Samsung confiant malgré des profits en baisse de 56%

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
08 octobre 2019 à 14h01
1
Samsung logo
© Samsung

C'est penaud mais optimiste que Samsung annonce ce mardi les résultats du troisième trimestre de l'année 2019.

Un quarter plombé par une petite traversée du désert concernant la demande de puces mémoire, mais dont la chute a heureusement été modérée par de bons résultats côté hardware.

Des profits en baisse vertigineuse au Q3 2019

Dans les faits, Samsung annonce avoir enregistré des profits en baisse de 56 % par rapport à la même période l'an passé. Le constructeur sud-coréen a encaissé 6,5 milliards de dollars sur le trimestre qui s'est terminé fin septembre dernier — soit 14,7 milliards de dollars de moins qu'en 2018.

Néanmoins, Samsung trouve là matière à se réjouir. Les résultats partagés aujourd'hui sont en réalité meilleurs que ne laissaient présager les estimations des analystes ; plafonnées à 5,9 milliards de dollars.


Comment expliquer cette dégringolade ? D'après divers cabinets d'analyse cités par CNN, Samsung accuse le coup d'une demande en berne sur ses activités de gravures de puces. Une demande qui devrait néanmoins repartir à la hausse grâce à de belles avancées de Samsung en matière de gravure EUV.

Une année 2020 qui s'annonce radieuse

En vertu de bons résultats du côté hardware, et notamment sur les smartphones, Samsung anticipe déjà une année 2020 record. Grâce, notamment, à un carnet de commandes plein à craquer concernant ses écrans AMOLED et une nouvelle génération de puces tirant parti des progrès de l'entreprise en matière de finesse de gravure.

De son aveu, la sortie du Galaxy Note 10 dans un contexte concurrentiel « très favorable » lui a déjà permis de garder la tête hors de l'eau lors du dernier trimestre. Et la tendance ne devrait pas s'inverser, Samsung profitant à plein des sanctions américaines qui pèsent lourd sur l'hégémonie asiatique et le succès européen de Huawei.


D'après CNN, les parts de marché de Samsung sur la téléphonie en Europe ont bondi de 40 % au mois d'octobre. Pile pour la sortie du Galaxy Note 10, et les suspicions (confirmées depuis) que le Huawei Mate 30 Pro serait amputé des applications et services Google.

Via : CNN Business
Modifié le 08/10/2019 à 15h34
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
max_971
J’espère pour eux qu’ils ne sont pas trop optimistes.
notolik
Et dire que ça fait 5 ans qu’ils doivent enterrer Apple…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Google va lancer une certification Gaming pour les smartphones
Le Français LMX lance les précommandes pour le 64H, vélo tout-terrain électrique
Les applications de bien-être numérique obligatoires sur Android
Sony officialise le lancement de la PlayStation 5 pour fin 2020 et évoque sa manette
Coca-Cola dévoile la première bouteille issue du plastique récupéré en mer puis recyclé
Un fan du Raspberry Pi 4 crée un radiateur low-profile à caloduc (bientôt en vente)
Le prix Nobel de physique récompense un cosmologiste et deux astrophysiciens
🔥 Casque Sony Hi-Res MDR-1AM2 à 110€ au lieu de 250€
Emmanuel Macron presse Google de respecter le nouveau droit voisin pour la presse
Haut de page