Bethesda affirme qu'Orion rendra le cloud gaming plus performant

Nathan Le Gohlisse Contributeur
13 juin 2019 à 14h49
0
DOOM

Avec ses technologies Orion, Bethesda veut lui aussi se tailler une part de gâteau en matière de cloud gaming. Pour ce faire, l'éditeur américain opte toutefois pour une approche différente. Plutôt que de singer le Project xCloud de Microsoft ou l'ambitieuse plateforme Stadia de Google en lançant son propre service, Bethesda mise sur un groupe de technologies permettant une meilleure optimisation des jeux pour le streaming.

C'est tout le concept du pack de technologies rassemblées par l'éditeur sous l'appellation Orion. Intégrées « directement au niveau du moteur de jeu », ces dernières permettent d'optimiser de 20 % le temps de calcul requis pour chaque frame. Plus intéressant encore, Orion améliore aussi la compression pour mener à des streams nécessitant jusqu'à 40 % de bande passante en moins, assure Bethesda. Un résultat décrit comme « le fruit d'années de recherches et de développement ».

Une démonstration probante en amont de l'E3


Peu avant l'ouverture de l'E3, Bethesda a démontré les capacités d'Orion. Comme le rapporte ArsTechnica (via GamesIndustry présent sur place), sur Macbook et en rendu et encodage GPU combinés, un titre comme Doom 2016 passait d'une latence de 7 ms à 5,3 ms avec Orion. Côté bande passante, un test de 10 minutes de gameplay nécessitait seulement 13,67 Mbps avec Orion contre 23,43 Mbps en temps normal, tandis que l'usage GPU sur le serveur passait de 64 % à seulement 55 %. Des résultats explicites.

À noter que les technologies Orion seront bientôt accessibles en démo sur iOS11 (ou supérieur) pour les joueurs inscrits au Doom Slayer Club. Bethesda indique par ailleurs que des démos sur PC et Android arriveront plus tard, à une date non précisée.

Concevoir les jeux différemment pour éviter des dépenses en infrastructures


Cet ingénieux projet permet au groupe d'apporter une alternative pertinente aux pratiques habituelles en termes de cloud gaming. Pour améliorer la qualité de l'expérience, et notamment réduire la latence, l'usage veut que des investissements soient fréquemment consentis sur le terrain du matériel et des infrastructures, en montant par exemple de nouveaux serveurs ou en améliorant ceux qui existent déjà.

Avec Orion, Bethesda souhaite prendre le problème à l'envers en s'attaquant à la question d'un point de vue logiciel. L'idée est cependant de parvenir à infiltrer le développement des jeux dès leur genèse afin d'optimiser drastiquement le rendering et l'encodage pour le streaming.

En encourageant le développement de jeux à l'aide des technologies mises au point par Bethesda, Microsoft, Google, et les autres acteurs du cloud gaming pourraient améliorer les prestations de leurs offres respectives à moindre coût. Les joueurs eux aussi seraient gagnants, avec des jeux plus fluides et une latence réduite sur des connexions éventuellement moins solides que celles conseillées pour l'heure pour Stadia et Project xCloud.

Source : ArsTechnica
4 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en volant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Une étude montre que les cyclistes
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top