Tristan Nitot quitte Qwant, après deux ans de collaboration : "Le cœur n'y était plus"

05 mars 2020 à 08h15
0
tristan-nitot-qwant.png

Le fondateur de l'association Mozilla Europe quitte le moteur de recherche français, qu'il avait rejoint en juin 2018, après avoir contribué au gain de notoriété de ce dernier.

Une (nouvelle) page se tourne chez Qwant. Au mois de janvier, on avait assisté à la mise en retrait d'Éric Leandri, historique patron du moteur de recherche mais toujours présent comme actionnaire. Jean-Claude Ghinozzi, en charge des activités commerciales et marketing de Qwant depuis l'été 2017, avait pris le flambeau de l'historique Leandri au poste de PDG. Tristan Nitot, qui avait récupéré son poste de Vice-président Advocacy au début du mois de janvier, a finalement annoncé son départ ce mercredi 4 mars.


« Le cœur n'y était plus »

En moins de deux ans, Tristan Nitot, passé par AOL/Netscape puis père de Mozilla Europe, a connu deux postes différents chez Qwant. Arrivé comme VP Advocacy, l'ancien de Cozy était devenu le numéro deux du moteur de recherche respectueux de la vie privée, en étant nommé de façon intérimaire Directeur général le 19 septembre 2019. Avec « une réserve d'idées à appliquer pour faire passer Qwant à l'étage supérieur », l'ambition était belle. Mais l'année s'est terminée avec un chiffre d'affaires inférieur à 10 millions d'euros pour Qwant, ce qui poussa peut-être Tristan Nitot à reprendre, en janvier 2020, ses anciennes fonctions de VP Advocacy, qui lui convenaient mieux.

Mais voilà que moins de deux mois plus tard, l'heure du départ est annoncée. « Comme prévu, j'ai retrouvé mon poste de VP Advocacy début janvier 2020, mais le cœur n'y était plus », écrit le Francilien dans un post LinkedIn. « La direction, les actionnaires et moi avons donc décidé ces dernières semaines que je partirai. Nous y voici donc ».


Poursuivre dans la voie du numérique éthique

Ne citant que le nouveau PDG Jean-Claude Ghinozzi dans son message de départ, à qui il adresse d'ailleurs ses « vœux », Tristan Nitot retient de son passage « la réussite des audits de l'État qui permettront le déploiement de Qwant dans les administrations, et une réorganisation de l'entreprise visant à mieux se focaliser sur l'essentiel ». Le désormais ex-VP Advocacy aura également noué « de nombreuses amitiés » chez le moteur de recherche européen.

Tristan Nitot profite de la liberté de parole offerte par le réseau social pour en dire plus sur son futur, qui se dessinera lors des prochaines semaines et mois. « Je compte miser sur mes fondamentaux, faire ce que je sais faire, à savoir aider à monter un projet numérique éthique au service de tous, et à le promouvoir ». Outre les fondamentaux, l'ancien Président de Mozilla Europe voudrait bien poursuivre l'écriture d'une fiction futuriste liée à la crise climatique, entamée il y a plusieurs années.

D'un point de vue plus professionnel, Tristan Nitot ne semble plus vouloir poursuivre dans des start-up privilégiant les levées de fonds, et resterait tenté, si l'on suit ses paroles, par le monde associatif, la possibilité de monter son propre projet, ou bien une nouvelle aventure au sein d'une entreprise, financièrement indépendante cette fois.

Source : LinkedIn
Modifié le 05/03/2020 à 08h48
8
7
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
En réponse à des accusations de harcèlement des têtes tombent chez Ubisoft
Bosch dévoile son vélo concept électrique et tout suspendu
L'administration Trump va bientôt se passer des entreprises qui utilisent des appareils Huawei
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
Far Cry 6 confirmé par Ubisoft, la présentation programmée au 12 juillet
Microsoft Flight Simulator sortira le 18 août sur PC
Thunderbolt 4 : 40 Gb/s ,mais Intel veut du 32 Gb/s en PCIe et la prise en charge double 4K
Taxe GAFA : 1,3 milliard de dollars de frais de douane pour la France... et 6 mois pour changer la donne
Apple recommande de ne pas fermer votre MacBook si vous en cachez la webcam… voilà pourquoi
scroll top