Huawei accuse les États-Unis de perturber ses activités, notamment avec des cyberattaques

04 septembre 2019 à 18h07
7
Huawei
© Crédits photo : testing / Shutterstock.com

Le géant chinois Huawei accuse les États-Unis de se livrer à de multiples stratagèmes pour lui nuire... jusqu'à mener des cyberattaques.

Ce mardi 3 septembre, la tension est encore montée d'un cran entre Huawei et les États-Unis. La firme de Shenzhen a répondu à sa manière aux allégations de vol de brevets portés un ingénieur portugais, Rui Pedro Oliveira, qui accuse Huawei d'avoir dérobé les plans de sa caméra pour smartphone. Les plans contenant des brevets américains, le département de la Justice des États-Unis a ouvert une enquête contre la société chinoise, pour ce cas ainsi que pour d'autres prétendus vols de propriété intellectuelle et débauchages chez la concurrence. Pour Huawei, s'en est trop.


Un ingénieur portugais déclenche la fronde de Huawei envers les États-Unis

Avant de distribuer les punchlines comme Mickey distribue les autographes, Huawei a tenu à fournir sa propre version de « l'affaire Rui Pedro Oliveira ». Pour vous offrir la version courte, l'ingénieur avait demandé à rencontrer des représentants de la filiale américaine de Huawei. Un rendez-vous fut honoré le 28 mai 2014. Ce jour-là, Rui Pedro Oliveira présente son appareil photo, qui n'intéresse finalement pas Huawei.

Sauf que quatre ans plus tard, en avril 2018 et jusqu'en mars 2019, Huawei a reçu des courriers électroniques du personnage, qui réclamait une forte somme d'argent à la firme de Shenzhen, sous peine de tout révéler à la presse. Rui Pedro Oliveira accuse alors Huawei d'avoir enfreint ses brevets américains en proposant sa caméra numérique EnVizion360.

Si Huawei a déposé plainte devant un tribunal américain le 26 mars 2019 pour obtenir une déclaration de non-violation des brevets, le principal intéressé ne s'est pas présenté devant la justice, ce qui a entraîné un retard dans la procédure.


Intimidation, perquisitions illégales, cyberattaques... les lourdes accusations de Huawei

Ce que regrette amèrement Huawei, c'est que le département de la Justice se saisisse de cette affaire pour lancer une nouvelle enquête. La société accuse le gouvernement américain d'utiliser tous les outils à sa disposition et d'avoir recours à des moyens peu scrupuleux pour lui nuire.

Huawei prétend ainsi que le gouvernement américain a demandé aux forces de l'ordre de menacer et d'inciter d'anciens et actuels salariés de l'entreprise à se retourner contre elle et à collaborer avec lui. Le groupe chinois prétend également que des arrestations, des détentions et des perquisitions illégales ont été orchestrées chez des employés de la société et auprès de ses partenaires.

Les accusations vont encore plus loin puisque Huawei affirme que des agents du FBI auraient été dépêchés au domicile de salariés de l'entreprise pour y récolter des informations à son sujet (détail confirmé par le Wall Street Journal). Intimidation, refus de visa, complot avec des entreprises partenaires, Huawei va même jusqu'à affirmer avoir été victime de cyberattaques provenant des États-Unis.

Avec tout ce déballage, d'un côté comme de l'autre, les tensions entre les deux parties n'ont peut-être jamais été aussi fortes.

