Pénuries de processeurs Intel : la situation s'améliore mais reste incertaine selon Asus

ASUS logo

À l'occasion de l'annonce de ses derniers résultats financiers, le taïwanais ASUS s'est exprimé quant à la pénurie de processeurs Intel... Dont il est l'une des principales victimes. Le groupe indique que si l'approvisionnement en processeurs entrée de gamme (les plus touchés par la pénurie) est toujours difficile, la situation n'en est pas moins meilleure que fin 2018.

Le pire pourrait donc bien être derrière Intel. Le géant californien, qui peine depuis plus d'un an à fournir à ses partenaires les quantités attendues de processeurs entrée de gamme, pourrait enfin voir la lumière au bout du tunnel, en dépit d'une incertitude pour le printemps prochain. D'après ASUS, l'un des principaux clients d'Intel sur ce secteur, l'approvisionnement se ferait mieux que l'année dernière à la même époque... Même si la livraison de CPUs est toujours en flux tendu.

Le Q1 2020 épargné par la pénurie... Mais rien de certain concernant le Q2

Dans son communiqué, S.Y. Hsu, Co-CEO d'ASUS, indique par ailleurs que la visibilité en termes d'approvisionnement en puces Intel reste compromise pour le second trimestre 2020. Pour le premier trimestre de l'année, l'intéressé se veut toutefois optimiste, en indiquant à ses actionnaires que cette période ne devrait être marquée par aucune pénurie particulière.

De son côté, Intel continue de s'activer... D'autant plus que cette situation délicate lui fait perdre des parts de marché au profit d'AMD et de son offre CPU renouvelée. Comme le rappelle AnandTech, les bleus ont augmenté de 25 % leur production de puces 14 nm au cours de l'année 2019. De quoi expliquer en partie le nombre restreint de puces 10 nm disponibles sur laptop... Intel ne peut pas encore répondre à la demande à grande échelle pour ce nouveau procédé de gravure. La chose devrait toutefois s'arranger en 2020, alors qu'une usine supplémentaire a été affectée cet automne à la production de puces en 10 nm (à travers la réorientation du site de Chandler en Arizona).

Notons que malgré ses efforts, Intel admet que le quatrième trimestre 2019 subira, lui aussi, une vague de pénurie en puce 14 nm.


AMD grand gagnant de cette pénurie persistante chez Intel

Du côté d'ASUS et des OEMs, une partie de la solution au problème consiste à se rabattre sur l'offre d'AMD. Sur le secteur desktop, AMD est bien positionné avec ses processeurs Ryzen de nouvelle génération. Une offre riche et avantageuse, tant pour les fabricants de PC que pour les utilisateurs finaux.

Sur le secteur laptop, la chose est un peu plus compliquée puisque Intel détient toujours une large majorité du marché.

ASUS, qui tire 71 % de ses revenus de la ventes de laptops sur le Q3 2019, propose pourtant depuis quelques mois des ordinateurs portables propulsés par des CPUs (ou APUs) AMD. La marque, qui a investi dans le lancement et la promotion de plusieurs de ces modèles, assure qu'ils sont désormais très bien reçus par sa clientèle. Un bon point pour AMD, d'autant plus que d'autres marques s'y mettent, à l'image d'ACER, par exemple.

Source : AnandTech
Modifié le 18/11/2019 à 14h21
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Cortana va quitter Android et iOS en janvier
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Free lance un routeur 4G de poche au Sénégal
Energies fossiles et changement climatique classés au rang des pubs restreintes sur Twitter
Une série Sin City pourrait être produite aux côtés de Frank Miller et Robert Rodriguez
La carte MicroSDHC 200Go à son meilleur prix chez Amazon
Recalbox à la Maker Faire Paris et version 6.1.1 disponible
Profitez de 4 mois d'Amazon Music Unlimited pour seulement 0,99€
Les Huawei Mate X ont été en vente en Chine durant quelques minutes
Haut de page