NVIDIA lance officiellement GeForce Now, son service de Cloud gaming

04 février 2020 à 18h15
14
Nvidia GeForce Now

Après des années de bêta, NVIDIA lance finalement son service GeForce Now auprès du grand public. Deux offres sont proposées aux joueurs, dont une gratuite. Stadia peut trembler.

Ce 4 février 2020, GeForce Now sort officiellement d'une longue période de bêta au cours de laquelle 300 000 testeurs ont streamé plus de 70 millions d'heures de jeu dans une trentaine de pays. Autant dire que NVIDIA a eu de quoi améliorer son service de Cloud gaming au fil des années.


Du gratuit et du premium qui vont faire de l'ombre à Stadia

Si on savait la technologie fiable, il restait à connaître la stratégie commerciale de NVIDIA. Et, vous allez pouvoir le constater, il n'est pas impossible que GeForce Now parvienne à enterrer Google Stadia étant donné la force de sa proposition.

On retrouve d'abord une offre gratuite basique. Celle-ci permet de jouer à un nombre illimité de sessions d'une heure. Et contrairement à Stadia, cette formule donne la possibilité de jouer dans le Cloud aux jeux que l'on possède déjà, dans notre bibliothèque Steam par exemple. Pas besoin de payer un titre au prix fort dans un store, donc. NVIDIA indique en outre que tous les membres bêta GeForce NOW verront leur compte automatiquement converti en accès gratuit.

Vient ensuite l'abonnement payant à 5,49 euros par mois sans engagement (offre promotionnelle « Founders » pour le lancement) avec les trois premiers mois offerts. Cet abonnement donne droit à des sessions de jeu d'une durée de six heures, d'un accès prioritaire aux serveurs ainsi qu'au support du ray-tracing.

Jouer à n'importe quel jeu PC sur (presque) tous les écrans

Si GeForce Now ne répond pas aux mêmes besoins qu'un Google Stadia, il semble plus intéressant pour nombre de joueurs. Un utilisateur va désormais pouvoir profiter des jeux qu'il possède mais qu'il ne peut pas faire tourner dans de bonnes conditions sur sa machine, sur n'importe quel écran.

Le service de Cloud gaming de NVIDIA est compatible avec les ordinateurs sous Windows et Mac, sur les smartphones et tablettes Android ainsi que sur la box multimédia Shield. Le support Android TV et Chromebook est en cours de développement.

NVIDIA a clairement frappé très fort avec cette offre. On attend désormais la réponse de Microsoft avec xCloud, alors qu'Amazon doit aussi dégainer une plateforme de Cloud gaming et que Google pourrait être amené à revoir le modèle économique de Stadia afin de s'adapter à la concurrence.