Source : Wall Street Journal
Modifié le 12/12/2019 à 11h48
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
8
Sylvanas24_08
Bien sur que c’est ca Huawei offre des téléphone plus performant les acehteur en on plus pour leurs argents et ca ne plais pas au états-unis qui préfere se mettre du coté de apple et de plus le fait que la chine sois plus avancé coté céllulaire et technologique et ben toute les raisons son bonne pour nuire a la concurence
Bicu
Les USA font la guerre à la Chine de différentes façons, c’est un fait.<br /> Par contre, on peut constater (et même ici sur ce site) que chaque information à ce sujet émane systématiquement de sources USA, aucune source chinoise…<br /> De plus, donner le lien vers la source, quand bien même elle est loin d’être neutre, qui est payante de surcroît alors qu’il existe des sources chinoises gratuites est assez déloyale pour les lecteurs voulant vérifier ces affirmations http://www.globaltimes.cn/content/1163500.shtml<br /> Comble de l’ironie, le principal intéressé dans cette affaire à lui même un site où l’on peut trouver la source de la source et gratuitement, par dessus le marché il y a même les illustrations de la caméra mise en accusation (c’est ballot pour un site d’actualité High-Tech et Numérique d’en parler sans les montrer ) https://www.huaweicentral.com/huawei-says-allegation-of-patent-design-infringement-is-false-shows-evidence/
kakek
Oui, c’est vrai. C’est évident, la motivation est économique. D’ailleurs pour la sécurité nationale, il suffirait de faire un peut comme la plupart des pays européens : limiter les produit Huawei pour l’infrastructure.<br /> Leur bloquer tout accés au marchés grand public et aux partenariats avec les entreprises américaines n’a aucun sens.<br /> Seulement voila, Huawei c’est pas forcément des gentils dans l’histoire non plus. C’est qu’il se sont quand même fait piquer plusieurs fois a mettre effectivement des backdoors dans leur produits. Quand a leur liens avec le gouvernement chinois, c’est un rai faux secret. Je veux dire TOUTES les entreprise chinoises sont controlées par le gouvernement. La chine n’est pas un pays libre, ça se saurait. Il suffit de voir ce qui se passe a hong kong. Donc que les équipements huawei soient potentiellement des failles de sécurités utilisable par le gouvernement chinois, ce n’est pas seulement un prétexte.<br /> C’est certainement vrai.<br /> En fait, c’est un peut rigolo. Les deux acteurs s’accuse l’un l’autre d’être des hypocrites sans morale, et les deux ont raisons.
playAnth95
Pas cool pour l’ingénieur de s est fait volé son idée, ca m’étonne plus de la part de ces entreprises chinoises sans scrupules.
Alphonse
J’ai fait quelques recherches, et impossible de trouver un article d’avant 2019 mentionnant ces fameuses backdoor / expliquant leur fonctionnement. Avez vous une reference vers un article technique qui donne quelques exemples de leurs agissement frauduleux ? Car je n’arrive pas a trouver la moindre source fiable a ce sujet
nordic16
En effet on ne trouve rien avant 2019 sur ce sujet, ça ressemble a de l’intox faisant parti de l’arsenal de guerre commerciale Américaine ayant ciblé Huawei le leader des télécom Chinois pour mettre de la pression sur le gouvernement Chinois dans le cadre de ces négociations allant moins bien que prévu semble-t-il. Malheureusement encore une fois les pays alliés des USA ou dépendant d’eux pour leur protection suivront les instructions émanant de Washington au détriment de leur propres intérêts.
grumpt
La raison n’est pas seulement économique… c’est aussi et surtout une histoire de domination mondiale, les USA et Trump le premier et ne s’en cache pas d’ailleur veut que les USA soit les “Maitre du monde” !!<br /> Pour ce qui est des accusation contre Huawei pour l’instant ce ne sont que des suppositions ! Les USA avec l’aide de la NSA du FBI entre autre et de nombreuses entreprise privé dont les partenaires us de Huawei n’ont pour l’instant trouvé AUCUNE preuve !! … mais ils n’arrive pas à prouvé non plus que Huawei et clean donc soupçonne et insiste les autre à soupçonner pour nuire à la chine dans leur volonté de domination globale.
grumpt
Bon mon commentaire est passé à la trappe
kakek
Alors forcément dans le climats actuel il y a tellement de résultat récents avec exactement les même mots clée que c’est une vrai galère de retrouver des vieux articles.<br /> Genre ca : https://www.reuters.com/article/us-huawei-security/former-cia-boss-says-aware-of-evidence-huawei-spying-for-china-idUSBRE96I06I20130719<br /> En 2013 un directeur de la CIA qui n’a rien a voir avec Trump pour le coup les accuse bien clairement. En fait ca court depuis 2010 a peut prés ces histoires d’espionnage …<br /> A minima, quand Trump a sorti cette raison pour justifier sa guerre commerciale, ce n’était clairement pas la premiere fois qu’on en entendait parler non plus. Et si tous les gouvernement européens sont un peut pas chaud pour utiliser Huawei pour la 5G, croyez bien que ca n’est pas uniquement a cause des USA.<br /> Quand a l’histoire du VPN, forcément vous allez devoir faire confiance a ma bonne fois. Vu que ça vient d’une “source” perso.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

🔥 Tablette tactile Huawei Mediapad M5 Lite à 239,99€ au lieu de 299,99€
Razer dévoile son nouveau line-up de PC portables dotés de processeurs Ice Lake
Deux jours après l'annonce du dépôt de bilan, le P.-D.G. d'Aigle Azur démissionne
Des plantes existant au temps des dinosaures prospèrent de nouveau avec les changements climatiques
Google met à jour ses logos pour Android Auto, Android TV et Android One
🔥 Les smartphones Samsung Galaxy S9+ 64 Go et Note 10 256 Go à prix cassés
Red Dead Online : tu seras chasseur de primes, mon fils (enfin, la semaine prochaine)
🔥 Bon plan Fnac : enceinte JBL Xtreme Bluetooth Noir à moins de 200€
🔥 Forfait 4G : l'offre Sosh 50Go à 9,99€ est enfin de retour !
Haut de page