Google triche… pour échapper aux sanctions de l’Union européenne

Alexandre Boero Contributeur
21 novembre 2018 à 19h22
0
commission européenne.jpg

Sanctionné en 2017 pour abus de position dominante, d'une amende de 2,4 milliards d'euros, le géant Google a trouvé le moyen de tromper l'UE pour racheter ses péchés. Mais Bruxelles a fini par s'en apercevoir.

Revenons un peu en arrière... Fin juin 2017, la firme de Moutain View était condamnée par l'UE à s'acquitter d'une amende de 2,4 milliards d'euros pour avoir abusé de sa position dominante s'agissant de la recherche en ligne. La Commission européenne reprochait à Google de mettre en avant son propre service de comparateur de prix, Google Shopping, au profit des comparateurs concurrents, relégués bien plus loin dans les pages du moteur de recherche. Et alors qu'on pensait que le géant de Mountain View avait « rétabli » le bon fonctionnement de son service, Bruxelles s'est aperçue que la société américaine continue, semble-t-il, de tricher.

Margrethe Vestager, toujours aux aguets


Cette semaine, Margrethe Vestager, Commissaire européenne à la Concurrence, a fait quelques révélations à l'AFP. Lors d'un entretien, la Danoise a révélé que ses équipes ont remarqué une pratique pour le moins suspecte de Google, qui avait au préalable été dévoilée par Sky News, la chaîne TV britannique.

« Bien sûr, nous l'avons constaté parce que nous faisons le suivi, mais aussi parce que des gens viennent nous noir », a-t-elle précisé. La Commission pensait que Google était en train de mettre en place des solutions pour racheter ses fautes et surtout se mettre en conformité avec la sanction prononcée.

De « faux » sites rivaux


Mais selon les sources qui se sont exprimées sur Sky News, Google aurait incité des agences de publicité à créer de « faux » sites rivaux, tous comparateurs de prix, pour les afficher dans les résultats de recherche. « Nous faisons un suivi auprès de Google et nous leur avons signifié que la comparaison d'achats, ce n'est pas de la publicité en tant que telle », a renchéri Margrethe Vestager. Pour le moment, Google n'a pas répondu aux déclarations de la Commissaire.

Depuis, Google a reçu une nouvelle amende de 4,34 milliards de dollars, en juillet 2018, toujours pour abus de position dominante, mais cette fois via son système d'exploitation Android.
4 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top