurait pas survécu à l’expansion du Model 3 en 2018 sans sa présence continuelle à tous les goulots d’étranglements de la chaîne d’assemblage, et d’approvisionnement.<br /> Musk se présente comme étant un ingénieur avant tout, et Wikipédia aussi.
tfpsly
rexxie:<br /> il lisait un livre par jour<br /> Ca fait un ingénieur ça ? Non, HS<br /> rexxie:<br /> Il a programmé … son premier logiciel à 12 ans<br /> Moi à 8 ans. Et alors?<br /> rexxie:<br /> l programmait X-Com avec son frère (une banque en ligne bien avant son temps), qui a fusionné avec Confinity pour plus tard devenir PayPal.<br /> Faux : les deux boites ont bien fusionné; mais le produit de X est passé à la poubelle, et celui de Confinity est devenu Paypal. 0 ligne de code de Musk, son frère ou autre ligne de code de X n’a servi.<br /> Musk a même été foutu dehors; avant le changement de nom en Paypal.<br /> PayPal was originally established by Peter Thiel,Luke Nosek and Max Levchin, in December 1998 as Confinity a company that developed security software for hand held devices. Having had no success with that business model, however, it switched its focus to a digital wallet. The first version of the PayPal electronic payments system was launched in 1999.<br /> In March 2000, Confinity merged with x . com, an online financial services company founded in March 1999 by Elon Musk. Musk was optimistic about the future success of the money transfer business Confinity was developing.<br /> …<br /> In September 2000, when Musk was in Australia for a honeymoon trip, the X.com board voted for a change of CEO from Musk to Peter Thiel, the co-founder of Confinity. In June 2001, X.com was renamed PayPal.<br /> rexxie:<br /> Zip2 ne requérait aucun talent d’ingénieur<br /> Dommage, c’est tout ce qu’il a vraiment produit jusqu’ici dans ta liste.<br /> rexxie:<br /> Sans Musk, Tesla serait totalement inconnu et en faillite.<br /> Possible, on en sait rien; et toujours pas un boulot d’ingénieur de la part de Musk ici.<br /> rexxie:<br /> l fabriquait de toutes pièces ses propres fusées à 15 ans… Il est partout sur le développement des fusées, et sur les chaînes de montage pour aider à régler les pépins… Les moteurs de fusée Raptor sont produits à la chaine, il en faut 28 pour chaque Starship.<br /> Tu laisses sous-entendre que Musk a créé les moteurs Raptor. Non, c’est Max Vozoff et son équipe qui sont derrière. Musk est passionné depuis tout jeune par les fusées? Cool. Ca n’en fait pas un ingénieur de génie. Très possible qu’il s’intéresse aux moindres détails, mais ça ne veut pas dire qu’il bosse dessus en tant qu’ingénieur. Par exemple, rien sur Wiki ne laisse penser cela.
paulposition
@rexxie Il serait souhaitable que tu arrête de faire SYSTÉMATIQUEMENT l’éloge de Musk dans tes réponses; Sa vie et son « œuvre » sont peut être un sujet passionnant pour toi, mais bon, on a compris; alors inutile de te faire son « biographe » (il doit sûrement déjà en avoir un) et son « défenseur » , il a sûrement des gens compétents payés pour ca. Tu lasses beaucoup de monde avec tes réponses d’admirateur inconditionnel , qui se fait d’ailleurs assez discret quand un sujet est défavorable a Musk. Dans l’intérêt des débats, essaie de rester réaliste et de te modérer dans tes ecrits.<br /> Ce post n’appelle aucune reponse.
HAL1
rts.ch – 28 May 22<br /> Elon Musk dans le viseur du gendarme boursier américain<br /> L'étau se resserre autour d'Elon Musk, accusé par des investisseurs et aussi désormais par le gendarme boursier américain, d'avoir révélé plus tard que prévu par la loi son investissement dans Twitter, qu'il est en train d'acheter.<br />
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

BlaBlaCar dégaine de nouvelles fonctionnalités pour que les conducteurs fassent des économies
L'application Apple Books de votre iPhone ne fonctionne plus ? Voici comment régler le problème
Dans la plus grande discrétion, Amazon a corrigé une faille grave de son application Photos
Top 5 des applications à posséder absolument sur son smartphone
Les fichiers applicatifs APK sont-ils sûrs ? Huawei nous en dit plus sur le sujet
L'application Google Home fait peau neuve sur Android et iOS
Interdiction de l'IVG aux USA : les apps de suivi du cycle menstruel vont-elles devenir des mouchards ?
iOS 16 : Apple Translate prendra en charge ces nouvelles langues
Top 5 des applications Android à installer sur son smartphone ce week-end
Samsung Pay retirée des smartphones non Samsung ?
Haut de page