Source : Communiqué de presse
Modifié le 05/02/2020 à 08h58
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
10
TofVW
Deux questions concernant la version gratuite:<br /> au bout d’une heure, on peut relancer une nouvelle session dans la foulée?<br /> quid de la partie en cours si on n’a pas sauvegardé?<br /> il n’est pas impossible que GeForce Now parvienne à enterrer Google Stadia<br /> Stadia s’est enterré tout seul, autant considérer que ça n’existe plus.
tony075
On peut relancer une partie immédiatement: s’il n’y a plus de serveurs disponibles on est placé dans une queue. Les membres payants sont prioritaires et passent devant, donc à priori pas de queue.<br /> Pour les sauvegardes la plupart des jeux font des sauvegardes automatiques sur steam cloud. Pour les jeux qui proposent une sauvegarde locale ou steam cloud il faut penser à cocher steam cloud, et la sauvegarde sera restaurée par steam au prochain lancement.<br /> Idem pour uplay et les autres launchers.
TofVW
Ok, merci pour la réponse sur la relance des parties.<br /> Pour les sauvegardes, ma question concernait plutôt la coupure du jeu si on n’a pas sauvegardé: on est prévenu avant pour avoir le temps de sauvegarder, ou c’est genre déconnexion sauvage?
jvachez
Il n’y a pas l’air d’y avoir le launcher Rockstar.
kefeng
Durant la beta, on pouvait jouer pendant des sessions de 4 heures. Après 3 heures, un bandeau avec un décompte d’une heure apparaissait en haut de l’ecran. A 0, c’est déconnexion sauvage, mais on est prévenu.<br /> Il n’est pas possible de sauvegarder l’instance de jeu (c’est-à-dire reprendre la session là où elle s’est arrêtée) car rien ne garantit que tu te retrouves sur la même machine à la prochaine connexion.<br /> Maintenant, je ferai quand même attention avant de se lancer dans l’offre payante (même s’il n’y a aucun engagement). Durant la beta, on a souvent vu des jeux se faire retirer de la playlist du jour au lendemain juste parce que les éditeurs ne voulaient pas que leur jeu se retrouve sur GFN (pas confiance ou accords avec d’autres plateformes). On a perdu beaucoup de AAA et le catalogue est finalement rempli de jeux indés. Enfin, des joueurs ont vu leur compte se faire bannir car ils jouaient sur GFN (par exemple Warframe).<br /> Par contre, en termes de latence et qualité d’image, rien à redire. Si vous n’êtes pas joueurs pro, vous ne ressentirez pas la latence. Même en jouant à des jeux de tirs multi, j’arrivais à sortir mon épingle du jeu.
cirdan
Aucun lien ?
Daeneroc
Franchement tous le monde parle du problème de la latence mais en jouant à la manette à des jeux pas compétitif ca devrait le faire no problème.<br /> Le pourquoi je ne jouerais pas en cloud avant un bon moment est la qualité d’image. Les méthodes de compression sont encore inabouties. Notamment au niveau des textures fines (herbes) et surtout des textes. C’est franchement flou au point d’en être très gênant.
TofVW
Merci pour les précisions!
Tohrnoriac
c’est pas vraiment mon ressenti, pour avoir testé le GFN<br /> bien que parfois on a des paquets mal compressés/décompressés, la plupart du temps l’image est nickel et le texte aussi<br /> faut voir aussi quels paramètres tu as testé…
kefeng
Pas relevé de compression d’image très notable. Même les noirs restent noirs (dans le sens où je ne distingue pas de patchs de pixels comme sur Netflix). L’image reste très fine en détails (loin des screenshots que j’ai pu voir pour Stadia par exemple). Je joue sur un ordinateur portable, donc la taille de l’écran joue peut-être.<br /> Non, du côté streaming, GFN est au point (le service a 5 ans en même temps). Comme je l’ai dit, le seul vrai problème, c’est la fiabilité du catalogue. Tu peux acheter un jeu sur Steam disponible sur GFN le jour J, il peut être retiré le jour J+1 sans pré-avis. Sans oublier les programmes anti-cheat des jeux multis qui doivent s’adapter au fait qu’un même joueur va changer de machine d’une session à l’autre.
Thomas_Foutrein
Pour avoir les 2 , Stadia et Geforce Now , je peux dire que Stadia est au dessus techiquement sans trop de problème et gère bien mieux le flux de manière dynamique, aucune saccade impromptue, il peux y avoir des variation de resolution mais rare et surtout elle permettre d’avoir une fluidité constante du jeux ce qui est le plus important. Par contre c’est sur que Google va devoir réagir sur le modèle economique et le bibliothéque de jeux c’est évident que sur ce Point Nvidia à un gros avantage. Mais tout cela mis à part coté Ergonomie et Technique pure , Stadia est vraiment devant.
kefeng
Difficile à dire. Le cloud gaming est très dépendant d’où l’on se retrouve par rapport au data center. J’habite pas loin de San Francisco (donc tout près d’un serveur Nvidia) et la fluidité et qualité visuelle est exemplaire. Je n’ai pas Stadia mais en regardant plusieurs vidéos de tests, j’ai remarqué du lag et de la saccade. Donc oui, difficile de savoir qui de Nvidia ou Google a la meilleure techno.<br /> Concernant le modèle économique, Google n’a pas trop le choix que de faire payer les jeux. Beaucoup trop de gens semblent l’oublier ou l’ignorer, mais les serveurs Google/Stadia ne tournent pas sous Windows. Il ne suffit pas d’installer un jeu PC sur un serveur et basta. Les devs doivent faire en sorte que leur jeu tourne correctement sous Linux (un peu comme développer un jeu pour une nouvelle console). C’est du temps, de la ressource, et ça a donc un coût supplémentaire… Il serait naif de s’attendre à un changement de modèle économique de la part de Google à cause de cette restriction.
Tohrnoriac
tu peux développer un peu, paramètres de stream et cie par ex ?<br /> je n’ai pu tester que GFN (depuis plus de 2 ans), et ce que tu avances (flux, résolution, fluidité…) je ne l’ai pas trop expérimenté<br /> pour ma part, réglages des jeux en moyen ou élevé (la flemme de remettre les paramètres de Div2 à chaque fois :/), et flux @50Mbts FHD60 (en gros le maximum possible à balancer)<br /> et globalement pas de soucis la plupart du temps, même si j’ai pu avoir parfois des saccades ou baisse de qualité du stream, c’était pas très courant
Blues_Blanche
J’ai testé la version d’essai. Ca fonctionne parfaitement en fibre optique sur PC. Pas de différence notable sur Assassin’s Odyssée avec le jeu sur la machine, les reponses du joystick sont instantanées, l’image est magnifique. Par contre les dialogues sont en anglais (ça doit se régler). J’ai pu installer Endless Space, The Division 2, XCom2.<br /> A voir si ça fonctionne sur Android, mais il faut un téléphone récent.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Dan Houser, l'iconique Vice-président de Rockstar Games, quitte le studio
Galaxy S20 : le prix et la nomenclature de la gamme confirmés par Samsung
Bons plans Apple, Samsung, Xiaomi, Sony : c'est la journée Mega Peak chez Rakuten !
Caméra de surveillance connectée 1080p avec vision nocturne à moins de 30 € grâce aux soldes Amazon
Tablette Apple 11 iPad Pro 64 Go à -20% chez Rakuten
OnePlus coiffe Samsung au poteau sur le nombre de smartphones premium vendus en Inde
Sony lance le site officiel de la PS5... qui n'est toujours pas près de se montrer
Casque Gaming Roccat Khan Pro Blanc à -32% pendant les soldes immanquable Fnac
Que sait-on de la série Resident Evil en préparation chez Netflix ?
De simples images projetées peuvent induire en erreur les pilotes auto Tesla (et d’autres)
Haut de page