Intel chercherait à vendre sa division connectivité domestique

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
27 novembre 2019 à 12h00
0
intel
© Shutterstock

D'après une information du média américain Bloomberg, Intel serait actuellement en pourparlers pour céder sa division maison connectée à un acteur externe. Cette division se charge notamment de la production de puces pour certains appareils domestiques, comme par exemple des routeurs.

Après avoir vendu pour un milliard de dollars sa division 5G pour smartphones à Apple (sans pour autant laisser tomber la 5G pour laptop, comme le confirmait cette semaine le partenariat signé avec MediaTek), Intel chercherait à se délester de sa division maison connectée. C'est du moins ce qu'avance Bloomberg dans un rapport citant des « sources anonymes » proche du dossier. On apprend notamment que le groupe dirigé par Bob Swan aurait d'ores et déjà fait appel à un conseiller financier en vue de trouver un racheteur.

450 millions de dollars par an pour la division maison connectée d'Intel

Intel, qui n'a pas accepté de donner suite aux demandes de commentaires formulées par Bloomberg, chercherait en l'état à faire le tri parmi ses divisions pour ne conserver que les plus rentables... et accessoirement celles qui ne font pas face à une concurrence trop forte.


D'après le papier de Bloomberg, cité par Tom's Hardware US, les ventes annuelles enregistrées par la division maison connectée du groupe de Santa Clara s'élèveraient à tout juste 450 millions de dollars. Une somme modeste pour une entreprise de l'envergure d'Intel, qui doit faire face sur ce terrain à des acteurs mieux positionnés, comme Qualcomm et Broadcom.

Faire le tri : un objectif affiché par le nouveau PDG d'Intel

En se séparant de sa division maison connectée, Intel chercherait donc à lâcher du lest pour se concentrer sur les secteurs les plus rentables, ceux sur lesquels le groupe peut faire valoir son expertise. C'est bien évidemment le cas de sa branche semi-conducteurs : l'une des plus compétitives.


Cette manœuvre n'a rien de surprenant en cela qu'elle fait suite aux objectifs affichés par Bob Swan pour son mandat à la tête de l'entreprise. Nommé PDG d'Intel après la démission forcée de Brian Krzanich en juin 2018, l'intéressé (anciennement directeur des finances pour TRW Inc, Electronic Data Systems, eBay, puis Intel à partir de 2016) avait indiqué vouloir procéder à quelques coupes sombres parmi les divisions insuffisamment compétitives d'Intel. Selon toute vraisemblance, nous y sommes.

Source : Tom's Hardware
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
En pleine pandémie de COVID-19, Trump menace de ne plus financer l'OMS
PS5 : Sony dévoile la manette DualSense
Yamaha présente trois amplificateurs rétro et des enceintes pour les audiophiles
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Windows 10 : le système de fichiers de Linux bientôt accessible dans l'Explorer
Un vaste trou s'est formé dans la couche d'ozone au-dessus de l'Arctique
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Les conseils de Hyundai pour maximiser la batterie de son véhicule électrique
scroll top