La pénurie de processeur Intel fait bondir les ventes d'AMD en Europe

26 octobre 2019 à 13h23
0
AMD Ryzen
© Stefan Dinse / Shutterstock.com

La pénurie de processeurs Intel, contre laquelle le constructeur se bat depuis plus d'un an continue. Sa situation a profité à son principal concurrent, AMD, qui a équipé 277 000 machines de plus que l'année précédente.

Intel organise son réapprovisionnement, et a dévoilé il y a quelques jours des cores i5 avec hyper-threading.


Une hausse variable selon les secteurs

D'après The Register, qui s'est appuyé sur les données de l'observatoire Context, la part de PC Ryzen équipés de processeurs AMD en Europe occidentale aurait atteint 12 % au cours des derniers trimestres, contre 7 % l'année précédente. Sur un total de 5,242 millions de PC vendus sur un an, cela représente désormais, 629 000 PC équipés par AMD. C'est 277 000 de plus que l'année précédente.

Des distinctions sont néanmoins à remarquer selon les secteurs. Dans la vente au détail, 18 % des ordinateurs grand public vendus contiendraient des processeurs AMD, qui affiche ainsi une hausse de 7 %. Pour les PC professionnels, 8 % des nouvelles machines intègrent les composants du constructeur, avec une hausse de 5 % sur un an.

Pour Context, ce sont bien les difficultés d'approvisionnement d'Intel qui sont à l'origine de cette hausse : « Au cours des derniers trimestres, les contraintes d'approvisionnement en puces Intel ont amené un certain nombre de fournisseurs à s'intéresser à AMD. Les deux principaux partenaires commerciaux d'AMD, HP et Lenovo, ont tous deux enregistré une forte croissance d'AMD au troisième trimestre 2019 », affirme le média.

Intel en retrait, les PC Ryzen à l'attaque

Si la hausse est notable, Intel reste largement majoritaire sur le marché, passant de 92 % à 86 % de parts de marché. AMD, qui comptait 21,6 % de parts de marché au début de l'année 2006, a depuis largement reculé. Au-delà des retards d'Intel, la société compte sur sa gamme Ryzen, aujourd'hui en plein essor, pour retrouver son ancienne place. Le segment haut-de-gamme des Ryzen a déjà prouvé ses capacités face aux meilleurs processeurs de son concurrent.

Intel, de son côté, doit encore résoudre ses défauts de production. La marque a laissé entendre en juin qu'elle pourrait faire appel à Samsung pour l'aider à faire face à sa pénurie de processeurs de 14 nm. La production des processeurs de 10 nm a, elle aussi, accusé des retards.

Bien qu'Intel a déjà annoncé une augmentation de ses productions, ce sont là autant de sursis qui ont un impact sur le secteur tout entier. Au forum Canalys Channel, la semaine passée, le directeur des opérations de Lenovo, Gianfranco Lanci, a affirmé que sans les problèmes rencontrés par Intel, le marché mondial des ordinateurs aurait crû de 7 % à 8 % au troisième trimestre, au lieu des 4 % enregistrés.

Source : The Register
24
19
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Et de trois ! Un nouveau prototype de Starship détruit lors d'un test de réservoir
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
Audi : pas de version 100 % électrique pour la berline premium A8
scroll top