Google fait appel de son amende d'1,5 milliard pour technologie publicitaire illégale

le 06 juin 2019 à 12h03
0
Google pour Clubic.jpg
(Crédits : Alexandre Boero pour Clubic.com

Sans grande surprise, Google a fait appel de sa troisième amende XXL infligée par l'Union européenne en moins de deux ans.

Le 20 mars dernier, Google avait reçu une amende de 1,49 milliard d'euros pour avoir violé les règles européennes en matière de pratiques anticoncurrentielles. La Commission européenne reprochait à la firme de Moutain View d'avoir profité de la position dominante de sa régie publicitaire, AdSense, sur le secteur de la publicité en ligne, pendant plus de 10 ans, en contraignant les entreprises à ne pas faire appel à d'autres régies publicitaires. Google a décidé de faire appel.

La Commission compte défendre sa décision devant le tribunal de l'UE


Le géant américain, qui est officiellement placé sous la compétence et la surveillance délicate du ministère américain de la Justice, a décidé de s'opposer à la décision de l'institution européenne et veut s'éviter une troisième amende colossale en moins de 24 mois. « La Commission défendra sa décision devant le Tribunal de l'Union européenne », affirme déjà l'exécutif de l'UE, dirigé par Jean-Claude Juncker.

Depuis plusieurs années, Google est dans le collimateur de l'Union européenne, sous l'impulsion de la commissaire européenne à la concurrence, Margrethe Vestager, qui a fait de la lutte contre l'influence des GAFA son cheval de bataille.

Google avait déjà fait appel de ses deux premières sanctions XXL


Dès juin 2017, la société américaine avait écopé d'une amende de 2,42 milliards d'euros pour avoir abusé de sa position dominante en favorisant son comparateur de prix Google Shopping. L'année suivante, en juillet 2018, Google a été sanctionné d'une nouvelle amende à hauteur de 4,34 milliards d'euros, cette fois pour l'abus de position dominante via son système d'exploitation pour mobile, Android.

À ce jour, cette amende constitue le record dans l'histoire de la concurrence européenne. Google avait déjà fait appel de ces deux décisions.

Source : The Telegraph
Mots-clés :
Google
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Uber veut livrer des Big Mac par drone d'ici trois ans
IBM fait débattre une IA sur la légalisation du cannabis
Doom Eternal supportera aussi le Ray Tracing
Debian 10
Google Street View vous permet d’entrer dans la maison d’Anne Frank
Du sel découvert sur la surface d'Europe, la lune de Jupiter
Cyberpunk 2077 : le jeu pourra être terminé sans tuer personne
WhatsApp veut assainir l'utilisation de sa plateforme, en commençant par les entreprises
DJI se met aux robots de combat... éducatifs
Test E-Road Lytrot V3 : une excellente alternative à la trottinette Xiaomi
scroll top