NVIDIA lance officiellement GeForce Now, son service de Cloud gaming

04 février 2020 à 18h15
0
Nvidia GeForce Now

Après des années de bêta, NVIDIA lance finalement son service GeForce Now auprès du grand public. Deux offres sont proposées aux joueurs, dont une gratuite. Stadia peut trembler.

Ce 4 février 2020, GeForce Now sort officiellement d'une longue période de bêta au cours de laquelle 300 000 testeurs ont streamé plus de 70 millions d'heures de jeu dans une trentaine de pays. Autant dire que NVIDIA a eu de quoi améliorer son service de Cloud gaming au fil des années.


Du gratuit et du premium qui vont faire de l'ombre à Stadia

Si on savait la technologie fiable, il restait à connaître la stratégie commerciale de NVIDIA. Et, vous allez pouvoir le constater, il n'est pas impossible que GeForce Now parvienne à enterrer Google Stadia étant donné la force de sa proposition.

On retrouve d'abord une offre gratuite basique. Celle-ci permet de jouer à un nombre illimité de sessions d'une heure. Et contrairement à Stadia, cette formule donne la possibilité de jouer dans le Cloud aux jeux que l'on possède déjà, dans notre bibliothèque Steam par exemple. Pas besoin de payer un titre au prix fort dans un store, donc. NVIDIA indique en outre que tous les membres bêta GeForce NOW verront leur compte automatiquement converti en accès gratuit.

Vient ensuite l'abonnement payant à 5,49 euros par mois sans engagement (offre promotionnelle « Founders » pour le lancement) avec les trois premiers mois offerts. Cet abonnement donne droit à des sessions de jeu d'une durée de six heures, d'un accès prioritaire aux serveurs ainsi qu'au support du ray-tracing.

Jouer à n'importe quel jeu PC sur (presque) tous les écrans

Si GeForce Now ne répond pas aux mêmes besoins qu'un Google Stadia, il semble plus intéressant pour nombre de joueurs. Un utilisateur va désormais pouvoir profiter des jeux qu'il possède mais qu'il ne peut pas faire tourner dans de bonnes conditions sur sa machine, sur n'importe quel écran.

Le service de Cloud gaming de NVIDIA est compatible avec les ordinateurs sous Windows et Mac, sur les smartphones et tablettes Android ainsi que sur la box multimédia Shield. Le support Android TV et Chromebook est en cours de développement.

NVIDIA a clairement frappé très fort avec cette offre. On attend désormais la réponse de Microsoft avec xCloud, alors qu'Amazon doit aussi dégainer une plateforme de Cloud gaming et que Google pourrait être amené à revoir le modèle économique de Stadia afin de s'adapter à la concurrence.

Source : Communiqué de presse
Modifié le 05/02/2020 à 08h58
12
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top