Cookieviz : un outil permettant de visualiser en direct les miettes que l’on sème en ligne

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
21 janvier 2020 à 14h59
3
Internet Cookies Trackers Données Data
© TheDigitalArtist via Pixabay.com

Développé par la CNIL depuis 2013, Cookieviz bénéficie aujourd'hui d'un important ravalement de façade.

Entièrement remis à neuf, et publié sous licence libre (GPLv3), Cookieviz permet à tout un chacun de prendre conscience du nombre de cookies qui nous suivent à la trace au gré de nos pérégrinations en ligne.

Un outil de datavisualisation simple

Encore rudimentaire sur bien des points (on aimerait bien en savoir plus sur les entreprises qui se cachent derrière les cookies), le logiciel de la CNIL a le mérite de nous mettre face à une réalité dérangeante. Oui, naviguer sur Internet nous expose à des centaines de trackers dont l'objet est de dessiner un profil susceptible d'être vendu à prix d'or à des annonceurs.

Disponible sur Windows, macOS et Linux, Cookieviz est un logiciel en deux parties. Une première fenêtre comporte un navigateur Internet basé sur Chromium duquel il faut se servir pour surfer ; le second une toile blanche... qui ne le restera pas longtemps.


Cookieviz 2.0
Au gré de sa navigation, on voit apparaître tous les cookies qui ont croisé notre chemin sur Internet. © CNIL

Sur cette dernière viendront en effet se consteller les cookies qui croiseront votre route et leurs liens mutuels seront tissés comme autant de spectateurs non sollicités pendant votre navigation.

Un projet appelé à s'améliorer

Encore assez simpliste dans les informations qu'il prodigue, l'outil de la CNIL est susceptible de s'améliorer au gré de la participation des programmeurs·euses.

Publié en intégralité sur GitHub (juste ici), le code de Cookieviz ne demande qu'à être amélioré ou, a minima, à recevoir les remarques et les conseils des personnes qui l'utiliseront.


Instruments du traçage publicitaire et cheval de bataille des annonceurs, les cookies peuvent être bloqués en utilisant des extensions comme uBlock Origin, Privacy Badger ou encore Decentraleyes. Le navigateur Brave intègre pour sa part tout un attirail de protections destinées à protéger les internautes contre les trackers.

Source : CNIL
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
Fodger
Sympa mais dommage qu’il faille passer par leur navigateur intégré, ça fosse la situation réelle (pour ma part FF (refus des tiers) + Ublock)…
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

France Télévisions, TF1 et M6 ne veulent pas que vous voyez
Le piratage sportif en forte diminution : la victoire de l'ARCOM
Comment Intel et Samsung se préparent à l'arrivée des PC déroulables
Les écouteurs sans-fil Devialet Gemini sont disponibles à très bon prix chez Fnac !
Netflix Jeux : les pseudos de joueurs arrivent !
Brave vous permet maintenant de copier un lien
L'un des meilleurs VPN sur le marché à -83%, c'est une offre signée Cyberghost !
Windows 11 22H2 : certains PC Intel n'y auront pas droit tout de suite, voilà pourquoi
Instagram quadruple la durée de ses Stories
Économisez pas moins de 400€ sur le PC portable HP Envy 17,3
Haut de page