Cookieviz : un outil permettant de visualiser en direct les miettes que l’on sème en ligne

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
21 janvier 2020 à 14h36
0
Internet Cookies Trackers Données Data
© TheDigitalArtist via Pixabay.com

Développé par la CNIL depuis 2013, Cookieviz bénéficie aujourd'hui d'un important ravalement de façade.

Entièrement remis à neuf, et publié sous licence libre (GPLv3), Cookieviz permet à tout un chacun de prendre conscience du nombre de cookies qui nous suivent à la trace au gré de nos pérégrinations en ligne.

Un outil de datavisualisation simple

Encore rudimentaire sur bien des points (on aimerait bien en savoir plus sur les entreprises qui se cachent derrière les cookies), le logiciel de la CNIL a le mérite de nous mettre face à une réalité dérangeante. Oui, naviguer sur Internet nous expose à des centaines de trackers dont l'objet est de dessiner un profil susceptible d'être vendu à prix d'or à des annonceurs.

Disponible sur Windows, macOS et Linux, Cookieviz est un logiciel en deux parties. Une première fenêtre comporte un navigateur Internet basé sur Chromium duquel il faut se servir pour surfer ; le second une toile blanche... qui ne le restera pas longtemps.


Cookieviz 2.0
Au gré de sa navigation, on voit apparaître tous les cookies qui ont croisé notre chemin sur Internet. © CNIL

Sur cette dernière viendront en effet se consteller les cookies qui croiseront votre route et leurs liens mutuels seront tissés comme autant de spectateurs non sollicités pendant votre navigation.

Un projet appelé à s'améliorer

Encore assez simpliste dans les informations qu'il prodigue, l'outil de la CNIL est susceptible de s'améliorer au gré de la participation des programmeurs·euses.

Publié en intégralité sur GitHub (juste ici), le code de Cookieviz ne demande qu'à être amélioré ou, a minima, à recevoir les remarques et les conseils des personnes qui l'utiliseront.


Instruments du traçage publicitaire et cheval de bataille des annonceurs, les cookies peuvent être bloqués en utilisant des extensions comme uBlock Origin, Privacy Badger ou encore Decentraleyes. Le navigateur Brave intègre pour sa part tout un attirail de protections destinées à protéger les internautes contre les trackers.

Source : CNIL
Modifié le 21/01/2020 à 14h59
3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top