Intel évoque un nouveau procédé de gravure en 7 nm, attendu fin 2021, et songe déjà au 5 nm

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
01 novembre 2019 à 11h40
0
Intel-CPU.jpg
© Intel

Alors que la gravure en 10 nm, promise depuis 2016 par Intel, se concrétise enfin, le groupe californien prépare tranquillement sa transition vers un nouveau protocole en 7 nm. Un protocole dont les prémisses ne sont pas attendues avant le quatrième trimestre 2021, et qui sera à terme replacé (seulement à l'horizon 2024-2025) par un procédé en 5 nm, évoqué timidement par Intel lors de sa dernière annonce de résultats.

Accusée de stagnation technologique après des années d'exploitation outrancière du node 14 nm et de ses divers affinages, Intel met les bouchées doubles. Dans un premier temps, et jusqu'en fin d'année 2021, la firme de Santa Clara capitalisera sur la gravure en 10 nm, introduite il y a quelques mois avec les puces à basse consommation Ice Lake U et Y, mais les plans du concurrent d'AMD ne s'arrêtent pas là.

Une usine supplémentaire dévolue à la production de puces 10 nm

À très court terme, Intel lancera ainsi ses processeurs pour serveurs Ice Lake SP (que nous évoquions cette semaine), ainsi que ses premières cartes graphiques dédiées Xe « DG1 », également basées sur le node 10 nm et attendues pour le Q2 ou le Q3 2020. Un accélérateur dédié à l'IA, des puces Xeon et un SoC 5G sont aussi au programme, et utiliseront des variantes de ce même procédé de gravure, introduit par Intel au printemps dernier.

Reste que pour l'heure la disponibilité des puces 10 nm laisse encore à désirer... mais plus pour longtemps. Intel a annoncé cette semaine que son usine de Chandler (Arizona), serait bientôt elle aussi dévolue à la production de puces 10 nm. De quoi porter à trois, avec les sites de Hillsboro (Oregon) et Kiryat Gat (Israël), le nombre d'usines affairées à cette production.


À l'occasion de l'annonce de ses derniers résultats financiers, Intel a par ailleurs indiqué avoir présenté 18 « systèmes premium » basés sur des cores de 10e génération (Ice Lake), et promet d'en présenter 12 autres en 2019. Autant dire que le compte à rebours et plus que lancé.

2019-Intel-Investor-Meeting-Renduchintala_13.jpg
© Intel

Intel planche sur le 7 nm et réfléchit déjà à un protocole de gravure en 5 nm

Si le 10 nm sera au menu chez Intel au moins jusqu'en fin d'année 2021, le géant du microprocesseur insiste : il prépare dès à présent la relève. Cette relève porte les traits d'un nouveau protocole de gravure, en 7 nm EUV cette fois, dont l'exploitation devrait débuter au quatrième trimestre 2021. Ce nouveau node devrait en outre profiter d'au moins deux affinages en 2022 et 2023. Suivra alors, aux environs de 2024-2025, un tout nouveau protocole en 5 nm, actuellement en cours de conception chez Intel.

« Nous sommes en bonne voie de lancer notre premier produit 7 nm, un GPU dédié pour serveurs, prévu pour 2021, deux ans après le lancement de nos produits 10 nm. Nous sommes également sur la voie de l'ingénierie pour un nouveau procédé en 5 nm », a notamment déclaré Bob Swan, PDG d'Intel dans un communiqué publié cette semaine.


Intel assure enfin avoir tiré leçon des erreurs commises durant le développement du node 10 nm, trop ambitieux et long à concrétiser. Le groupe indique par conséquent vouloir revenir à un cycle d'une nouveauté technologique majeure tous les deux ans ou deux ans et demi. Un objectif qui impliquera de trouver le subtil équilibre entre performances, efficacité énergétique, coût... et surtout timing, pointe AnandTech.

Source : AnandTech
Modifié le 01/11/2019 à 14h19
10
11
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
En réponse à des accusations de harcèlement des têtes tombent chez Ubisoft
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
L'administration Trump va bientôt se passer des entreprises qui utilisent des appareils Huawei
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Bosch dévoile son vélo concept électrique et tout suspendu
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
Le réalisateur de God of War en faveur d'une hausse du prix des jeux sur PS5 et Xbox Series X
scroll top