Directive copyright : nouvelle étape franchie, après l'accord des pays de l'UE

Alexandre Boero
Par Alexandre Boero, Journaliste-reporter, chargé de l'actu.
Publié le 24 février 2019 à 15h02
Union europeenne

La réforme du droit d'auteur a été approuvée de justesse mercredi par les États membres du Parlement européen. Il reste encore une dernière étape à franchir pour le projet.

Doucement mais sûrement, la directive copyright poursuit son bonhomme de chemin au sein des institutions européennes. Mercredi 20 février, les États membres de l'UE ont approuvé la réforme européenne du droit d'auteur, aussi décriée par des géants du net qu'attendue par les éditeurs de presse. Mais plusieurs pays restent encore farouchement opposés à la réforme.

Plusieurs pays encore réfractaires

La directive copyright, qui doit offrir un meilleur équilibre entre les ayants-droit et les plates-formes de services, n'est toujours pas très populaire au sein de l'Union européenne.

Lors du vote des États membres, les Pays-Bas, le Luxembourg, l'Italie, la Pologne et la Finlande ont voté contre la réforme, considérant que le texte constitue « un recul pour le marché unique numérique plutôt qu'une avancée. » Deux autres, la Belgique et la Slovénie, auraient préféré s'abstenir.

L'Allemagne doute toujours, et tout le monde attend l'accord du Parlement

Quant à l'Allemagne, cette dernière a offert son vote en faveur de la réforme mais émet toujours des doutes. Outre-Rhin, on s'inquiète des « réserves dans la société civile, l'industrie et au Parlement européen sur certains aspects de la réforme qui pourraient compromettre son adoption définitive. » Mais la majorité des 28 ambassadeurs suffisait à valider le texte.

Après le fameux trilogue et le vote des États, les regards se tournent désormais vers le Parlement européen, qui doit se réunir en assemblée plénière pour définitivement adopter la directive. Le vote pourrait avoir lieu fin mars ou bien au mois d'avril.

Alexandre Boero
Par Alexandre Boero
Journaliste-reporter, chargé de l'actu

Journaliste, chargé de l'actualité de Clubic. En soutien direct du rédacteur en chef, je suis aussi le reporter et le vidéaste de la bande. Journaliste de formation, j'ai fait mes gammes à l'EJCAM, école reconnue par la profession, où j'ai bouclé mon Master avec une mention « Bien » et un mémoire sur les médias en poche.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (3)
Papounet17

Le droit d’auteur ne devrait s’appliquer qu’à l’artiste qui a créé l’oeuvre.
Pas à ses descendants.

paulposition

Je dirais jusqu’a ses descendants directs, après, je suis d’accord avec toi

Zourbon

Article parfaitement inutile.
Je suis sur que l’auteur ne sait même pas en quoi consiste cette “réforme”.
Qu’est ce que cela peut faire qu’elle soit votée ou non puisqu’on ne sait rien de sa teneur.