NVIDIA lance officiellement GeForce Now, son service de Cloud gaming

04 février 2020 à 18h15
0
Nvidia GeForce Now

Après des années de bêta, NVIDIA lance finalement son service GeForce Now auprès du grand public. Deux offres sont proposées aux joueurs, dont une gratuite. Stadia peut trembler.

Ce 4 février 2020, GeForce Now sort officiellement d'une longue période de bêta au cours de laquelle 300 000 testeurs ont streamé plus de 70 millions d'heures de jeu dans une trentaine de pays. Autant dire que NVIDIA a eu de quoi améliorer son service de Cloud gaming au fil des années.


Du gratuit et du premium qui vont faire de l'ombre à Stadia

Si on savait la technologie fiable, il restait à connaître la stratégie commerciale de NVIDIA. Et, vous allez pouvoir le constater, il n'est pas impossible que GeForce Now parvienne à enterrer Google Stadia étant donné la force de sa proposition.

On retrouve d'abord une offre gratuite basique. Celle-ci permet de jouer à un nombre illimité de sessions d'une heure. Et contrairement à Stadia, cette formule donne la possibilité de jouer dans le Cloud aux jeux que l'on possède déjà, dans notre bibliothèque Steam par exemple. Pas besoin de payer un titre au prix fort dans un store, donc. NVIDIA indique en outre que tous les membres bêta GeForce NOW verront leur compte automatiquement converti en accès gratuit.

Vient ensuite l'abonnement payant à 5,49 euros par mois sans engagement (offre promotionnelle « Founders » pour le lancement) avec les trois premiers mois offerts. Cet abonnement donne droit à des sessions de jeu d'une durée de six heures, d'un accès prioritaire aux serveurs ainsi qu'au support du ray-tracing.

Jouer à n'importe quel jeu PC sur (presque) tous les écrans

Si GeForce Now ne répond pas aux mêmes besoins qu'un Google Stadia, il semble plus intéressant pour nombre de joueurs. Un utilisateur va désormais pouvoir profiter des jeux qu'il possède mais qu'il ne peut pas faire tourner dans de bonnes conditions sur sa machine, sur n'importe quel écran.

Le service de Cloud gaming de NVIDIA est compatible avec les ordinateurs sous Windows et Mac, sur les smartphones et tablettes Android ainsi que sur la box multimédia Shield. Le support Android TV et Chromebook est en cours de développement.

NVIDIA a clairement frappé très fort avec cette offre. On attend désormais la réponse de Microsoft avec xCloud, alors qu'Amazon doit aussi dégainer une plateforme de Cloud gaming et que Google pourrait être amené à revoir le modèle économique de Stadia afin de s'adapter à la concurrence.

Source : Communiqué de presse
Modifié le 05/02/2020 à 08h58
14
10
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

En réponse à des accusations de harcèlement des têtes tombent chez Ubisoft
Bosch dévoile son vélo concept électrique et tout suspendu
L'administration Trump va bientôt se passer des entreprises qui utilisent des appareils Huawei
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
Far Cry 6 confirmé par Ubisoft, la présentation programmée au 12 juillet
Microsoft Flight Simulator sortira le 18 août sur PC
Thunderbolt 4 : 40 Gb/s ,mais Intel veut du 32 Gb/s en PCIe et la prise en charge double 4K
Taxe GAFA : 1,3 milliard de dollars de frais de douane pour la France... et 6 mois pour changer la donne
Windows 10 : pour certains utilisateurs, même avec l'outil de création de média, la MàJ est impossible
Apple recommande de ne pas fermer votre MacBook si vous en cachez la webcam… voilà pourquoi
scroll top