Dell blame la pénurie de processeurs Intel dans ses prévisions de résultats 2019

28 novembre 2019 à 15h49
0
Dell
© Jonathan Weiss / Shutterstock.com

Dell a publié ses résultats trimestriels. Le constructeur affirme avoir observé un ralentissement de ses livraisons et estime que la pénurie de processeurs Intel, effective depuis maintenant plus d'un an, en est la cause.

Dell emboîte ainsi le pas d'Asus, qui a déclaré il y a quelques jours être l'une des victimes de la pénurie d'Intel.

Les constructeurs jouent la prudence

« Les pénuries de processeurs Intel se sont aggravées d'un trimestre à l'autre et ont maintenant une incidence sur les livraisons prévues de nos PC commerciaux et de nos PC grand public pour le quatrième trimestre ». Selon Jeffrey Clarke, le P.-D.G. de Dell, les défauts de livraison des processeurs Intel ont obligé l'entreprise à revoir ses perspectives de croissance à la baisse. Les ventes de la société restent cependant à la hausse, et Dell atteint un chiffre d'affaires de 11,4 milliards de dollars.

Les résultats des ventes de PC commerciaux ont ainsi augmenté de 9 %, s'établissant à 8,3 milliards de dollars. Les ordinateurs grand public ont augmenté leur résultat de 6 %, à 3,1 milliards de dollars.

Quelques jours auparavant, Asus avait établi un constat similaire à celui de Dell, affirmant que son premier trimestre 2020 serait épargné, mais que rien n'était certain pour le second trimestre 2020. Le constructeur dont 71 % des revenus du troisième trimestre 2019 provenaient des laptops a ainsi commencé à se tourner vers les processeurs AMD.

Un pas en arrière pour Intel, un pas en avant pour AMD

AMD semble effectivement profiter de la situation. Les constructeurs se tournent vers lui pour équiper leurs ordinateurs, et l'entreprise compte sur ses nouveaux processeurs Ryzen pour regagner des parts de marché face à un Intel longtemps resté tout-puissant. Le résultat est là : les ventes d'AMD ont bondi en un an.

Intel, de son côté, s'est déjà excusé auprès de ses clients. L'entreprise travaille actuellement à résoudre ses défauts d'approvisionnement, allant jusqu'à déléguer une partie de ses tâches à des fonderies externes.

Des décisions qui ne semblent pas avoir convaincu Dell. Le constructeur n'a pas souhaité établir de prévisions concernant ses futurs approvisionnements, mais dit surveiller la situation. À priori, une seconde chance est donc donnée à Intel.

Source : TechPowerUp
6
7
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va cesser définitivement ses activités cette nuit
Convention citoyenne pour le climat : Macron promet 15 milliards d'euros et des réponses
Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
L’iPhone 12, livré sans chargeur ni écouteurs ?
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
Selon Epic Games, la PS5 est
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
scroll top