FuchsiaOS passe dans sa dernière phase de test en interne

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
02 mars 2020 à 16h02
5
Fuchsia OS
© Google

Un terme sibyllin dans une ligne de code, et l'Internet s'enflamme. Du moins en ce qui concerne les développeurs les plus enthousiastes et curieux de découvrir ce que trame Google avec son mystérieux FuchsiaOS.

9to5Google a remarqué l'apparition répétée du terme cryptique « dogfood » (nourriture pour chien) dans le code le plus récent de FuchsiaOS. Une private joke qui, selon le site spécialisé, signe ni plus ni moins que le début des dernières phases de tests internes pour le nouvel OS de Google.


FuchsiaOS bientôt présenté au public ?

À l'approche du Google I/O 2020 — du 12 au 14 mai prochain — ce changement soudain sur le code de FuchsiaOS peut paraître opportun. Mais s'imaginer que Google fera de grandes annonces concernant son mystérieux OS lors de son raout annuel nécessite plus d'espoir que l'on peut en mobiliser dans ce seul article.

La modification apparue aujourd'hui dans le GitHub du projet signe surtout la preuve que les développeurs de Google avancent à grands pas. Considérations canines mises à part, la version « dogfood » peut ici être considérée comme une itération pré-Alpha. C'est-à-dire préliminaire à une extension des tests en dehors des pâturages de Mountain View.

Google FuchsiaOS code
Les lignes de code en question. © Google Source

Mais le calendrier paraît trop serré pour que Google fasse plus qu'une simple mention à FuchsiaOS lors de sa conférence I/O en mai prochain. Comme le rappelle 9to5Google, les versions « fishfood » et « teamfood » qui ont précédé cette « dogfood » ont respectivement duré quatre et six mois. Il paraît logique que l'étape précédant un accès du public au logiciel prenne au moins autant de temps.


De quoi FuchsiaOS est-il le nom ?

En développement depuis — au moins — 2016, FuchsiaOS est encore auréolé de mystère. À la différence d'Android et de ChromeOS, celui-ci ne sera pas bâti sur un noyau Linux mais sur un micro-noyau appelé Zircon, grâce auquel Google peut se départir d'un certain héritage et faire comme bon lui semble.

À l'origine imaginé comme un système destiné à alimenter les objets connectés, FuchsiaOS a rapidement fait preuve de sa polyvalence. Aussi il semble être en mesure de s'adapter également aux ordinateurs portables, aux téléviseurs connectés et aux smartphones. De quoi envisager une mise au rebut progressive d'Android pour Google ? Ne mettons pas la charrue avant les bœufs.

FuchsiaOS Google
FuchsiaOS devrait pouvoir s'adapter à tout type d'appareil. © Google

Toujours d'après le code le plus récent de FuchsiaOS, il semblerait que la fameuse version « dogfood » dont on parle aujourd'hui serait taillée pour... une enceinte connectée. En effet la ligne « arm64.digfood-release.astro.fuchsia.com » ferait référence à Astro, le nom de code du premier prototype d'appareil dédié à FuchsiaOS : le Google Nest Hub, devenu par la suite le Google Home Hub.

Ce qui ne fait que confirmer nos interrogations : on ne sait toujours pas bien à quoi joue Google avec son OS en gestation.

Via : 9to5Google
Modifié le 02/03/2020 à 16h11
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
vbond007
« Grace auquel Google peut . » … quoi?<br /> J’veux savoir moi :’(
EmileZona
Il est quand même dommage qu’on laisse les systèmes d’exploitation (SE) que dans les mains du « privé ». Il serait avantageux que la plupart des pays crées leur propre SE au lieu de dépendre de multinationale. Cela donnerait de l’emplois et on aurait de belles surprises dans ces nouveaux SE…
tfpsly
qu’on laisse les systèmes d’exploitation (SE) que dans les mains du « privé ».<br /> Linux est open source et est un gros morceau, surtout en entreprise et serveurs.<br /> Fushia est aussi opensource. Ainsi qu’Android.<br /> Perso, je fais plus confiance à la communauté + Google pour développer un O/S sans trop de bug qu’à un gouvernement…
lapin-tfc
La corée du Nord répond parfaitement à ton envie !
EmileZona
Je ne dis pas qu’il faut que tout soit « gouvernemental » - d’ailleurs les gouvernements ça n’existent pas réellement, ce sont des « hommes d’affaires » qui travaillent pour leurs amis – mais je trouve dommage que chaque pays n’engage pas des techniciens, ingénieurs, mathématiciens, informaticiens, etc. pour créer leur propre Système d’Exploitation. Une façon d’être plus indépendant et de créer de l’emplois.<br /> Et bien évidemment le code de ce SE serait un code ouvert.<br /> Mais bon depuis quand les « gouvernements » sont là pour créer de l’emploi. Ce sont des « gens d’affaire » qui sont là pour couper tous les services publics et les rendre privés. Et que seul les bien nantis puissent les utilisés.<br /> Linux a beau avoir son code ouvert ce n’est pas un état qui s en occupe. Alors les moyens financiers (nous vivons dans un système capitaliste il ne faut pas l’oublier, où l’argent c’est tout) il n’en a pas.<br /> D’où sa pauvre distribution à travers la planète. Et la plupart du temps ce sont les gens férus d’informatique qui l’utilisent.<br /> Pour la Corée du Nord je vois que la propagande états-unienne fait bien le travail.
tfpsly
Linux a beau avoir son code ouvert ce n’est pas un état qui s en occupe. Alors les moyens financiers (nous vivons dans un système capitaliste il ne faut pas l’oublier, où l’argent c’est tout) il n’en a pas.<br /> D’où sa pauvre distribution à travers la planète. Et la plupart du temps ce sont les gens férus d’informatique qui l’utilisent.<br /> Quand même les 2/3 des téléphones, une grosse part des serveurs des serveurs… Ce n’est que sur les ordinateurs privés qu’il est moins installé.<br /> Pour la Corée du Nord je vois que la propagande états-unienne fait bien le travail<br /> Ce sont les USA qui ont forcé la Corée du Nord à développer son propre OS ?
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le coronavirus frappera de plein fouet le marché du PC sur le 1er semestre 2020
L'application Facebook Messenger se met à jour et s'épure
Nouveau record de participants en simultané pour CS:GO
Apple fait un pas de plus vers le tout-sans-fil avec son nouveau processus de récupération d'iOS
Microsoft compte retirer Cortana de son appli Android Launcher en avril
Le RPG en monde ouvert sur mobiles Marvel Future Revolution annoncé
LinkedIn : les
Google veut orienter Wear OS vers la santé et le fitness pour rattraper son retard
Google sort des outils pour faciliter votre recherche de GIFs
NVIDIA : deux mystérieux GPUs repérés sur GeekBench, Ampère, c'est toi ?
Haut de page