Streaming, vidéo à la demande, offres des FAI : Hadopi fait un bilan numérique du confinement

20 avril 2020 à 14h30
0
hadopi

L'autorité publique a publié son baromètre des pratiques culturelles à domicile durant la période de confinement.

À la fin du mois de mars, l'Hadopi a mené une étude réalisée pour son compte par l'Ifop auprès de 1 050 individus, investie de sa mission d'observation des usages sur Internet, pour établir un baromètre de la consommation des biens culturels dématérialisés en période de confinement. Sans grande surprise, les Français sont bien plus nombreux à avoir souscrit à un abonnement payant pour de la vidéo à la demande par exemple, que l'année dernière.


Le streaming vidéo connaît un boom avec le confinement

L'étude de la Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet nous indique que 46 % des internautes français ont déclaré accéder à un abonnement payant de vidéo à la demande (VàDA) pendant la période de confinement. En 2019, cette statistique atteignait 36 %. Soit un gain de 10 points en une année, motivée par la crise sanitaire provoquée par le coronavirus.

On note que c'est véritablement le streaming vidéo qui booste les usages et pratiques des utilisateurs. Car du côté du streaming musique par exemple, l'évolution est plutôt faible sur un an. 17 % des internautes indiquent accéder à un abonnement à une plateforme musicale, contre 15 % en 2020 (+2 %). On assiste même à une décrue des abonnements aux offres payantes de télévision (21 % fin mars 2020 contre 23 % en 2019).


offres-speciales-hadopi.jpg
© Hadopi


Une partie des habitués de la consommation illicite se tourne vers la consommation licite

Le confinement a poussé de nombreux acteurs du numérique et des FAI à proposer des offres spéciales ou à faire des « cadeaux » à leurs abonnés, pour les aider à traverser la crise. Le baromètre de l'Hadopi nous permet de constater que près de 8 internautes sur 10 (78 %) ont pris connaissance des offres spéciales mises à disposition par les fournisseurs et plateformes. 30 % y ont même eu recours.

Enfin, et revenant à son utilité première, la Haute autorité s'est aussi intéressée à l'accès illicite aux différentes œuvres culturelles en ligne. Et ce sont les sites de streaming qui ont la cote chez les internautes, 48 % d'entre eux ayant au moins téléchargé un bien culturel illégalement. 23 % des internautes ont utilisé des convertisseurs, 23 % des sites de direct download (téléchargement direct) et 14 % ont transité via des réseaux peer to peer (pair à pair).

26 % des consommateurs de contenus illicites indiquent avoir néanmoins augmenté leur consommation légale d'au moins un bien culturel, sans pour autant augmenter leur consommation illégale. Les plateformes de streaming s'en frottent évidemment les mains.

consommation-licite-contenus-hadopi.jpg
© Hadopi

Source : Hadopi
Modifié le 20/04/2020 à 14h49
5
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
Le réalisateur de God of War en faveur d'une hausse du prix des jeux sur PS5 et Xbox Series X

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top